1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1ruines. Je suis descendu au bord de l’eau, un peu au-dessous de la maison, en attendant [p. 355] l’heure d’ouverture. Il y a là une s
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2aune, brillant, sans rides, la petite ville juste au-dessous de soi, et la basilique sur son rocher. Fraîches, sentant bon, avec des
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
3 s’allume et voici la nuit des faubourgs de Pest, au-dessous de nous. 12. Un bal, ou de l’ivresse considérée comme un des beaux-art
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
4illant, [p. 91] sans rides, la petite ville juste au-dessous de soi, et la Basilique sur son rocher. Fraîches, sentant bon, avec des
5 s’allume et voici la nuit des faubourgs de Pest, au-dessous de nous. [p. 94] xii Un bal, ou de l’ivresse considérée comme un des
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
6ruines. Je suis descendu au bord de l’eau, un peu au-dessous de la maison, en attendant l’heure d’ouverture. Il y a là une station de
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7une barre jaune à l’horizon. Et sur le petit toit au-dessous de moi, tout près, soudain je vois un pigeon violet immobile. Les plumes
8, ils se sont battus dans la remise qui est juste au-dessous de notre chambre, et [p. 214] dans la cour, et sur toutes les terrasses.
9 au bord de la terrasse, et voilà que je découvre au-dessous de moi un spectacle étrange et presque « atterrant ». La petite chienne
10e, ils sont venus discuter dans la remise qui est au-dessous de notre chambre, et leurs éclats de voix nous ont plusieurs fois réveil
7 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
11une barre jaune à l’horizon. Et sur le petit toit au-dessous de moi, tout près, soudain je vois un pigeon violet immobile. Les plumes
12, ils se sont battus dans la remise qui est juste au-dessous de notre chambre, et dans la cour, et sur toutes les terrasses. Avec des
13 au bord de la terrasse, et voilà que je découvre au-dessous de moi un spectacle étrange et presque « atterrant ». La petite chienne
14e, ils sont venus discuter dans la remise qui est au-dessous de notre chambre, et leurs éclats de voix nous ont plusieurs fois réveil
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
15édiat avec nos origines. Et dès lors, redescendre au-dessous de nos morales, ce n’est pas nous libérer de leurs interdictions, descen
16as nous libérer de leurs interdictions, descendre au-dessous de l’expression créée et réglée par l’esprit (même si l’esprit, comme je
9 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
17auteuil profond de l’avion, attendre que la boule au-dessous de nous ait tourné jusqu’au point désiré, pour y descendre et s’y poser.
10 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
18auteuil profond de l’avion, attendre que la Boule au-dessous de nous ait tourné jusqu’au point désiré, pour y descendre et s’y poser.
11 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
19 le sens de l’ici-bas étrange. Cinq, mille mètres au-dessous de nous, arbres, maisons, collines, perdent le seul relief où pouvait s’
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
20l était fait en or. Autour de la corbeille ronde, au-dessous de la bordure circulaire, était représenté Hermès ; près de lui gisait t
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
21ncibles et les hommes qui les avaient créés. Fort au-dessous de ceux-ci étaient ceux qui disposaient d’elle. Ils étaient nourris du p
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
22e sont plus qu’un passé, qui s’accumule autour et au-dessous de l’Européen, un passé qui l’emprisonne et l’alourdit. Avec plus de lib
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
23 dans l’Engadine, Napoléon dans le Saint-Bernard. Au-dessous de moi, dans la vallée, au fond du précipice, j’avais Küssnacht et Guill
16 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
24p, qui s’en allait régulièrement dans le parapet, au-dessous de la cible. Cependant la date approchait du grand concours que l’on nom
17 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
25mille européenne, si profondément unie en deçà et au-dessous de nos récentes divisions nationales et linguistiques, qui se révèlent a
18 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Pourquoi j’écris (30-31 janvier 1971)
26erme de mes livres, où figure le mot fin et juste au-dessous de ce feu rouge sur la remorque, veuillez donc lire : J’écris pour vous.