1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1reuse de Pascal : le « Qui veut faire l’ange… » a autorisé des générations de « bourgeois cultivés » à faire la bête dès qu’il s
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2du siècle. Tout le monde en parle, et chacun s’en autorise pour excuser sa petite faiblesse originale : tant qu’à la fin la noti
3 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
3géniaux et prophétiques, ni opinions de critiques autorisés. Du benjamin, Eugène Bouvier, qui a vingt-cinq ans, jusqu’à André Eva
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
4xtrême sensibilité aux arguments de « droit » qui autorisèrent ce chaos. Il lui reste sa foi en la grandeur éternelle de la Hongrie
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5xtrême sensibilité aux arguments de « droit » qui autorisèrent ce chaos. Il lui reste sa foi en la grandeur éternelle de la Hongrie
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
6reuse de Pascal : le « Qui veut faire l’ange… » a autorisé des générations de bourgeois cultivés à faire la bête dès qu’il s’agi
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
7 dans cet ouvrage entièrement créé, entièrement « autorisé ». Art, on le sait, avant tout visuel, qui rend les choses à l’état n
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
8s profondes de l’âme devant [p. 482] son destin m’autorise à cette confrontation et me persuade de son intérêt humain. Et si tou
9 salut, cette transcendance, en bonne dialectique autoriserait à des [p. 494] jugements de valeurs humaines. Mais il faudrait mettre
9 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
10à la révolte : c’est, au sens fort et littéral, s’autoriser dans l’exercice d’une vocation incomparable. Un trait peut-être résum
10 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
11té de la doctrine ». Je m’aiderai ici d’une image autorisée, me semble-t-il, par toute l’histoire des révolutions réussies. Dans
11 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
12achronique, mais que tout le livre de Viénot nous autorise à prononcer ; c’est le mot de fascisme. Le parallélisme qu’on peut fa
12 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
13 qu’ils représentent. À la faveur de cette image, autorisée par l’étymologie du mot personne, nous pouvons voir d’abord que de l’
13 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Éditorial (juillet 1934)
14la le dispense de répondre d’une façon précise et autorisée aux questions des incroyants ou des catholiques ; mais il se soucie p
15, d’habitudes pieuses, de doctrines plus ou moins autorisées, de préjugés, que tout fidèle porte en soi. Nous essaierons de recons
14 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
16éconcertantes et aussi graves, le lecteur se sent autorisé à la plus grande exigence critique. À vrai dire, M. Goguel ne paraît
15 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
17rovisoire (ce que n’avait pas fait l’apôtre Paul, autorisant en fin de compte le mariage), il renvoie à cette synthèse dont tout c
16 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
18que dont elles ont l’air de vouloir procéder ». M’autorisant de cette remarque, je me mets à critiquer les formes du langage de Tz
17 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
19e préjugé populaire, mais la raison de fait qui l’autorisa parmi nous, il faut bien remonter à l’erreur initiale des clercs. Des
20ulturelle, universitaire, qui l’a sans le vouloir autorisée. Je ne crois guère aux plans machiavéliques que certains écrivains de
18 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
21temps au pillage public et avoué des dragons, qui autorisa les tourments et les supplices dans lesquels ils firent réellement mo
19 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
22pendant exact dans la constitution soviétique. Il autorise, dans les deux régimes, outre les procédés juridiques qu’on imagine,
20 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
23et aux mesures, car eux aussi naquirent d’un acte autorisé. Si des penseurs se sont fait de leurs mains ces appareils de quelque
24odique contre toutes les valeurs qui réellement l’autorisaient, et la chargeaient d’une mission directrice. La pensée prolétarisée
25maintenant, instituent dans leur vie quotidienne, autorisent et enracinent dans l’inconscience générale le règne inexorable de la
21 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
26 dans cet ouvrage entièrement créé, entièrement « autorisé ». Un art, qui rend les choses à l’état naissant, rugueux, décapé de
27 qui se refuse à poser les questions dernières, s’autorise à borner sa vision à son acte. Voilà l’utile ; et qu’on taise le rest
22 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
28 ne jouit pas d’un régime spécial, et qui a été « autorisé » 36 à faire diffuser 1000 ou 10 000 exemplaires d’un livre, doit s’
23 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
29tique. Mais il donnerait à chacun des voyageurs « autorisés » à se déplacer, tel soir, l’impression de n’avoir plus sa liberté. C
24 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
30re, nul mieux que l’Aquinate ne pouvait servir et autoriser le dessein de Mounier : défendre la propriété contre les mauvaises ra
25 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
31treprise ne fait pas de doute : on en viendra à n’autoriser plus que les unions contractées sur [p. 670] une base eugénique, selo
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
32peu de chose que nous savons de la psychanalyse n’autorise pas à faire de cette doctrine la source des textes connus. (Il semble
33 que la raison n’approuve pas, que la tradition n’autorise point… et qui introduit la nouveauté, sœur de la superstition, fille
27 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
34 et précise. Il est certain que ce seul exemple n’autorise pas à des conclusions générales. Mais il permet au moins de reposer u
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
35a fin du romantisme ? Le spectacle de nos mœurs n’autorise pas cette conclusion. Car la crise actuelle du mariage bourgeois, c’e
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
36ise ne faisait pas de doute : on en viendrait à n’autoriser plus que les unions contractées sur une base eugénique, selon certain
30 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
37sion d’offrir ses hommages à une autre : il y fut autorisé et cessa de sentir pour sa première amie la tendresse qu’il lui avait
31 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
38s de la vie de Jésus. Et dans l’Apocalypse il est autorisé à régner sur le monde entier, avant sa chute grandiose dans un Enfer
32 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
39L’Auteur de toutes choses est leur autorité. Il s’autorise à l’infini dans Sa Création déployée. Il s’y [p. 133] raconte à lui-m
40érienne : se faire comme Dieu, se faire auteur, s’autoriser dans un monde autonome. Il est fatal que le Diable s’en mêle, et que
41ion juste — mais seulement les sophismes qui s’en autorisent. C’est le Diable qui m’intéresse, et les prétextes qu’il nous sert po
42s traduit en politique les mêmes principes dont s’autorise l’anarchie de nos mœurs privées. Toutefois les partisans du romantism
43romanesque, mais combien [p. 162] d’amoureux s’en autorisent pour éviter d’avouer leurs vraies raisons, leurs complaisances, leurs
44force, mais au contraire par les faiblesses qu’il autorise, il est grand temps de le disqualifier au nom et pour l’amour de l’am
33 1944, Les Personnes du drame. Introduction
45bat spirituel où l’homme devient personne, et « s’autorise » d’une vocation unique. Pourtant, ces témoignages visibles et tangib
46sur un individu puissamment naturel, c’est l’acte autorisant la doctrine de Luther. La lutte d’un créateur contre l’automatisme, d
34 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
47 réactions profondes de l’âme devant son destin m’autorise à cette confrontation, et me persuade de son intérêt humain. Et si to
48 salut, cette transcendance, en bonne dialectique autoriserait à des jugements de valeur humains. Mais il faudrait alors mettre en b
35 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
49réellement droit de cité au village, mais qu’on l’autorise tout de même à y vivre et à y travailler, par égard pour certaines ci
50s derniers, voilà le seul critère humain qui nous autoriserait à distinguer chez Goethe, chez Kierkegaard et chez Kafka le rôle poss
36 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
51 dans cet ouvrage entièrement créé, entièrement « autorisé ». Un art qui rend les choses à l’état naissant, rugueux, décapé de t
52e un langage, d’en éprouver les origines, et d’en autoriser l’emploi concret dans un ordre élargi. Cette élaboration n’est pas de
53 qui se refuse à poser les questions dernières, s’autorise à borner sa vision à son acte. Voilà l’utile ; et qu’on taise le rest
37 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
54 tout ce qu’il en reste de solide et que l’on est autorisé à voir : l’un des Deux Grands et le Tout Petit, qui est la dernière p
38 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
55ureuse avec plus d’assurance que jamais, la Bombe autorisant toutes les hardiesses. Les médecins allopathes, disais-je, tout comme
39 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
56 sacré, disent-ils. Et sans l’avis d’aucun savant autorisé, ils parlent de défenses possibles, si toutefois on leur laisse le co
40 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
57que la bombe soit moins puissante que les savants autorisés ne l’affirment. Admettons qu’il n’y ait pas de raz-de-marée, ni d’aut
41 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
58voir, du monde, ce qu’il en reste et que l’on est autorisé à voir : l’un des Deux Grands et le Tout Petit, qui est la dernière p
42 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
59acré », disent-ils. Et sans l’avis d’aucun savant autorisé, ils parlent de défenses possibles, si toutefois on leur laisse le co
43 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
60que la Bombe soit moins puissante que les savants autorisés ne l’affirment. Admettons qu’il n’y ait pas de raz de marée, ni d’aut
44 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
61n fait que « les derniers progrès de la Science » autorisent de moins en moins — et non de plus en plus, comme au siècle passé — à
45 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
62lice de Tantale, cet automatisme est si sûr qu’il autorise à des spéculations précises, encore que fantastiques en apparence. Je
63s’annule de soi-même. Si un homme croit pouvoir s’autoriser du mérite de ses œuvres, il ne pleurera pas : car la vision de la pro
46 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
64déralisme. Cette manière d’apparence rigoureuse s’autoriserait trop facilement d’une certaine tradition européenne, non la meilleure
47 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
65ses fils ne s’était pas apaisé. La Diète fédérale autorisa bientôt les officiers suisses à recruter pour leur compte des régimen
48 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
66niste) dissous par le gouvernement en 1940, a été autorisé à se reformer en 1945. Il n’a que six députés aux Chambres, et son in
49 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
67es écoles privées ou l’enseignement familial sont autorisés, mais à la condition [p. 129] que les élèves ainsi formés puissent pa
68à notre connaissance 34 . La Constitution de 1848 autorisait la Confédération [p. 132] à « établir une Université et une école pol
50 1955, Preuves, articles (1951–1968). De gauche à droite (mars 1955)
69 un état-major allemand. Les accords de Londres l’autorisent. Les « raisons de redouter » ne sont pas « au moins égales ». Le reje
70répéter la leçon connue : le réarmement allemand, autorisé par les accords de Londres, aura pour « corollaire fatal, qu’on passe
51 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
71 capitaines d’industrie » et qui s’inspirent et s’autorisent des précédents de la Révolution et de l’Empire. Trois forces, donc, d
52 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
72eté suprême accordée à ce mythe : la Nation. Elle autorise autant de morales fermées qu’il y a de nations, s’instituant les seul
53 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
73 ans. Après quoi, quelques-uns des meilleurs sont autorisés à poursuivre des études supérieures et à préparer un doctorat. Au cou
54 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
74capitaines d’industries » et qui s’inspirent et s’autorisent des précédents de la Révolution et de l’Empire. Trois forces, donc, [
55 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
75abli qu’en 1452 par une bulle du Pape Calixte III autorisant Henri le Navigateur à vendre les Noirs africains « découverts » par s
76 (c’était en France, au xvie siècle) avec la loi autorisant les accusés à ne pas répondre à des questions incriminantes (c’est au
56 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
77n sort a été de grandir dans une civilisation qui autorise un homme de vingt-cinq ans à courtiser une fille de seize ans, mais n
78 du Mythe, en l’absence de tout autre élément qui autorise la comparaison de deux œuvres à ce point inégales par le climat et l’
57 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
79n sort a été de grandir dans une civilisation qui autorise un homme de vingt-cinq ans à courtiser une fille de seize ans, mais n
80 du Mythe, en l’absence de tout autre élément qui autorise la comparaison de deux œuvres à ce point inégales par le climat et l’
58 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
81our le maintien du Commerce, composées de Députez autorisez à concilier, & à juger à la rigueur, & en dernier ressort, le
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
82les de la Chine, où le Christianisme vient d’être autorisé et appuyé d’un édit du Roy, que par l’ambassade des Abyssins à Batavi
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
83 et aux États-Unis, où le « néo-conservatisme » s’autorise de la pondération et du sens réaliste qu’il défendit avec tant de vio
61 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
84t de maître jusqu’à la barrière qu’il n’était pas autorisé à franchir, et n’était pas capable de franchir, définit exactement la
62 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
85 ans. Après quoi, quelques-uns des meilleurs sont autorisés à poursuivre des études supérieures et à préparer un doctorat. Au cou
63 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
86itations, le Colonel se résout à signer un papier autorisant son porteur à se rendre en Suisse. C’est un premier résultat, mais Re
87ous dois, Monsieur l’Ambassadeur, je n’y suis pas autorisé. » « Notre conversation se poursuivit ainsi pendant quelques minutes,
88agements verbaux de Clemenceau et d’Asquith qui l’autorisent à explorer les chances d’une paix séparée, mais à ses risques et péri
89, devant la Chambre française, qu’il l’ait jamais autorisé ni même connu… Retinger se demande, dans ses notes, si le rôle qu’il
64 1963, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Le Dieu immanent, qui s’annonce à leur cœur » (9-10 novembre 1963)
90héritée de Husserl à travers Sartre (et dont il s’autorise d’ailleurs, pour réfuter l’athéisme de Sartre) mais aussi à son expér
65 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
91Les cantons ou certaines familles suisses étaient autorisés à lever des troupes dans le cadre de ces traités, et ces troupes serv
66 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
92s. Toutefois les employés inférieurs peuvent être autorisés par le Conseil fédéral à recevoir leurs pensions. Si la crainte des
67 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
93iste), dissous par le gouvernement en 1940, a été autorisé à se reformer en 1945. Ses quelques députés aux Chambres sont élus pa
68 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
94ux, relèvent d’un canton. La Constitution de 1848 autorisait la Confédération à « établir une université et une école polytechniqu
69 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
95’un Staline, ou d’un Hitler, avec lesquels rien n’autorise à confondre des hommes tels que Robert Schuman, De Gasperi, Adenauer,
70 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
96ner ici le principe de cette analyse, parce qu’il autorise quelques conclusions intéressantes pour notre sujet. À partir de Rous
71 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jean Paulhan (19-20 octobre 1968)
97 ? Cet état « singulier » de notre littérature n’autorise pas trop d’optimisme. Il se peut que les hommes soient devenus plus
72 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
98ste d’être un concept dialectique, ambigu, et qui autorise — ou incite en tout cas — aux plus invraisemblables pataquès conceptu
73 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont et l’objection de conscience (30 juin 1969)
99 à sa manière. C’est de cette conviction que je m’autorise pour vous communiquer mes réflexions sur ce cas de conscience diffici
74 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
100çais. Pour le reste, on se reportera aux ouvrages autorisés 2 . [p. 12] Quant à mon thème central, je voudrais indiquer dans que
75 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
101s n’irait pas à l’encontre de la constitution qui autorise et même encourage la collaboration horizontale, fût-ce avec l’étrange
76 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
102 ans. Après quoi, quelques-uns des meilleurs sont autorisés à poursuivre des études supérieures et à préparer un doctorat, trois
77 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
103ste d’être un concept dialectique, ambigu, et qui autorise — ou incite en tout cas — aux plus invraisemblables pataquès conceptu
78 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
104refuser toute mesure réaliste de coopération et à autoriser les tricheries les plus effrontées dans le domaine commercial et fina
105 achèvement possible du nationalisme. Ce qui nous autorise, par contraste, à décrire l’attitude fédéraliste comme un simple reto
106quement, elle permet tous les [p. 138] refus et n’autorise que les hypocrisies. Quant à son absurdité théorique, elle est parfai
79 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
10719] d’être un concept dialectique, ambigu, et qui autorise — ou incite en tout cas — aux plus invraisemblables pataquès conceptu
80 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
108n dépit de tout leur souveraineté absolue et s’en autoriser non seulement pour refuser toute mesure d’union concrète mais pour ju
81 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
109ni marcusien, je n’entends rien interdire ni rien autoriser. Je n’ai dit nulle part : faites ceci mais pas cela ? J’ai dit seulem
82 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
110rs tyranniques ou usurpés ; et cette opposition s’autorise d’une doctrine qui nourrit à la fois poésie et action, jusqu’à mettre
83 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
111paux minerais et des hydrocarbures, les « sources autorisées » varient très largement. Les unes s’en tiennent dans leurs estimatio
84 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
112 moins suspectes, à coups d’arguments de bon sens autorisés par la sagesse, la science ou la célébrité de leurs auteurs. « Qui s’
85 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
113e aussitôt que le souverain seul est l’interprète autorisé. En revanche, la souveraineté, pour Althusius, résidera toujours dans
86 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
114 dépit de tout, leur souveraineté absolue et s’en autoriser non seulement pour refuser toute mesure concrète d’union, mais pour j
87 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
115justifiées » par des calculs de profit local ou « autorisées » par la carence de lois nationales réglant la protection de l’enviro
88 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
116is, mais ce qui est grave : croiront les « plumes autorisées » de L’Express, parce qu’ils n’ont pas connu, n’étant pas nés, la réa
89 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
117sme de cette conjuration du mal qui est en moi, n’autorise pas à nier la réalité du mal, mais ne suffit pas davantage à établir
90 1984, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Philosophie et énergie nucléaire : une mise au point (28 juin 1984)
118de cette ville. Et c’est cela, précisément, qui m’autorise à prendre la parole parmi vous. […] Quelques-uns de ceux qui sont ici