1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1 momentanément je choisissais de laisser — et des baisers à tous les vents — qu’il eût été loisible d’attribuer comme objet à m
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
2ut ce qu’il attend de l’amour. Une confidence, un baiser, et il ne la reverra jamais. Il aime encore sa femme, « mais comme on
3 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
3s si doux aux amants quand ils n’ont plus que des baisers au goût d’adieu, et l’avenir où se mêlent incertaines, une tendresse
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Billets aigres-doux (janvier 1927)
4me… Et tu laisses, ô col roide, En souffrance mes baisers. L’amour est un alibi Nos lèvres sitôt que jointes, Ô dernier men
5e un adieu, La mode qu’on rie des pleurs, Lors je baise votre main Comme on signe d’un faux nom. p. 40 c. « Billets ai
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
6que cette bande est antérieure à l’époque du long baiser de conclusion. Le film japonais : une historiette un peu plus banale
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
7marquis pénétra dans le salon de la duchesse, lui baisa la main et l’abattit d’un coup de revolver. Puis s’en fut avec un tac
8e. Suicide du Marquis Salomon le danseur triste baisa cette main cruelle… et quitta le bal au matin. Il neigeait dans les r
7 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
9ontre le miracle. Parmi tous ses mots fous, noms, baisers, appels qui reçoivent en même temps leur réponse, il répète à plusieu
8 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
10is le poète referme son livre, plie ses lunettes, baise la main de la maîtresse de maison qui lui offre son bras et l’entraîn
11balaie les gazons, les terrasses, des amateurs de baisers dans l’ombre et des fumeurs isolés qui ont fait le tour de bien des c
12ue l’autre, trop vite pour que j’aie pu bouger, a baisé sur les lèvres une femme qui devient pâle et s’adosse à une colonne,
9 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
13ts ! » Le monde renaît dans une soirée pure et le baiser d’un couple heureux. Rarement la forme authentique de Ramuz atteignit
10 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
14 aiment. Car elles sont insensées, mais comme des baisers dans l’air. Je voudrais vous poser une question, Sonnette. Une questi
11 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
15ts ! » Le monde renaît dans une soirée pure et le baiser d’un couple heureux. Rarement la forme authentique de Ramuz atteignit
12 1937, Esprit, articles (1932–1962). Robert Briffaut, Europe (janvier 1937)
16de Capri, jeune princesse peignant à l’aquarelle, baisers dans les jardins pendant le bal, — on s’en veut d’aller jusqu’au bout
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
17r, lui enjoignait de se lever, et lui déposait un baiser sur le front. Désormais, ces amants seront liés par les lois de la co
18 mains, au milieu du cercle des « purs », puis le baiser de paix échangé par les frères. Après quoi, l’initié devenait objet d
19nts que les Cathares : l’imposition des mains, le baiser de paix, et la vénération des Élus (ou « purs »). Il est important de
20accueille l’hommage de son âme par un salut et un baiser. L’enfer étant la prison de la matière, Lucifer, l’ange révolté, n’y
21 purs », ils ne reçoivent de leur Dame qu’un seul baiser d’initiation ? Et s’ils distinguent deux degrés dans le domnei (le pr
22. Mais si elle ne guérit pas mon tourment avec un baiser avant le nouvel an, elle me détruit et elle se damne. ⁂ Il est temps
23est son Esprit, lui apparaît et le console par un baiser ; comment son ange lui tend la main droite et le salue également d’un
24ui tend la main droite et le salue également d’un baiser d’amour ; comment enfin l’élu vénère sa propre forme de lumière, sa s
25le troubadour souffrant de l’amour vrai ? Un seul baiser, un seul regard, un seul salut. [p. 98] Jaufré Rudel, au terme d’un
26a comtesse de Tripoli dès qu’il en a reçu un seul baiser de paix et le salut. Il s’agit d’une légende, mais tirée des poèmes q
27 : « Les cinq portes sont Désir, Prière, Servir, Baiser et Faire, par où Amour périt. » Les quatre degrés sont « honorer, dis
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
28se le sang, il enfreint la règle des « purs ». Le baiser symbolique, il le ravit par force, il le profane. Et voici déchaînées
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
29lèvres, ô vous Portes du souffle, par un légitime baiser Scellez un marché sans âge avec la dévorante mort ! Viens amer conduc
30… Honnête apothicaire Ta drogue est rapide. En un baiser je meurs. Le consolament de la Mort vient de sceller le seul mariage
31stan et d’Isolde aussitôt qu’ils ont bu, c’est le baiser unique du sacrement cathare, le consolamentum des Purs ! Dès cet inst
32époque du happy end : tout devait aboutir au long baiser final sur fond de roses ou de tentures luxueuses. Or cette figure de
33’il n’y a plus rien à raconter ; ou bien c’est le baiser en gros plan, bouchant l’écran et refermant la fenêtre de l’imaginati
16 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
34ts ! » Le monde renaît dans une soirée pure et le baiser d’un couple heureux. Rarement la forme authentique de Ramuz atteignit
17 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
35ontre le miracle. Parmi tous ses mots fous, noms, baisers, appels qui se donnent en même temps leur réponse, il répète à plusie
18 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
36lletés, le port du sweater ou la durée maxima des baisers à l’écran, parce qu’il essaye de satisfaire des exigences contradicto
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
37re, essuie les pieds de Jésus de ses cheveux, les baise et les oint de parfum. Le pharisien se dit en lui-même : Si cet homme
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
38dante, de la bouche ; et au taureau elle donna un baiser. Lui, poussa un tendre mugissement ; on aurait cru entendre résonner
39 yeux, s’épouvante de voir L’Océan monstrueux qui baise ses pieds roses. Seul, Leconte de Lisle retrouve un peu de l’accent
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
40lopédistes dans cette loge de paix, et recevez le baiser fraternel, dépouillez ce voile gris et regardez avec un amour juvénil
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
41ls tendent amoureusement les bras pour un premier baiser… Mais le poème s’ouvrait par une affirmation délirante : « Oui, le m
23 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
42; je descendis, je me prosternai, j’embrassai, je baisai la terre, et m’écriai dans mon transport : « Ciel, protecteur de la v