1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
1e n’avoir pas ce faux confort que nous n’avons qu’au prix de tout ce qu’à Debrecen je viens admirer. On aime les Hongrois comme on
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
2e n’avoir pas ce faux confort que nous n’avons qu’au prix de tout ce qu’à Debrecen je viens admirer. On aime les Hongrois comme on
3 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
3esure où mon action relève de ma vocation, fût-ce au prix de la vie de mon individu. 7. Incarnation À la série d’« implications
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
4itaire. Il ne veut pas se laisser mutiler, fût-ce au prix de salaires merveilleux 45 . Il découvre que la mesure qu’on voulait imp
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
5age inoffensif de ce que les créateurs ont pensé, au prix de leur vie souvent, et toujours par un acte initiateur et révolutionnai
6 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
6itaire. Il ne veut pas se laisser mutiler. Fût-ce au prix de salaires merveilleux 58 . Il découvre que la mesure qu’on voulait imp
7 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
7fant se brûle, ou si Staline ne peut le sauver qu’au prix de la vie du Dieu qui est en lui, c’est que l’homme est pécheur, et ne p
8 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
8uperie de la paix, de la paix à tout prix, fût-ce au prix de la guerre chez les autres. Maurras affirme que « la paix est le chef-
9 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
9 ils viennent d’acquérir une lessiveuse mécanique au prix de 120 marks, (c’est deux mois de ménage). Durant les années qui précédè
10 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
10p. 79] liberté consiste à s’armer jusqu’aux dents au prix de dures privations ; dans un deuxième pays, la liberté signifiera le dr
11 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
11es — ces libertés que nos pères nous ont acquises au prix de leur héroïsme civique et militaire, et qui sont un modèle pour l’Euro
12 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
12ys, la liberté consiste à s’armer jusqu’aux dents au prix de dures privations ; dans un deuxième pays, la liberté signifiera le dr
13 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
13lité le Royaume du Rien. Elles ne s’acquièrent qu’au prix de la grandeur. (Qui sait encore le mesurer ?) Et l’on n’en peut donner
14 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
14c le Diable consiste exactement à gagner le monde au prix de notre âme et de notre ombre, au prix de notre libre faculté de créer
15 le monde au prix de notre âme et de notre ombre, au prix de notre libre faculté de créer dans le réel — ou à côté. Tant que vous
15 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
16voquer ma catastrophe particulière, ce ne sera qu’au prix de ma perte, et sans le savoir, que je contribuerai au plan providentiel
17s élites, est-ce que c’est cela qu’il faut sauver au prix de sa vie ? Je réponds paisiblement non. Que tout ce qui peut être détru
16 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
18e. Cette technique trop parfaite n’est obtenue qu’au prix de telles dépenses et d’une telle quantité de spécialistes neutralisant
17 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
19 gagné ; elles ont seulement repoussé une menace, au prix de sacrifices presque aussi grands que ceux qu’elles eussent été contrai
18 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
20que rien ne peut finir tout à fait et à jamais qu’au prix de cela justement qu’il n’était point permis d’imaginer. Celui dont les
19 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
21le même plan et sans jugements, et qui s’acquiert au prix de quelques aventures racontées avec brusquerie, sans desserrer les dent
22e. Cette technique trop parfaite n’est obtenue qu’au prix de telles dépenses et d’une telle quantité de spécialistes neutralisant
23gagner le monde, mais à quoi ? Et c’est le gagner au prix de son âme. À l’inverse, qu’il se garde pur, il court le risque de reste
20 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
24érer, c’est-à-dire de sauver son autonomie réelle au prix de l’abandon d’une souveraineté qui, dans le fait, n’existe plus, celui-
21 1950, Lettres aux députés européens. Quatrième lettre
25ure folie que d’essayer de sauver ce qui s’en va, au prix de l’avenir de ce qui est. La question n’est pas de renoncer à des souve
22 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Quatrième lettre aux députés européens : En lisant le pamphlet du Labour Party (18 août 1950)
26ure folie que d’essayer de sauver ce qui s’en va, au prix de l’avenir de ce qui est. La question n’est pas de renoncer à des souve
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
27e ni dépassée. Elle doit être assumée par la foi, au prix de ce changement de l’homme lui-même que le christianisme appelle la con
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
28le de toutes les tyrannies et anarchies — ou bien au prix de leur neutralisation — équivalent d’une « mort thermique » des société
25 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
29uple, et que ce progrès à rebours n’est obtenu qu’au prix de l’asservissement de tous à quelques chefs, dont neuf sur dix s’avouen
26 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
30ant de la Voie, l’une doit intégrer l’autre (mais au prix de sacrifices dont il n’est pas du tout certain qu’ils seraient féconds)
27 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
31cevable : celui d’une paix conclue sur notre dos, au prix de nos libertés, de notre indépendance et de notre rôle dans l’histoire.
28 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
32ibertés, ou d’autres l’imposeront à nos dépens et au prix de notre indépendance. Ceci posé, les principaux groupes de faits qu’une
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
33n des deux prétend faire valoir sa vertu, ce soit au prix de l’exclusion d’autant plus radicale de l’autre. (Pire qu’un [p. 142] D
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
34t de la Grèce, et que Dante dit avoir contemplées au prix de sa vue « consumée » : … mais déjà mon désir et ma volonté étaient mu
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
35vre et jusqu’à ses façons de se vêtir. Mais c’est au prix de son ancienne hégémonie, qui lui échappe, au prix peut-être de son int
32 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
36n des deux prétend faire valoir sa vertu, ce soit au prix de l’exclusion d’autant plus radicale de l’autre. (Pire qu’un Don Juan,
33 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
37ns l’idée de ne pas en exclure les USA). Bientôt, au prix de voyages incessants, dont chacun représentait pour lui une dure épreuv
34 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
38it pour acquis, et à chercher toujours plus loin, au prix de risques toujours plus grands. Chercher plus loin, et de la sorte crée
35 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
39 concevable et faisable de les fabriquer en série au prix de l’éducation générale ou humaniste. C’est ce que fait l’URSS. Mais ce
36 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
40 » : que cette aide ne soit pas payée ou acceptée au prix de l’âme d’une culture ; éducation ; recherches scientifiques, etc. — cr
37 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
41énariste et sans passion ne sauverait le corps qu’au prix de l’âme, autant dire pour bien peu de temps. Broyant toutes nos diversi
38 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
42n qui lui vaudrait sans doute le prix Nobel, mais au prix de son ambition maîtresse. b) Une deuxième solution concevable consister
43urs moins. C’est gagner le monde par petits bouts au prix de son âme. Il n’en reste pas moins que la spécialisation dans l’Univers
39 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
44n qui lui vaudrait sans doute le prix Nobel, mais au prix de son ambition maîtresse. b) Une deuxième solution concevable consister
45urs moins. C’est gagner le monde par petits bouts au prix de son âme. Il n’en reste pas moins que la spécialisation dans l’Univers
40 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
46 même de l’Europe avec un succès indéniable, mais au prix de certains sacrifices et non sans compromis difficiles. Et quoi que l’o
41 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
47e les Chambres votent à nouveau un peu plus tard, au prix de légères retouches, comptant peut-être sur la lassitude des citoyens o
42 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
48nt de paix et de prospérité n’ont pas été gagnées au prix de notre âme ? Au prix de nos vraies raisons d’être ? L’autocritique est
49rité n’ont pas été gagnées au prix de notre âme ? Au prix de nos vraies raisons d’être ? L’autocritique est devenue, au cours des
43 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
50énariste et sans passion ne sauverait le corps qu’au prix de l’âme, autant dire pour bien peu de temps. Broyant toutes nos diversi
44 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
51le voulait prévenir à n’importe quel prix, fût-ce au prix de l’âme des peuples. Je ne vous parlerai pas ce matin des trois commiss
45 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
52me fer à « l’unité », l’unité à tout prix, fût-ce au prix de l’ennui — un peu comme dans le Nouveau Roman.) Cette variété de style
46 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
53n qui lui vaudrait sans doute le prix Nobel, mais au prix de son ambition maîtresse. Une deuxième solution consisterait à freiner
54ns. C’est gagner le monde par pièces et morceaux, au prix de son âme. Il n’en reste pas moins que la spécialisation dans l’Univers
47 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
55est venu, nous l’avons vu, et nous l’avons vaincu au prix de millions de morts… Et maintenant, ce n’est pas chez nous, mais chez l
48 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
56stématiquement oblitérées ou frappées d’interdit, au prix de distorsions éhontées des faits. Ainsi l’ignorance sur les réalités im
49 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
57ent qui assure leur indépendance — [p. 52] fût-ce au prix de leur vie ou de leurs libertés — et qui affirme sa souveraineté quoi q
50 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
58leurs problèmes économiques-écologiques-civiques, au prix de l’abandon de leurs sacro-saintes souverainetés nationales, on ne voit
51 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
59 un gouvernement qui « assure leur indépendance » au prix de leur vie, s’il le faut, et qui affirme sa souveraineté quoi qu’il pui
52 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
60e ces doutes : « Quand nous aurons gagné le monde au prix de notre âme, que nous restera-t-il à aimer ? » Causes multiples, effe
53 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
61olutions souhaitables ne deviendront possibles qu’au prix de l’union continentale de nos pays. La première mesure générale indispe
54 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
62usure générale, condensations d’énergies acquises au prix de l’uniformisation du milieu et de l’accroissement des déchets ; et enf
63 détriment d’une vocation ; ou pour gagner sa vie au prix de ses raisons d’être ; tout ce qui est induit en nous par la publicité,
55 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
64ure folie que d’essayer de sauver ce qui s’en va, au prix de l’avenir de ce qui est. La question n’est pas de renoncer à des souve