1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Conte métaphysique : L’individu atteint de strabisme (janvier 1927)
1on, un café, un ! » Mais l’étoile chantait dans l’axe de sa vie normale et s’approchait en faisant la roue — celle à qui so
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
2ère explose en subtilité. Double mouvement dont l’axe se nomme : l’humain. 10 août 1929 Le retour en troisième classe.
3 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
3doctrine représente, en sa pureté, le centre et l’axe même de la notion chrétienne de la personne, à la fois libre et engag
4 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
4révolte démente, pourrait infléchir d’une ligne l’axe de leur destin natif ; tous ceux enfin qui se donnent sans remords à
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
5croire que ces deux démarches atteignent jamais l’axe du concret ? Elles lui sont parallèles à l’infini. Elles restent sépa
6 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
6doctrine représente, en sa pureté, le centre et l’axe même de la notion chrétienne de la personne, à la fois libre et engag
7 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
7ternel » existait-il avant Luther ? Oui ou non, l’axe Berlin-Rome passe-t-il par Rome, et non point par Genève ? Et si l’on
8 1940, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Erreurs sur l’Allemagne (1er mai 1940)
8’est pas ma faute, ni celle des protestants, si l’axe Berlin-Rome passe justement par Rome, qui n’est pourtant pas luthérie
9 1942, La Vie protestante, articles (1938–1978). Perspectives d’avenir du protestantisme (2 janvier 1942)
9n de l’Europe, représente en effet le centre et l’axe même de la notion chrétienne de personne, à la fois libre et engagée.
10 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
10 La débâcle est consommée, la Suisse cernée par l’Axe — les colonnes de Guderian descendent vers la Faucille. 19 juin 194
11 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
11stifiée par notre situation précaire au cœur de l’Axe. S’ils ont raison, je leur serais une cause d’ennuis plus qu’un appui
12 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
12 la cabine. Le petit ventilateur pivotant sur son axe [p. 132] promène de gauche à droite, de droite à gauche, une lente ca
13, un tiers des membres étant, croit-il, amis de l’Axe. Ils sont prêts à soutenir un coup d’État fasciste (au nom de l’ordre
13 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
14 un plan géométrique à partir d’un centre ou d’un axe ; fédérer, c’est tout simplement arranger ensemble, composer tant bie
14 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
15 nom qu’au xxe siècle, mais qui a toujours été l’axe de notre histoire, la vision directrice de nos révolutions : c’est l’
15 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
16 nom qu’au xxe siècle, mais qui a toujours été l’axe de notre histoire, la vision directrice de nos révolutions : c’est l’
17dérant que la défense des droits de l’homme est l’axe même de nos efforts vers une Europe unie ; Considérant qu’une Déclara
16 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
18Approuverait-il un plan d’échanges suivis, sur un axe culturel Inde-Europe ? Nos plus grands indianistes sont allemands ou
17 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
19nière cyclique, comme une roue qui tourne sur son axe et n’avance pas, la destruction succédant fatalement à la constructio
18 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
20jamais été au cours de son histoire. Cernée par l’Axe, depuis la chute de la France en juin 1940 ; unique démocratie indépe
19 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
21se vit entièrement cernée par les puissances de l’Axe. Pour parer autant qu’il se pouvait à d’éventuelles mesures de blocus
20 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
22e n’est tout de même pas leur faute. Retour à l’axe Au contraire du bouddhisme et du manichéisme, l’orthodoxie chrétienne
21 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
23 [p. 55] Chapitre III La spire et l’axe Galilée, à très juste titre, décide que, quoi qu’il dise devant l’Inq
24’en a pas interrompu le cours : mais en créant un axe d’attraction verticale, il a élevé en spire un mouvement naturel qui
25ait l’autre à tout jamais, la spire rejoindrait l’axe, ou se muerait en cycle. Dans l’un et l’autre cas, ce serait la fin d
26 l’autre cas, ce serait la fin de l’Histoire. L’axe Magie, individu, cité, dissociation, réaction de l’État, anarchie int
27personne, pour la raison bien simple quelle est l’axe de la courbe. Elle reste équidistante de chacun de ses points, et son
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
28e n’est tout de même pas leur faute. Retour à l’axe Au contraire du bouddhisme et du manichéisme, l’orthodoxie chrétienne
23 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
29ransporte dans les Flandres en suivant les grands axes du commerce du Moyen Âge et de la Renaissance ; que, de là, elle rede
24 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
30it se révéler « Centre du monde », intersection d’axes cosmiques, lieu « vivant et réel au suprême degré » en vertu de quelq
31 de signes mémorables à l’intersection des grands axes spirituels et physiques de l’Europe. Défendu de tous les côtés par de
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
32 action d’ordonnance, d’orientation de soi dans l’axe d’efficacité majeure, est la prière. Prier n’est pas demander mais s’
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
33ythie, qui est la plaine russe. Il lui donne pour axe le Danube, qu’il nomme Ister : L’Ister est le plus grand des fleuves
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
34 sur les xviiie et xixe siècles en prenant pour axe la Révolution. De Wieland à Schelling, de Herder à Hegel, en passant
35a pensée, quelques-uns des moments de passage à l’axe européen. Voici d’abord l’Europe « République des Savants », telle qu
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
36la plupart des romantiques allemands. Elle a pour axe, ici et là, la passion d’une liberté conçue tantôt comme celle du gro
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
37et contrôlant le passage du Gothard, vital pour l’Axe. Pour en venir à bout, il eût fallu payer un prix en effectifs et en
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
38 j’écrivais alors. Petits trajets portés sur les axes du monde Les trains suisses, bien qu’ils vous conduisent en moins d’u
39 express européens, petits trajets portés sur les axes du monde. Quel ennui, ces secondes entre les deux ! Portrait du Sui
40amandes et les cités italiennes, le long du grand axe commercial de la Renaissance, celui qui relie Venise et Bruges, les é
41 Monnier. Dès la fin du xviiie siècle, un second axe d’échanges se dessine, ou, plus précisément, un mouvement de pensée d
31 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
42amandes et les cités italiennes, le long du grand axe commercial de la Renaissance, celui qui relie Venise et Bruges, les é
32 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
43e cités flamandes et italiennes, le long du grand axe commercial de la Renaissance, celui qui relie Venise et Bruges, les é
33 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
44nglobe déjà dix-huit pays, et que ses plus grands axes joignent Athènes à Édimbourg, Grenade à Varsovie… ⁂ Au carrefour de c
45mbourg, Grenade à Varsovie… ⁂ Au carrefour de ces axes, dans un des plus beaux parcs de Genève, se dresse une villa romantiq
34 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
46vous d’un pays montagneux au carrefour des grands axes de l’Europe, et dont la culture propre est un dialogue entretenu depu
35 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.12. Fécondité des études régionales
47it censé diviser les nations, elles prennent pour axe ce qui les scindait ou bornait : un fleuve (la région rhénane) ou une
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
48et les [p. 63] cités italiennes, le long du grand axe commercial de la Renaissance, celui qui relie Venise et Bruges, les é
37 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
49onfond avec le choix écologique. L’Écologie est l’axe ou le carrefour par lequel passent toutes les options fondamentales d
38 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
50e. (Ces régions sont très nombreuses le long de l’axe Nord-Sud, rhénan-alpin.) La création de lycées européens sur le modèl
39 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
51 propre sein des différences situées sur d’autres axes que ceux où se développent les similarités. » Cette suggestion rejoin
40 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
52Frise, la Hollande, la Belgique, le Luxembourg, l’axe rhénan jusqu’à Bâle ; mais aussi le long des Alpes, de Genève à Mento
41 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
53hes spatiales, la climatologie active, les grands axes de transport, l’écologie des mers, lacs, et fleuves, la défense milit
54 des étapes du processus envisagé ? — Le long des axes rhénan et rhodanien et le long de l’arc alpin de Nice à Gorizia, si l
42 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
55nière partie de l’ouvrage peuvent en déterminer l’axe de référence. La liberté de penser ne doit pas signifier que la pens
43 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
56 dénoncent aujourd’hui le « danger politique de l’axe Paris-Bonn », ou celui, pire encore, de l’« Europe germano-américaine
44 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
57sprit , et des camarades résistants des pays de l’Axe, ou occupés par Hitler, qu’ils ne connaissaient pas encore, comme Ign
45 1981, Cadmos, articles (1978–1986). L’apport culturel de l’Europe de l’Est (printemps 1981)
58 système tel que ce processus en constitue même l’axe fondamental. À quel point ce génie multiforme fut Européen, sa vie l