1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Jean Jouve, Paulina 1880 (avril 1926)
1 [p. 530] Pierre Jean Jouve, Paulina 1880 (avril 1926) p Au creux des couleurs assourdies d’un divan le soir, tandis
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Alix de Watteville, La Folie de l’espace (avril 1926)
2p. 531] Alix de Watteville, La Folie de l’espace (avril 1926) q Un artiste de grand talent à qui la guerre a fait perdre le
3 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Notre inquiétude (avril 1927)
3 [p. 563] Daniel-Rops, Notre inquiétude (avril 1927) ag Il faut souhaiter que ce témoignage sur les générations no
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
4 [p. 131] Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927) j Ah ! je sens qu’une puissance étrangère s’est emparée de m
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
5 [p. 151] Quatre incidents (avril 1927) l La maîtresse d’École Au printemps pur comme une joue, Écol
6 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Souvenirs d’enfance et de jeunesse, par Philippe Godet (avril 1929)
6irs d’enfance et de jeunesse, par Philippe Godet (avril 1929) t Quand avec un air fin mais un ton convaincu l’on a répété d
7 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Jullien du Breuil, Kate (avril 1930)
7 [p. 520] André Jullien du Breuil, Kate (avril 1930) bf Ce récit d’une élégante minceur décrit la passion d’une je
8 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
8(xvie siècle) à certains moments.   Paris, le 28 avril. p. 160 v. « Les soirées du Brambilla-club », Revue de Belles-Le
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
9] Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931) e C’est donc qu’il y en a ? avez-vous dit. Depuis le temps qu
10 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
10 [p. 287] Conférences du Comte Keyserling (avril 1931) f L’auteur du Journal de voyage d’un philosophe, d’Analyse sp
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
11oilà si longtemps, si longtemps qu’elles ont fui. Avril et Mai et Juin sont lointains, Je ne suis plus rien, je n’aime plus v
12 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
12urnal de Souabe À la tombée d’une nuit froide, en avril, le voyageur descend dans un vieux bourg de Souabe, — quelques lumièr
13cluse proche, — ce sera sa première habitude. 22 avril 1929 Mes fenêtres donnent sur la rivière. En m’y penchant je puis me
14in, est-ce qu’ils font encore vraiment mal ? 24 avril 1929 Les habitants de la maison me paraissent peu nombreux, mais sait
15casion, mais comme elles font, pas trop tôt. 28 avril 1929 Ils ont de la peine à comprendre pourquoi je suis venu vivre dan
13 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
16 [p. 304] Goethe, chrétien, païen (avril 1932) n Imaginez un membre de l’Académie des sciences qui serait au
14 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Poésie dialectique (juillet 1933)
17s, a paru dans la Nouvelle Revue française du 1er avril 1923 (trad. Jean de Menasce).   N. B. — Le poème contient deux jeux
15 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
18 [p. 676] Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933) k « Les modernes qui écrivent des livres sur Pétrarque voudra
16 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
19 [p. 41] Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934) g C’est en notre vie seule que la Nature vit. Coleridge.
17 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
20 [p. 709] Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934) o Après Une Main, confession réticente, d’une discrétion pres
18 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
21 [p. 102] Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935) m L’un des critiques qui aient parlé le mieux, je crois, avec
19 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
22 [p. 17] Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936) q Un témoin de nos amis nous envoie ces notes. Nous les publ
20 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
23 [p. 21] Plébiscite et démocratie (avril 1936) s 1. En quoi le plébiscite diffère des élections parlementai
21 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
24les jacobins, qu’on a pu lire dans notre numéro d’avril 1936.) L’analogie est à peu près parfaite, à ceci près que Robespierr
22 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
25rois que j’avais omis de le noter jusqu’ici.) 2 avril 1934 Voici l’île purifiée et rajeunie, des fleurs partout, la grande
26dans les revues sur ce que d’autres ont créé. 3 avril 1934 La solitude est une jeunesse. Elle nous apprend cette chose nouv
27ances en un accord qui comble toute attente…) 7 avril 1934 Recette pour vivre de peu. La première condition c’est de gagne
28n faite, c’est bien ainsi, et très complet.) 10 avril 1934 Inconcevable lacune dans ces notes : je n’ai pas encore parlé de
29 les deux sous, mais il faut se défendre ! » 15 avril 1934 La culture et les gens. — Souvent, quand je me tire du livre qu
30pour penser les yeux bien ouverts ? [p. 103] 16 avril 1934 J’ai retrouvé dans Montaigne ce passage dont je croyais bien me
31cole à ne plus se reconnaître dans l’écrit ? 17 avril 1934 La poule noire couve depuis hier ses treize œufs. J’ai semé des
32rection d’un manuscrit nous a fait vivre jusqu’en avril. Pendant ce temps, j’ai pu écrire quelques articles… Mais j’éprouve u
23 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
33mes en communautés pacifiques ? Vendredi Saint (avril 1935) Pour vivre de peu. — (Avoir peu.) Atteindre cet état que l’on
34en groupe, car il y a peu de « personnes ».) 15 avril 1935 La sieste de la Marquise. — Nous espérions pouvoir dormir de no
35ature sur le fait. » Vertige de l’animalité. 17 avril 1935 Ça n’a pas encore cessé chez les chiens. Cette nuit, les crapaud
36t la « révélation des enfants de lumière » ! 21 avril 1935 Voici les affiches des partis, pour la campagne d’élections muni
37es fascistes doivent être de drôles de gens. 25 avril 1935 Communisme. — Dans la petite librairie grande ouverte sur la ru
38ns la mesure où je l’aime, ils me dégoûtent. 28 avril 1935 Le problème des gens. — Comment arriver à ne plus s’indigner sa
24 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
39 la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937) w Luther inconnu Dire qu’on ignore Luther en France serait e
25 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
40bien groupe, car il y a peu de « personnes »). 15 avril La sieste de la Marquise Nous espérions pouvoir dormir de nouveau,
41 nature sur le fait. » Vertige de l’animalité. 17 avril Ça n’a pas encore cessé chez les chiens. Cette nuit, les crapauds s’y
42 et la « révélation des enfants de lumière » ! 21 avril Voici les affiches des partis, pour la campagne d’élections municipal
26 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
43fer les rythmes de cette île et de ces vies ?   3 avril La solitude est une jeunesse. Elle nous apprend cette chose nouvelle
44ances en un accord qui comble toute attente.)   7 avril Recette pour vivre de peu. La première condition c’est de gagner peu
45n faite, c’est bien ainsi, et très complet.)   10 avril Je n’ai pas encore parlé de la poule, la triste et digne poule noire
46me semble-t-il. (Où va se loger la vanité !)   14 avril La culture et les gens. Souvent, quand je me tire du livre que j’écr
47is participant de ce monde « mal compassé ».   16 avril La poule noire couve depuis hier ses treize œufs. J’ai semé des salad
27 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
48 [p. 41] Ballet de la non-intervention (avril 1937) ab Première figure. — Juillet. La rébellion militaire éclat
28 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
49ués d’avoir peur. Un peu de vérité les tuerait. Avril 1936 (De retour en Allemagne.) Jacobinisme et hitlérisme. — J’ai fai
29 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Propos sur la religion, par Alain (avril 1939)
50 [p. 704] Propos sur la religion, par Alain (avril 1939) ao Ces « propos » s’égrènent de 1908 à 1935, mais la position
30 1940, La Vie protestante, articles (1938–1961). « Dieu premier servi » (26 avril 1940)
51 [p. 1] « Dieu premier servi » (26 avril 1940) d On a beaucoup dit que le secret de la résistance finlandais
31 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
5211] Journal d’attente Pardigon, Côte des Maures, avril 1939 Ceux qui tiennent un journal intime sont d’ordinaire des êtres q
53e « journaliste » est l’homme sans lendemain. 5 avril 1939 Ce chef d’État offre, dit-on, d’évacuer une île dont il s’est em
54leur lui-même qui rapporte contre récompense. 8 avril 1939 M. Pin a été marin, puis contrebandier, puis douanier. Il cultiv
55ui s’appelle un beau redressement national ! 11 avril 1939 M. Pin a semé, mais moi, je n’arrive même pas à défricher le cha
56qu’elle sévit, et après ; mais aussi, avant. 15 avril 1939 Pour peu que les circonstances m’empêchent de m’absorber dans l’
57urnal, je me félicitais d’avoir vu s’abolir… 16 avril 1939 Question : Dans quelle mesure un écrivain a-t-il le droit, ou l
58 des mois ou des années qui viennent. Paris, 21 avril 1939 Nuit blanche dans un train bondé dès le départ de Marseille. Une
59st la matière qui s’en voit revêtue. [p. 17] 26 avril 1939 Une heure au café avec un romancier, ex-leader du Front populair
60point, — et me donne un éclair d’hésitation… 27 avril 1939 L’un me dit : « Pourquoi vous inquiéter ? Quand la guerre sera l
61resse du soir, et le second celle du matin ? 29 avril 1939 Comme il est des stratèges de Café du Commerce — généraux qui n’
32 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
62a dernière fois à la Diète de Baden. Du 1er au 12 avril, il assiste chaque jour aux séances du Conseil de Berne. Le 16, il es
63 on le confirme dans sa charge de banneret. Le 20 avril, il n’est plus. « Pareil au cierge qui se consume d’autant plus vite
33 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
64lie devient évidente aux yeux de tous. » Berne, avril 1940 L’arme secrète de la démocratie, c’est la franchise. On nous rép
34 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
65ré de mon Nicolas de Flue ne peut être joué avant avril ou mai. Et l’on m’écrit de Suisse pour me presser de rentrer. Mais là
66tre être, malgré vous. » Cambridge (Mass.), 18 avril 1941 Quinze jours dans ce refuge de l’esprit, l’Université de Harvard
35 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
67tait pour essayer de le prendre de vitesse. 1er avril 1942 Une lettre du propriétaire m’apprend qu’on va démolir mon étage.
68n’ai donc plus qu’à déguerpir sans insister. 16 avril 1942, 11 West 52th Street Emménagé dans une belle chambre blanche, va
69cela fait vivre un peu de culture française. 21 avril 1942 Comme on regarde les vitrines différemment selon qu’on a de l’ar
70un auteur d’après ses descriptions du monde. 17 avril 1942 Quand on vient de terminer un livre et que l’esprit reste tout e
36 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
71nt nous ne savons plus formuler les conditions… Avril 1943 Restrictions. — Le tiroir commence à se vider : le rationnement
37 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
72 [p. 211] Le choc de la paix Avril 1945 Armistice en Europe. — La nouvelle est venue par petites secous
38 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
73toute la Terre promise à tout l’homme ! Début d’avril 1946 La Guardia Field dans une matinée bleue, c’était déjà presque l’
74 est laid », mais d’où ils viennent. [p. 243] 2 avril 1946 Les oiseaux de Paris. — Nous roulons dans un petit autobus, du
75er les traits bizarres, les signes d’anxiété… 7 avril 1946 Plus Suisse que nature. — Que la Suisse soit restée aussi suiss
76oisement les seules puissances qui comptent. 12 avril 1946 Fin et Suite. — J’ai revu Genève et sa cyclophilie torrentielle
39 1946, Lettres sur la bombe atomique. ii. Point de vue d’un général
77 mécanique et des engins blindés. Le Figaro du 20 avril 1946 publie les opinions suivantes de cet expert, à rapprocher de ma
40 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
78rue dans le respectable New York Times, au mois d’avril 1946, exprime avec un grain d’humour l’attitude de la jeune Amérique
41 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
79venture de l’Europe prononcée à la Sorbonne le 22 avril 1948. Elle reflète la lutte entre les tendances « unioniste » et « fé
42 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
80de siéger à huis clos cinq fois par semaine. Le 8 avril, elle termine ses travaux, dont elle soumet les résultats aux vingt‑c
43 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
81 [p. 1] Mesurons nos forces (avril 1951) a Nous sommes plutôt faibles devant la propagande totalitaire
44 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
82 [p. 3] Contre la culture organisée (avril 1952) c Chacun connaît l’histoire du paysan qui affirmait sortir de
45 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
83Conférence internationale de musique : du 5 au 11 avril 1954, à Rome. Le Comité procède ensuite au choix préliminaire des 12
46 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
84Au terme d’une seule session, qui se termina le 8 avril de la même année, elle avait rédigé la nouvelle charte. Celle-ci fut
47 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
85versaire de Näfels, Vaud son 24 janvier et son 14 avril, Neuchâtel son 1er mars ; toute la Suisse a son 1er août ! Et si l’ar
48 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
86 [p. 1] Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953) k L’Europe au point mort ? Au moment même où vi
87 [p. 1] Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953) k L’Europe au point mort ? Au moment même où viennent d’êtr
49 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aller et retour (avril 1953)
88 [p. 23] Aller et retour (avril 1953) l Parmi toutes les raisons de faire l’Europe, économiques, mi
50 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
89 libres ! » En dissolvant le Kominform, au mois d’avril dernier, l’URSS entendait manifester sa volonté d’accorder leur auton
51 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
90 [p. 68] Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957) aa Une neutralité « helvétique » ? Ayant écarté sans recours
52 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aux racines de l’Europe de demain (avril 1957)
91 [p. 1] Aux racines de l’Europe de demain (avril 1957) aj Chacun sait que les victoires anglaises sont nées sur le g
53 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
92 [p. 43] La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957) ak 1. La Suisse épargnée Alors que la plupart des autres pay
54 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
93[p. 45] Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958) am D’où vient l’idée ? Une décadence réelle peut n’être pas
55 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
94s, critiques et interprètes musicaux à Rome (5-16 avril). — Signature des statuts et ouverture de la Fondation européenne de
56 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
95— limité à la période allant de fin 1955 jusqu’en avril 1957 — devait permettre au Centre de développer un projet tout différ
96ropéenne (avril-mai 1956) et L’Europe et l’École (avril 1957). Ils ont été largement répandus dans les milieux touchés par no
57 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
97, qu’au détour d’un sentier suivi dans la forêt d’avril nous attende une révélation du bonheur pur ; qu’il ait suffi de l’inf
98 aussi à ce coin de sentier perdu dans la forêt d’avril, petit monde complexe et fortuit, terre et pierres, herbe humide, cie
58 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
99 [p. 165] Et il ajoute, dans le même sens, le 26 avril 1793 : Nous ne sommes pas libres, si un seul obstacle moral arrête n
100 l’être suprême, fera justice tôt ou tard. Le 21 avril 1792, Cloots remet à la Convention un ouvrage intitulé La République
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
101n assemblée dans un but d’utilité générale, le 15 avril 1834, la main sur le cœur et nous portant garants de l’avenir, nous a
102 Congrega nationale. Fait à Berne (Suisse), le 15 avril 1834. Tout l’espoir de Quarante-huit est dans ce texte, et lorsque é
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
103nt réunis dans une ville d’Europe les 31 mars, 29 avril, 20 mai, 6 et 7 juillet. Ils ont élaboré le projet de déclaration ci-
61 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
104alectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961) ax Dans la forêt de Gribskov, il est un lieu nommé « le Coi
62 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
105ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961) av Un dialogue mal engagé L’Occident découvre le Zen au mome
63 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
106ste du monde ! Le décollage eut lieu le soir du 3 avril 1944. L’avion passa sur Budapest illuminée (« with no nonsense about
107vais pris au mot, littéralement. De février à fin avril, dans toutes les villes d’Europe où Retinger avait passé de son petit
64 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour un dialogue des cultures [Note liminaire] (avril 1962)
108 Pour un dialogue des cultures [Note liminaire] (avril 1962) bh Dès les premières publications du CEC apparaît une idée qu
65 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
109cipes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962) bi I. Nécessité du dialogue La diffusion mondiale des techni
66 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux mille volumes sur l’Europe (février 1963)
110lieu au printemps de cette année (du 30 mars au 6 avril) avec l’appui déterminant de la Communauté internationale des librair
67 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
111 : je le trouve dans les journaux de ce matin, 13 avril 1964. Un député de Genève ayant demandé au Conseil fédéral de présent
68 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
112 9 h. du matin à 2 h. de l’après-midi, jusqu’au 8 avril. À cette date, son projet est achevé. — Le 15 mai, la Diète aborde l’
69 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
113ersaire de Naefels, Vaud son 24 Janvier et son 14 Avril, Neuchâtel son 1er Mars ; toute la Suisse a son Premier Août ! Et si
70 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
114a dernière fois à la Diète de Baden. Du 1er au 12 avril, il assiste chaque jour aux séances du Conseil de Berne. Le 16, on si
115 on le confirme dans sa charge de banneret. Le 20 avril, il n’est plus. « Pareil au cierge qui se consume d’autant plus vite
116de Kostrowitsky. « De cette liaison naquit, le 18 avril 1880, à Rome, Guglielmo, Alberto, Wladimiro, Alessandro Appolinare, q
71 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
117 : je le trouve dans les journaux de ce matin, 13 avril 1964. Un député de Genève ayant demandé au Conseil fédéral de présent
72 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
118tutives à Luxembourg (octobre 1946) et Amsterdam (avril 1947). Mais derrière Hertenstein, il y avait, tous proches, les mouve
119 marcher la campagne) 157 . » Lors du comité du 8 avril, à Paris, il fut décidé subitement que le texte appelé jusqu’à ce jou
120On était à dix jours du Congrès. À Londres, le 26 avril, dans une petite salle du palais de la Chambre des Communes, je me vi
121ak ; puis un congrès économique à Westminster, en avril 1949, qui précisa qu’« une Autorité européenne permanente devrait êtr
73 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
122d’économistes européens, convoquée pour le mois d’avril à Westminster, essayera de dépasser le plan des absurdités officielle
74 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
123et des Amériques se succédèrent chaque soir du 30 avril au 2 juin. L’initiative était due au Congrès pour la liberté de la cu
75 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
124revue de l’Union internationale des villes (UIV), avril 1970, intitulée « L’administration locale et le milieu humain ». J’en
76 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.8. Il n’y a pas de « musique moderne »
125ompositeurs et musicologues, organisée à Rome, en avril 1954, par le Centre européen de la culture, sous la présidence d’honn
77 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
126 de Genève, et à quatre reprises, les 31 mars, 29 avril, 20 mai et 7 juillet, des militants de la Résistance de neuf pays eur
78 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
127ste que je vous demande… Un peu plus tard, le 12 avril, le critique littéraire Jean Fourès m’envoie un communiqué, qu’il me
128 grande étude sur Guillaume de Poitiers (Romania, avril 1940), Reto Bezzola, auteur des trois volumes fondamentaux sur Les or
79 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
129ur la victoire. En 1912, dans la nuit du 14 au 15 avril, le plus grand paquebot du monde, le Titanic, au nom provocateur, qui
80 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
130oderne naissent d’un seul et même mouvement le 20 avril 1792, lorsque les Girondins, sur le conseil intéressé du Roi lui-même
131acun de nous en tant que citoyen. Un même matin d’avril 1970, j’avais relevé dans deux journaux français ces titres que je re
81 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
132 [p. 145] Pédagogie des catastrophes (avril 1977) y Tout ne fut pas toujours de notre faute. Ils souffraient de