1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cocteau, Rappel à l’ordre (mai 1926)
1es poétiques. Mais quelle intelligence, et dont l’audace est de se vouloir plus juste que bizarre. Il sait bien d’ailleurs que
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
2 leurs sincérités gardent au moins l’excuse d’une audace qu’ils escomptent scandaleuse. Mais voici un bar où je vous suis. Vou
3 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Julien Benda, La Fin de l’Éternel (novembre 1929)
3esse de logicien, elle ne doit pas nous masquer l’audace tranquille et admirable de son point de vue radicalement antimoderne,
4 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
4udget mensuel. Ô sens de la mesure ! (Mais où les audaces souveraines d’un Racine, d’un Descartes ?) D’ailleurs, c’est bien sim
5 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
5 sobriété la plus rusée mais la plus amoureuse. L’audace et l’humilité de la prière nous font entendre l’accord fondamental d’
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
6séquents que M. Gide, ou qu’ils reculent devant l’audace de conclusions en toute logique inévitables. Car ce qui naît de l’Éva
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
7violence des contraires. Pour tous ceux qui ont l’audace de se maintenir dans une telle dialectique, il n’existe pas un choix
8cender la morale et ses canons donnés d’avance. L’audace du « choix » ou du « dépassement », cette vertu qui « supprime la mor
8 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
9 qu’ils préparent ne va-t-il point porter à notre audace un défi presque inespéré ? N’est-ce point là notre plus belle chance
9 1934, Présence, articles (1932–1946). L’œuvre et la mort d’Arnaud Dandieu (1934)
10acte créateur. Il a écrit quelques ouvrages d’une audace précise. Ils ont paru dans une espèce de silence. Il a vu qu’une jeun
11incte ou détachée d’une doctrine. Cartésien par l’audace méthodique de son analyse, il refusait pourtant la distinction ration
10 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
12stes, mais ils ne vont pas jusqu’au bout de leurs audaces. Ils sont [p. 27] sans foi dans leur révolte même. Ils influencent au
11 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
13monde, elle consacre le triomphe des puissances d’audace ordonnée et de mesure, celles de l’intelligence… C’est dire que l’esp
14l ne dût consacrer « le triomphe des puissances d’audace ordonnée et de mesure » que le Palais-Bourbon, pour les raisons qu’on
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
15 sens calculateur des bourgeois, mais bien dans l’audace méthodique des « producteurs » de la culture nouvelle. Toutefois la d
13 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
16tions que ne marque une invention heureuse et une audace très raisonnable. Ils restaurent depuis quelques années le tract, le
14 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
17t romanesques, pleines de malices et de profondes audaces. Des histoires que l’on croit intégralement parce qu’elles nous sont
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
18vec délices. Chrétien de Troyes. Il faut avoir l’audace de poser la question : Tristan aime-t-il Iseut ? Est-il aimé par elle
19ers la souffrance, n’est-ce pas l’acte même, et l’audace, de nos mystiques les plus lucides ? Érotique au sens noble, et mysti
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
20ue l’usage en moi a fait si fort qu’il me donne l’audace de négocier avec la mort ! La lucidité même d’un tel cri, où s’avoue
21 libération d’un monde ordonné par le mal. Mais l’audace de cette œuvre est de celles qui ne peuvent être tolérées qu’à la fav
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
22ond à la séduction de Joséphine — c’est le coup d’audace de l’inférieur qui jette toutes ses forces au point décisif, et bluff
18 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
23t Denis de Rougemont (12 février 1939) q Avec l’audace souriante de ces guides helvétiques qui mènent au bord du précipice l
19 1944, Les Personnes du drame. Introduction
24ar certains documents précis, dont le charme et l’audace me guident : je connais bien les règles de ce jeu, ses difficultés so
20 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
25semblance n’entre jamais en relation avec Dieu. L’audace religieuse, à plus forte raison l’audace chrétienne, est au-delà de t
26 Dieu. L’audace religieuse, à plus forte raison l’audace chrétienne, est au-delà de toute vraisemblance, là où précisément l’o
21 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
27, et ce mélange de secrets tortueux et de coups d’audace insolente, de réserve polie et de muflerie très exactement calculée,
22 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
28e ce qui nous défait, c’est le paradoxe génial, l’audace comme malgré soi recréatrice d’un Chamisso. Les historiens de la litt
23 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
29 européenne. Voilà le pari. Vous êtes acculés à l’audace. Donnez-nous la Constitution ! Messieurs les Députés, faut-il vous di
30bourg. Tout tient à cela, tout tient à votre sage audace. Car si l’Europe unie n’est pas un grand [p. 34] espoir renaissant da
24 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
31 plus d’aventure ; et la science s’arrête quand l’audace est un crime. Si l’Europe disparaît du jeu des forces mondiales, pers
25 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
32 européenne. Voilà le pari. Vous êtes acculés à l’audace. Donnez-nous la Constitution ! Messieurs les Députés, faut-il vous di
33bourg. Tout tient à cela, tout tient à votre sage audace. Car si l’Europe unie n’est pas un grand espoir renaissant dans le cœ
26 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
34 européenne. Voilà le pari. Vous êtes acculés à l’audace. Donnez-nous la Constitution ! Messieurs les Députés, faut-il vous di
35ement. Tout tient à cela, tout tient à votre sage audace. Car si l’Europe unie n’est pas un grand espoir renaissant dans le cœ
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
36ns ne viole pas le suprême interdit. Cette grande audace de notre immoraliste est le type même de la demi-mesure, du compromis
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
37é jusqu’au dernier degré de l’abstraction et de l’audace logique, semble en voie de rejoindre en perspective l’extrême de l’am
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
38r et les pièges qui l’environnaient, pâlit de son audace. Elle qui, naguère dans les prés, n’était occupée que des fleurs, et
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
39pendance, qu’ils ont jusqu’ici violée avec tant d’audace. Leurs établissements, au lieu de se remplir de protégés des gouverne
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
40 Churchill eût agi avec la même astuce et la même audace qui permirent à Ulysse de se sauver avec ses compagnons de la caverne
32 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
41 payer une dernière croisade utopique. Derrière l’audace inouïe de Colomb, nous retrouvons ainsi le jeu complexe, le conflit p
33 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
42 à recourir aux armes, leur mauvaise tête et leur audace brutale n’étaient pas moins « traditionnelles » en ce temps-là, que n
34 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
43 point sûr qu’il a toujours suivi — avec autant d’audace que d’exacte obéissance aux signes devinés — ce qu’il faut bien que j
35 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
44 point sûr qu’il a toujours suivi — avec autant d’audace que d’exacte obéissance aux signes devinés — ce qu’il faut bien que j
36 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Confrontation des régions transfrontalières [Nos conclusions] (été 1972)
45rsonne n’y songera. Les premiers estiment que « l’audace » est quelque chose qu’il convient de louer, à condition que l’on pre
37 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
46actères curieusement analogues : un même dosage d’audace simplificatrice et de patience dite réaliste ; des institutions rédui
38 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
47e les adversaires des armes nucléaires poussent l’audace jusqu’à l’invoquer à leur tour : les juristes des Pays-Bas « prétende
39 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
48i. C’est donc la sagesse même qui vous commande l’audace. Vous connaissez mieux que nous la politique, ses possibilités, ses s
49r la France et l’Allemagne fédérale, qui ont eu l’audace de « simplifier les formalités douanières » entre leurs deux pays, me