1 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
1de Dieu doit ou peut être envisagé comme un monde autonome. Il doit être envisagé comme manquant de quelque chose. Or, ce « quel
2 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
2u le contrôle, pour les avoir follement décrétées autonomes : la production et la consommation. Cette division n’est pas humaine.
3 1933, Le Semeur, articles (1933–1949). Humanisme et christianisme (mars 1933)
3r un monde à la mesure de l’homme considéré comme autonome, et « calculable » humainement. Le Plan est d’ores et déjà la plus fo
4 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
4bitude de les considérer comme autant de réalités autonomes, possédant leurs lois propres, échappant à notre domination et poursu
5 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
5n monde à la mesure de l’individu considéré comme autonome, et « calculable » humainement. Le Plan est d’ores et déjà la [p. 117
6 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
6ngers au but de la révolution. Et ces problèmes « autonomes » à leur tour se sont révélés si urgents que la doctrine, toujours aj
7 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
7ut au moins à faire autrement que lui. On se veut autonome et conscient. La définition la plus noble de l’individu nous est four
8. 202] homme, lui aussi, se trouve être à la fois autonome et en relation. Ainsi le mot avec son sens nouveau, et la réalité soc
9fier temporellement toutes ces cellules vivantes, autonomes et solidaires. Elles ont leur véritable unité en Christ, et dans la c
10 sa vocation qu’il est à la fois libre et engagé, autonome et pourtant responsable au sein de la communauté. Ainsi le citoyen ca
11d’individualités marquantes, […] de personnalités autonomes. » Et de la sorte, Ortega laisse entendre que le destin de ces pays,
8 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
12u le contrôle, pour les avoir follement décrétées autonomes : la production et la consommation. Cette division n’est pas humaine.
9 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
13. 147] de les considérer comme autant de réalités autonomes, possédant leurs lois propres, échappant à notre domination et poursu
10 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
14exercice. Il y a bien de la différence. Le savoir autonome, ou la puissance, font décorer celui qui les détient, mais l’exercice
15rtant, par un artifice de l’angoisse, se proclame autonome, s’absolutise, et s’adore elle-même ? Les uns fuient en avant, et les
11 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
16té, proclamé par la Renaissance, c’est l’individu autonome. L’esprit contre le corps, telle est la dialectique moderne, et c’est
12 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
17: c’est d’une part la dislocation en petits États autonomes, dont certains risquent d’être entraînés dans des orbites étrangères.
13 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
18vers son moi idéal, le plus hautement organisé et autonome. L’admirable objectivité de son regard n’est en fin de compte qu’une
19tes : loi de la forme organisatrice de l’individu autonome. ⁂ Inverser les données du problème goethéen, tout en se maintenant d
14 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
20u christianisme, de l’Église. L’humanisme laïque, autonome, est simplement nié, comme une absurdité, une contradiction dans les
15 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
21’une garantie d’économie : une existence vraiment autonome. Le budget de la défense nationale dans un pays dont la vraie raison
16 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
22ravail qualifié ou dans la tension entre communes autonomes et organes administratifs centralisés. Or, l’existence concomitante d
17 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
23: c’est d’une part la dislocation en petits États autonomes, dont certains risquent d’être entraînés dans des orbites étrangères.
18 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
24lement parce qu’il doutait de sa valeur propre et autonome, parce qu’il doutait de sa vocation, de sa raison d’être comme État ;
25t-à-dire de l’individu à la fois libre et engagé, autonome et pourtant solidaire. Celui que j’appelle l’homme total. Je ne sais
19 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
26n » 90 , mais comme une existence incomparable et autonome à son côté, une exigence d’amour actif. ⁂ Je n’entends pas ici attaqu
20 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
27té, le mystère difficile et grave d’une existence autonome, étrangère, d’une vie totale dont il n’a désiré vraiment qu’un illuso
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
28as d’être né, mais d’avoir perdu Dieu en devenant autonome. Or, nous ne trouverons pas Dieu par une élévation indéfinie de notre
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
29ants hérétiques souterrains ? Ou d’une recréation autonome, qui pourrait s’expliquer en partie sur la base des remarques que nou
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
30 pour fleurir et s’achever en tant qu’œuvre d’art autonome, l’épuisement temporaire des sources profondes ? N’est-ce point pour
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
31[p. 310] mais comme une existence incomparable et autonome à son côté, une exigence d’amour actif. ⁂ Je n’entends pas ici attaqu
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
32té, le mystère difficile et grave d’une existence autonome, étrangère, d’une vie totale dont il n’a désiré vraiment qu’un illuso
26 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
33ut au moins à faire autrement que lui. On se veut autonome et conscient. La définition la plus noble de l’individu nous est four
34ar cet homme, lui aussi, se trouve être à la fois autonome et en relation. Ainsi le mot avec son sens nouveau, et la réalité soc
35fier temporellement toutes ces cellules vivantes, autonomes et solidaires. Elles ont leur véritable unité en Christ, et dans la c
36 sa vocation qu’il est à la fois libre et engagé, autonome et pourtant responsable au sein de la communauté. Ainsi le citoyen ca
37t d’individualités marquantes, … de personnalités autonomes. » Et de la sorte, Ortega laisse entendre que le destin de ces pays,
38 doit engager tout en gardant sa liberté, l’homme autonome mais aussi solidaire. Ceci nous amène au second point : quelle est la
27 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
39une garantie d’autonomie : une existence vraiment autonome. Le budget de la défense nationale dans un pays dont la vraie raison
28 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
40omme l’homme à la fois libre et engagé, à la fois autonome et solidaire, à la fois conscient de sa vocation unique et des implic
41nt d’un pays — ou demain de l’Europe — en régions autonomes et de faible étendue, a pour avantage d’écarter toute possibilité d’i
29 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
42ors une valeur objective : il devient une réalité autonome et concrète, qu’il s’agit de détruire ou de combattre comme un ennemi
30 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
43 Dieu, se faire auteur, s’autoriser dans un monde autonome. Il est fatal que le Diable s’en mêle, et que les meilleurs se voient
44t que la personne existe comme un tout, à la fois autonome et responsable. Le mal ou le [p. 154] « péché » ne sont plus, à leur
31 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
45e. Qu’on ne croie pas à une subtilité : le savoir autonome, ou la puissance, font décorer celui qui les détient, mais l’exercice
32 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
46anisme, de [p. 135] l’Église. L’humanisme laïque, autonome, est simplement nié comme une absurdité, une contradiction dans les t
33 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
47lande « le personnalisme s’est constitué en force autonome et occupe aujourd’hui le pouvoir. Le mouvement socialiste personnalis
34 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
48stianisé. Car cet homme est, lui aussi, à la fois autonome et en relation. Ainsi, le mot personne avec son sens nouveau, et la r
35 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
49 Je vois la preuve qu’elle se sent responsable et autonome (ou un peu plus) dans cette ardeur inextinguible qui la possède de pe
36 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
50ion [p. 139] Service est un pouvoir pratiquement autonome, comme la police. S’il décide, pour un rien, de vous renvoyer, après
37 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
51le plan économique : ils nous veulent forts, donc autonomes. Les communistes dans chaque pays sabotent notre reconstruction, les
52e Europe forte, c’est-à-dire d’une Europe unie et autonome ; elle ne veut qu’une Europe livrée à sa merci par les rivalités nati
38 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
53mme est donc à la fois libre et engagé, à la fois autonome et solidaire. Il vit dans la tension entre ces deux pôles : le partic
39 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
54e envers sa vocation et envers la cité, à la fois autonome et solidaire ; à la fois libre et engagé, et non pas seulement libre
40 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
55 envers sa vocation et envers la cité : à la fois autonome et solidaire à la fois libre et engagé — et non pas seulement libre o
41 1949, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est encore un espoir (8 décembre 1949)
56ce qu’elle a besoin de nous en tant qu’Européens, autonomes, et même concurrents, non pas en tant qu’esclaves coûteux à entreteni
42 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
57ilisation certes proche parente de la nôtre, mais autonome ; la plus grande différence entre les deux étant que l’Amérique tend
43 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
58ilisation certes proche parente de la nôtre, mais autonome ; la plus grande différence entre les [p. 4] deux étant que l’Amériqu
44 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
59appellerai d’abord que le CEC est une institution autonome, constituée en association internationale selon la loi suisse, et qu’
60ouvernementale, riche, quand nous sommes pauvres, autonomes, et européens. Les méthodes de travail des deux organismes sont aussi
45 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
61 vœux et besoins exprimés par tous les « foyers » autonomes fédérés sous l’égide du Centre. Notre organisme n’est pas plus que d’
46 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
62grand-garde au cœur de notre continent, à la fois autonome à l’égard de toute puissance particulière, et prête à coopérer au bie
47 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
63hlen, s’il n’avait pas rendu la Suisse totalement autonome quant à son alimentation, n’en avait pas moins obtenu des résultats i
64se est une fédération de studios locaux largement autonomes, mais le Conseil fédéral nomme son directeur général, qui possède un
48 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
65s Romanches constituent une minorité parfaitement autonome, étant seuls dans toute l’Europe à parler et à écrire leur langue cel
66qu’en Suisse — prototype d’une Fédération d’États autonomes et librement associés — neutralité et collaboration internationale ne
49 1953, Journal de Genève, articles (1926–1982). Aller et retour (21 mai 1953)
67ui est la condition nécessaire de toute existence autonome dans notre monde du xxe siècle. On sait l’histoire de cette union. E
50 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aller et retour (avril 1953)
68ui est la condition nécessaire de toute existence autonome dans notre monde du xxe siècle. On sait l’histoire de cette union. E
51 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
69aire vivre mieux ce qui doit normalement demeurer autonome, distinct, privé, original. Enfin, devant le double défi qu’affronter
52 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
70aire vivre mieux ce qui doit normalement demeurer autonome, distinct, privé, original. Enfin, devant le double défi qu’affronten
53 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
71tre de la science, enfin constituée sur des bases autonomes et précises, et du rêve alchimique chassé par la chimie du domaine de
72s choses, machines ou Nature, douées d’intentions autonomes : cette démarche magique ne doit plus nous tromper. Les penseurs d’au
54 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
73n, c’est quand on reçoit, en plus, l’ordre d’être autonome ! car tout change aussitôt, du seul fait que la question n’est plus s
74les » ? Non, car l’ordre voulait qu’on se déclare autonome en reniant le nom de Staline, mais qu’on se montre obéissant, d’une m
55 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
75elations entre pays éloignés, centres d’activités autonomes, foyers de rayonnement culturel et commercial. L’une centralise, l’au
56 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
76-delà »), c’est-à-dire la formation des personnes autonomes. Un exemple très simple concrétisera tout cela. On connaît le rôle de
57 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
77té du genre humain. Seul un homme en tant qu’être autonome peut aimer, peut agir en vertu de la foi : or, c’est précisément dans
58 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
78tre de la science, enfin constituée sur des bases autonomes et précises, et du rêve alchimique chassé par la chimie du domaine de
79s choses, machines ou Nature, douées d’intentions autonomes. Cette démarche magique ne doit plus nous tromper. Les penseurs d’auj
59 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
80 de la science, s’établissant enfin sur les bases autonomes du calcul et de l’expérimentation ; de la philanthropie illuministe,
81? c) une fois formé, devrait-il rester totalement autonome, ou se rattacher à quelque organisme existant, public ou privé ? Po
60 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
82en de l’éducation populaire, rattaché au CEC mais autonome. Il a son siège à Bergen, en Hollande. Sous la direction de MM. Guerm
83e d’Aoste (Italie), patronnée par le gouvernement autonome de cette région. La perspective du prochain percement du tunnel du Mo
61 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
84age, sur toutes nos imaginations, d’une existence autonome… on en retrouve des traces jusque dans les circonstances les plus ban
62 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
85age, sur toutes nos imaginations, d’une existence autonome… on en retrouve des traces jusque dans les circonstances les plus ban
63 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
86échappe à l’homme, donc à l’éthique temporelle et autonome : La décision n’est pas pouvoir de l’homme, de son courage, ni de so
64 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
87le désir sensuel-érotique est devenu force libre, autonome, et qui agit désormais contre l’amour en tant que force d’individuati
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
88 la Libye ou Afrique, l’Asie), mais une existence autonome et dotée de vertus spirituelles. Selon Alcuin (735-804), maître de l’
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
89is à rendre la nation entièrement indépendante et autonome. 152 Ce ne sont pas seulement les échanges commerciaux qu’il faut
90e peut se concevoir comme entité fermée ou monade autonome. Elle est fonctionnellement liée au monde. Il le dit en une phrase dé
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
91raire, la culture des pays de l’ouest devint plus autonome, plus indépendante et plus occidentale qu’elle ne l’avait jamais été.
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
92 ses voisins, il doit s’assurer de sa subsistance autonome en temps de guerre, comme une place assiégée. Il lui faut pour cela d
93 la collectivité tout entière et l’épanouissement autonome de la vie nationale. Ces buts ne peuvent être atteints que si les div
69 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
94échappe à l’homme, donc à l’éthique temporelle et autonome : La décision n’est pas la force de l’homme, ni son courage, ni son
70 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
95essionnels, et des hommes complets, des personnes autonomes. C’est dire que votre rôle d’éducateurs est beaucoup plus difficile e
71 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
96s officielles, puisque chacun des onze Länder est autonome à cet égard. En Suisse, « il ne s’agit plus de persuader la jeunesse
72 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
97, Retinger a souvent évoqué le rêve d’une Pologne autonome qui se joindrait, comme « troisième Monarchie », à l’Empire austro-ho
73 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
98la personne, c’est-à-dire de l’individu à la fois autonome et engagé — engagé dans la communauté… Mais cette démonstration sorti
74 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
99l de Gaulle répète qu’il veut une Europe forte et autonome, donc unie. Il n’a jamais parlé d’une « Europe des patries » 134 , pa
75 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
100pe des États, mais une association de républiques autonomes, libres de leur gestion intérieure et responsables les unes des autre
76 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
101la distinction entre les possibilités d’existence autonome et les nécessités de mise en commun ou de création d’instruments comm
102n qui serait capable de fonctionner d’une manière autonome, et l’on propose en France le chiffre de six millions : il coïncide,
77 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
103ité, l’Europe a osé l’aventure d’un développement autonome de la science et des arts, d’une séparation, voire d’une opposition e
78 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
104ité, l’Europe a osé l’aventure d’un développement autonome de la science et des arts, d’une séparation, voire d’une opposition e
79 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
105e confédéré. On cherche alors l’appui des voisins autonomes, — ceux qui sont disposés à vous aider sans nul désir de vous assimil
80 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
106 Mais voici le paradoxe inévitable : la ligue des autonomes ne peut souffrir que l’un de ses membres devienne trop puissant ou tr
81 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
107de l’Europe, garantissant effectivement le statut autonome des nations membres, pourrait fort bien être assurée par une solution
82 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
108 la Réforme devinrent des républiques entièrement autonomes, les autres demeurèrent longtemps dominées par leur prince-évêque. Le
83 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
109est une fédération de studios régionaux largement autonomes, mais le Conseil fédéral nomme son directeur général, tandis que l’ad
84 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
110nombre de cultures nationales, bien distinctes et autonomes, dont l’addition constituerait la culture européenne, est une simple
111quences et les tropes, se constitue d’une manière autonome avec les troubadours du Languedoc, dès le xiie siècle, à Saint-Marti
112ilà qui suffira peut-être à justifier l’existence autonome de ce pays, dans une époque où l’homme complet devient un phénomène t
113 sa propre subjectivité, à la pensée cohérente et autonome, devenue maîtresse d’elle-même dans la mesure où elle découvre l’ordr
114 coopération est la « réciprocité entre individus autonomes », il faut reconnaître dans l’école primaire le lieu privilégié où s’
85 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
115la distinction entre les possibilités d’existence autonome et les nécessités de mise [p. 300] en commun ou de création d’instrum
116n qui serait capable de fonctionner d’une manière autonome, et l’on propose en France le chiffre de six millions : il coïncide,
86 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
117oue, Genève ou Weimar ; ou encore des universités autonomes, comme elles l’étaient toutes aux origines de notre culture commune,
87 1965, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Un écrivain suisse (20-21 mars 1965)
118ilà qui suffira peut-être à justifier l’existence autonome de ce pays, dans une époque où l’homme complet devient un phénomène t
88 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
119taine de « cultures nationales » bien distinctes, autonomes et rivales. Cette conception n’est pas seulement responsable des guer
120quences et les tropes, se constitue d’une manière autonome avec les troubadours du Languedoc, dès le xiie siècle, à Saint-Marti
89 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
121l’Italie, où le fédéralisme apparut d’une manière autonome dans les camps des îles Lipari (manifeste de Ventotene, 1942, et revu
90 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut réinventer l’Université (29 juin 1968)
122e, aux xiie et xiiie siècles, c’est une commune autonome, qui assure sa propre police et s’administre elle-même. Elle est form
91 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
123 créer dans votre nation une région plus ou moins autonome. L’effort d’union, et votre effort qu’on soupçonnera de vouloir la di
124s régions, et finalement les doter d’institutions autonomes, ce sera la tâche au moins d’une génération, vingt à trente ans, en a
92 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
125 italienne sur le règlement du statut des régions autonomes. Risque d’éclatement de la Belgique. En France, floraison de projets
126 Ces groupes devront être, à leur tour, à la fois autonomes et solidaires : pour eux aussi, l’un n’ira pas sans l’autre, bien mie
93 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
127re ». « Les gens n’en veulent pas, de vos régions autonomes. Ils préfèrent mendier des subventions à Paris. Voyez les Bretons, qu
94 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
128Gothard, et par un concept politique : la Commune autonome, élément de base des ligues et confédérations. Aujourd’hui le massif
129Piémont, mais d’une libre association de communes autonomes, sans autre but que le maintien de leurs libertés. Loin d’être menacé
95 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
130taine de « cultures nationales » bien distinctes, autonomes et rivales. Cette conception n’est pas seulement responsable des guer
131quences et les tropes, se constitue d’une manière autonome au xiie siècle avec les troubadours du Languedoc, à [p. 90] Saint-Ma
96 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
132ité, l’Europe a osé l’aventure d’un développement autonome de la science et des arts, d’une séparation, voire d’une opposition,
97 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
133 organisées en systèmes de tensions plus ou moins autonomes et plus ou moins équilibrés. L’unité de l’Europe comme culture est un
134 que l’esprit évangélique des premières paroisses autonomes et fédérées, où tout était mis en commun, prend corps dans les formes
135taine de « cultures nationales » bien distinctes, autonomes et rivales. Cette conception n’est pas seulement responsable des guer
136 Notker et de Tuotilo, se constitue d’une manière autonome avec les troubadours du Languedoc, dès le xiie siècle, à Saint-Marti
98 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
137 italienne sur le règlement du statut des régions autonomes, avant les élections locales et régionales de juin 1970. Risque d’écl
138s. Ces groupes devront être à leur tour à la fois autonomes et solidaires : pour eux aussi, l’un n’ira pas sans l’autre, bien mie
99 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
139 que les libertés personnelles et les communautés autonomes valent mieux que la puissance collective. L’Europe unie sera seule ca
100 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
140animer des régions, puis les doter d’institutions autonomes, ce sera la [p. 169] tâche au moins d’une génération, en admettant qu
141re ». « Les gens n’en veulent pas, de vos régions autonomes. Ils préfèrent mendier des subventions à Paris. Voyez les Bretons, qu