1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
1age pareils. S’ils s’opposent, c’est que l’un est avare et légèrement maboul, l’autre énergique et assez sensé. Simple questi
2 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
2robustes puritains, le Dieu philanthrope pour les avares et les timides, etc. Tout ceci pour la bourgeoisie et le siècle indiv
3 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable XI : Le Diable dans nos dieux (24 décembre 1943)
3robustes puritains, le Dieu philanthrope pour les avares et les timides, etc. Tout ceci pour la bourgeoisie et le siècle indiv
4 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
4 ont pris un air écœuré. J’étais encore un de ces avares de petits bourgeois comme on n’en trouve plus qu’en Europe, il fallai
5 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
5que dans la politique. Ces vertus, cette prudence avare, s’expliquent sans doute par les dimensions du pays, mais ne suffisen
6 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
6ythme plus rapide met en péril certaines coutumes avares, ce sera tant mieux. De même encore, la « sottise humanitaire » des É
7 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
7ythme plus rapide met en péril certaines coutumes avares, ce sera tant mieux. De même encore, la « sottise humanitaire » des É
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
8ux ; des Anglais jaloux d’autorité ; des Français avares ; des Italiens souffrant d’une crise de croissance ; des Balkaniques