1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
1ourgeois, qui est une [p. 16] généralisation de l’avarice, et par les dogmes démocratiques, qui sont une généralisation de la r
2 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
2 vertu qu’il est vraiment trop facile de nommer l’avarice française, il vous reste à choisir entre le sort de Nietzsche et celu
3 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
3st la Souabe, la Thuringe, la vie bourgeoise sans avarice ; — puis le contraste d’un massif central de sapins et de lacs secret
4 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
4maine, non sans sadisme, dans l’exercice de cette avarice ou de cette férocité spéciales décrites par Léon Bloy. Joli monde, co
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
5êchait de « changer de maître par ambition ou par avarice ». On pressentit dès lors d’inévitables carnages. Et en effet au comb
6 1946, Lettres sur la bombe atomique. 10. La tâche politique du siècle
6enclins à confondre la rigueur de l’esprit avec l’avarice de l’imagination, l’honneur d’une culture avec ses décrets d’exclusiv
7 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
7uent à la grâce l’ambition, marient au luxe fou l’avarice ingénieuse, resserrent dans les liens d’un calcul instinctif l’enthou
8 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
8e, — manie de définir, défiance envers les dieux, avarice du cœur. À chaque regard dans un miroir, nous perdons une Eurydice. L
9 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
9mour ne peut survivre à cette méfiance ou à cette avarice anxieuse. Mais il est une manière imaginable de parler de l’amour san
10 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
10uent à la grâce l’ambition, marient au luxe fou l’avarice ingénieuse, resserrent dans les liens d’un calcul instinctif l’enthou