1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1t fait la comparaison. Il est impressionné par la baisse, au point qu’il en oublie que cela ne l’intéresse plus réellement. Il
2tant 5 francs moins cher un objet que, sans cette baisse, il n’eût pas acheté du tout. Autrement dit, il est trompé par la bai
3heté du tout. Autrement dit, il est trompé par la baisse. L’industriel comptait. La tromperie est préméditée. Et le scandale,
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
4emme aux bandeaux noirs. Mais les rideaux étaient baissés. Déjà on criait les journaux du matin, des triporteurs passèrent à to
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
5e suis étendu dans un compartiment obscur, stores baissés, à l’abri de la lune. Le contrôleur a dû jouer un rôle dans mes cauch
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
6emme aux bandeaux noirs. Mais les rideaux étaient baissés. Déjà on criait les journaux du matin, des triporteurs passèrent
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7e suis étendu dans un compartiment obscur, stores baissés, à l’abri de la lune. Le contrôleur a dû jouer un rôle dans mes cauch
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
8ntien, quand elles ne sont pas provocantes.) Elle baisse les yeux, rougit, respire. Elle a l’air de se moquer de moi et d’avoi
9ant [p. 167] l’atrocité de notre vie sociale ! Je baisse les yeux sur mon livre. Et la foule menaçante se pressait autour du
7 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
10ls m’ont dit : — Fais voir tes yeux ! Ils se sont baissés jusqu’à moi. Ils se sont assis à côté de moi. Ils m’ont dit : — Fais
8 1936, Esprit, articles (1932–1962). Note sur nos notes (novembre 1936)
11néral », symptômes imperceptibles. On n’a qu’à se baisser, vraiment. Des éditeurs lancent chaque automne leur douzaine de nouve
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
12. Mais c’est prudent, on me l’a dit. Car elles ne baisseront pas leurs prix pour garder un client, elles les augmenteront bien plu
13ron 45°. Cet instrument, d’une part, les oblige à baisser le buste au maximum, jambes écartées, pour gratter la terre sablonneu
14tion de la ligne et sur la concurrence qui a fait baisser les prix. Car il est de règle qu’au début deux Compagnies se disputen
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
15tous les e muets.) Simard, à propos de la récente baisse des salaires à la filature : — « Je vous dis, c’est miraculeux ce qu’
11 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
165 degrés. Cet instrument, d’une part les oblige à baisser le buste au maximum, jambes écartées, pour gratter la terre sablonneu
17tion de la ligne et sur la concurrente qui a fait baisser les prix. Car il est de règle qu’au début deux Compagnies se disputen
12 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (II) : La grande misère de l’édition (22 février 1937)
18 aussitôt, comme on pouvait le prévoir, le niveau baisse… Les moralistes se récrient en vain : l’éditeur répond qu’il faut viv
13 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
19. Mais c’est prudent, on me l’a dit. Car elles ne baisseront pas leurs prix pour garder un client, elles les augmenteront bien plu
14 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
20ande assommante pour le grand public. Les tirages baissent, le nombre des organes diminue, contrairement à ce qui se passe en Fr
21t-ils sur le chemin du retour, tandis que le jour baissait dans la forêt. — Quelle impression ? Ah ! si je pouvais garder celle
15 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
22rrompre sa course, changer soudain de contenance, baisser la tête, s’assombrir, comme saisi d’une timidité, et fasciné pour la
23, changer de contenance, et pour la première fois baisser la tête et adorer. Tout reviendra éternellement à cette minute, à cet
16 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La route américaine (18 février 1941)
24s du cinquantième étage, pour peu que la pression baisse à Wall Street. Un grand malaise étreignait l’âme américaine, prise de
17 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
25s à la vertu de l’élucidation, qui dit le vrai en baissant le ton, sans nul effort de persuader. Je me tiens l’argument suivant 
18 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
26nt sans répit, et parfois les lumières vacillent, baissent, remontent… Paraît dans la porte du fond un homme en veste de chasse
19 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
27nt sans répit, et parfois les lumières vacillent, baissent, remontent… Paraît dans la porte du fond un homme en veste de chasse,
28s du cinquantième étage, pour peu que la pression baisse à Wall Street. Un grand malaise étreignait l’âme américaine, prise de
20 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
29à des crises mortelles. Alors les chefs de partis baissent le nez, font appel à l’union sacrée, et délèguent tout pouvoir à l’Ét
21 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
30nt sans répit, et parfois les lumières vacillent, baissent, remontent… Paraît dans la porte du fond un homme en veste de chasse
22 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
31ier l’image qu’elle s’y fait d’elle-même ; par la baisse du niveau intellectuel auquel les éditeurs contribuent en ne faisant
23 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
32rrompre sa course, changer soudain de contenance, baisser la tête, s’assombrir, comme saisi d’une timidité, et fasciné pour la
33, changer de contenance, et pour la première fois baisser la tête et [p. 83] adorer. Tout reviendra éternellement à cette minut
24 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
34à des crises mortelles. Alors les chefs de partis baissent le nez, font appel à l’union sacrée, et délèguent tout pouvoir à l’Ét
25 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
35 au-dessus du 50e étage, pour peu que la pression baisse à Wall Street. Un grand malaise étreignait l’âme américaine, [p. 182]
26 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
36erons au niveau de puissance des deux Grands. Ils baisseront le ton, et l’on pourra parler. Telle est la vision directrice de l’av
27 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
37erons au niveau de puissance des Deux Grands. Ils baisseront le ton, et l’on pourra parler. Chance de l’homme Telle est la visio
28 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
38 (À la première mention que je risque du Congrès, baissant la tête et regardant sa main posée sur un coussin, sans réagir. Je ne
29 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
39houer la CED. Les États-Unis voient leur prestige baisser en Europe, et leur Congrès menace de réduire l’aide à certains de nos
30 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
40 heures libres après la classe. Résultat global : baisse du niveau intellectuel, nivellement aux dépens des meilleurs, et tout
31 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
41rrompre sa course, changer soudain de contenance, baisser la tête, s’assombrir, comme saisi d’une timidité, et fasciné pour la
42, changer de contenance, et pour la première fois baisser la tête et adorer. Tout reviendra éternellement à cette minute, à cet
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
43a lapider ? Qu’en pense-il ? Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l’inte
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
44au blanc l’emporte. Europe, sans espoir, Crie, et baissant les yeux, s’épouvante de voir L’Océan monstrueux qui baise ses pieds
34 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
45 heures libres après la classe. Résultat global : baisse du niveau intellectuel, nivellement aux dépens des meilleurs, et tout
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
46les tout-puissants importateurs d’essence et fait baisser le prix du litre de 59 à 49 centimes. Il [p. 162] ouvre dans tout le
36 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
47. » Avec cela, je pourrais dire que tout est dit. Baissons un peu le ton, rapprochons-nous des humbles conditions de notre actio
37 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
48redingote. Par moments, un orage déchaîné faisait baisser et s’éteindre pour quelques secondes toutes les lumières. Au fond de
38 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
49la campagne sent tout d’un coup qu’il n’a qu’à se baisser pour cueillir à ses pieds un trèfle à quatre feuilles. Je voudrais ob
39 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
50 heures libres après la classe. Résultat global : baisse du niveau intellectuel, nivellement aux dépens des meilleurs et toute
40 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
51 débilité morale et la démoralisation civique, la baisse de qualité de la main ouvrière, la délinquance parée du prestige imbé
41 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
52de croissance du PNB, sans quoi l’État risque une baisse de prestige… Dans un tel monde, toute innovation technique servira fa
42 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
53de mais utile. D’ailleurs, il ne cessera de faire baisser son prix au fur et à mesure de l’accroissement de la production et de
54t cinq francs moins cher un objet que, sans cette baisse, il n’eût pas acheté du tout. Autrement dit, il est donc trompé par l
55du tout. Autrement dit, il est donc trompé par la baisse, et la tromperie était préméditée. » Le scandale, à mon sens, n’est p
43 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
56 débilité morale et la démoralisation civique, la baisse de qualité de la main ouvrière, la délinquance parée du prestige imbé
44 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
57s jugements de tous magistrats », de « hausser ou baisser le titre des monnoyes », et surtout, de « décerner la guerre ou faire
45 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
58ialisés de l’Europe, le taux de croissance est en baisse, approchant parfois de la croissance zéro. (Le phénomène se reproduit
46 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
59ter les sujets de charges et subsides, hausser ou baisser le titre, valeur et pied des monnoyes, donner la loi à tous en généra