1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Paul Éluard, Capitale de la douleur (mai 1927)
194] est l’auteur. Beaucoup d’oiseaux volètent, se balancent au bord des verres, se posent sur les cordes d’une lyre dont ils font
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2n œil las, trop las pour s’étonner. Transi, je me balançais d’un pied sur l’autre dans de la neige fondante, tout en croquant une
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Kikou Yamata, Saisons suisses (mars 1930)
3ché », ou bien, en un printemps liquide et glacé, balançant parmi les roseaux d’une baie ses poules d’eaux noires. Il y fallait c
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
4s de décorations sur l’uniforme kaki, et du sabre balancé). Une auto encore, en retard le Président du Conseil, maigre, jaune e
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
5as désordonnés, et des gestes tendres des bras en balançant vivement la tête. Quand elles parlent, la voix un peu rauque, voluptu
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
6n œil las, trop las pour s’étonner. Transi, je me balançais d’un pied sur l’autre dans la neige fondante, tout en croquant une de
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7s de décorations sur l’uniforme kaki, et du sabre balancé). Une auto encore, en retard : le président du Conseil, maigre, jaune
8as désordonnés, et des gestes tendres des bras en balançant vivement la tête. Quand elles parlent, la voix un peu rauque, voluptu
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
9s de valeurs humaines. Mais il faudrait mettre en balance une longue fidélité peut-être orgueilleuse, puisque Goethe tenait ses
9 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
10tianisme-communisme. Si vous essayez de mettre en balance les avantages et les déficiences de la chrétienté d’une part, les ava
10 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
11es, on sait qu’elles sont de peu de poids dans la balance politique. Tout ce qui n’est pas déjà au service des hommes, est déjà
11 1935, Présence, articles (1932–1946). Autour de Nietzsche : petite note sur l’injustice (novembre 1935)
12e de foi décisif. Il est un temps pour nuancer et balancer, et un temps pour trancher : pour ou contre. (L’intelligence est une
12 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
136] la pensée est un poids que nous jetons dans la balance. Poids, de pensum, chose pesée. Mais la chose pesée n’est-elle pas d’
14sée est « ce qui pèse », faut-il l’assimiler à la balance, ou bien au poids ? Telle est l’équivoque du mot. Elle nous jette aus
15ns, la pensée reste l’office tout impartial de la balance ; pour les autres, elle figure la force même que mesure la balance, e
16s autres, elle figure la force même que mesure la balance, et qui se passerait aussi bien de ce contrôle. Non point qu’aucune f
17e de la pensée qui n’est que descriptive — pensée balance. Et d’autre part, nous essaierons d’énumérer les conditions que la pe
18équivalence parfaite des idées, l’équilibre de la balance, ce qui peut encore s’exprimer, en termes non moins objectifs, par l’
19mes non moins objectifs, par l’indifférence de la balance à l’égard de ce qu’elle pèse. « Les autres forment l’homme, je le réc
20erc jugera de leurs ouvrages. Le voici portant sa balance : la pensée est [p. 160] pondération ; à la rigueur, commentaire. Que
21s autres, et il y a le clerc, le clerc armé de sa balance. Il y a ceux qui agissent, d’un côté, et de l’autre, ceux qui s’occup
22t surtout à peser leurs poids et à commenter leur balance.) Entre le clerc et tous les autres, il y a donc ce fameux et mystéri
23 récite. Elle ne met pas un poids nouveau dans la balance, car elle est elle-même balance, pondération et non pesée, calibrage
24s nouveau dans la balance, car elle est elle-même balance, pondération et non pesée, calibrage et non point matière. La questio
25t parfaitement logique. Imaginez la révolte de la balance contre son créateur, qui seul connaît le sens et la valeur relative d
26naît le sens et la valeur relative des pesées. La balance exige désormais que rien ne soit créé trop lourd ou trop léger pour e
27e, c’est maintenant, dit-elle, d’être pesé. Cette balance se croit impartiale. Elle ne fait qu’indiquer, de son index, un chiff
28sonnellement. Si l’on se mettait soi-même dans la balance, on courrait le risque de la faire sauter. Or c’est la balance qui im
29ourrait le risque de la faire sauter. Or c’est la balance qui importe, et non pas ces menus objets qu’ils ont coutume d’y dépos
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
30 à l’époque de Phèdre est encore en pleine crise, balançant devant la décision. D’où la duplicité profonde de la pièce. La loi mo
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
31en équilibre instable avec d’énormes écarts de la balance. » [p. 271] 4. Les tournois, ou le mythe en acte II est pourtant un
15 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
32 voir, ce sont deux colonnes de chiffres, dont la balance est favorable à ma maison. L’exemple peut paraître caricatural. Toute
16 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
33 voir, ce sont deux colonnes de chiffres, dont la balance est favorable à ma maison. — L’exemple peut paraître caricatural. Tou
17 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
3443] est deux manières de tromper un client. Si la balance indique 980 grammes, vous pouvez dire : c’est 1 kilo. Votre mensonge
35e vous. Mais si le Démon vous induit à fausser la balance elle-même, c’est le critère du vrai qui est dénaturé, il n’y a plus d
18 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
36 il est deux manières de tromper un client. Si la balance marque 980 grammes, vous pouvez dire : c’est un kilo. Votre mensonge
37ntre vous. Mais le Démon vous induit à fausser la balance elle-même, c’est le critère du vrai qui est dénaturé, il n’y a plus d
19 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
38 valeur humains. Mais il faudrait alors mettre en balance une longue fidélité peut-être orgueilleuse, puisque Goethe tenait ses
20 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
39plir une assiette à la cafeteria. L’allure nègre, balancée, paresseuse, ne se reconnaît pas seulement dans la manière de danser
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
40tre la peste et le choléra, et qu’ils tiennent la balance égale entre le refus du stalinisme et le refus de « l’américanisme »,
22 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
41pèze. Gide [p. 282] s’y appuie des deux mains, se balance en regardant nos valises. « Tout cela s’est arrangé si soudainement,
23 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
42uites, de réaliser l’acte unique devant lequel il balançait. Il tue l’usurpateur et périt dans ce combat. Mélancolie, secret qu’i
24 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
43millions de Russes rétablissant d’un seul coup la balance ? Voulait-il suggérer que le cauchemar du « tête-à-tête avec l’Allema
25 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
44se de 200 millions rétablissant d’un seul coup la balance. Le cauchemar du « tête-à-tête avec l’Allemagne » s’évanouit dès que
26 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
45 5 milliards de dollars. Que deviendrait alors sa balance de paiements ? Que deviendrait son indépendance ? Elle serait proprem
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
46uites, de réaliser l’acte unique devant lequel il balançait. Il tue l’usurpateur et périt dans ce combat. Mélancolie, secret qu’i
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
47nd un trapèze. Gide s’y appuie des deux mains, se balance en regardant nos valises. « Tout cela s’est arrangé si soudainement,
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
48de tenir entr’elles, autant qu’elles peuvent, une balance égale de pouvoir, employant sans cesse les négociations, même au mili
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
49les mains des [p. 193] Européens une jauge et une balance. Ils doivent mesurer, ils doivent peser. Mais s’ils mesurent tout à l
50 que deviendra entre leurs mains la si importante balance du destin, qu’on leur a confiée pour contribuer au bonheur des peuple
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
51c’est qu’une république ; elle n’entend rien à la balance des pouvoirs, à tous ces privilèges, à toutes ces lois fondamentales,
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
52 Il ne s’agit plus aujourd’hui en politique de la balance de l’Europe, mais de l’avenir de l’humanité. Les guerres civiles de l
53de l’unité de l’Europe contre ces masses et de la balance de ces masses entre elles, que l’homme doit à présent s’occuper. 191
54ui constitue cependant le poids principal dans la balance, freinant ou révolutionnant à sa convenance. 225 [p. 274] Mais les
33 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
55deux tiers vont à l’Europe. Il est vrai que notre balance commerciale reste déficitaire avec l’Europe (de 447 millions), tandis
34 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
56ffe, et par un déficit sans cesse croissant de la balance commerciale et de la balance des revenus. ⁂ Tout ce qui précède peut
57esse croissant de la balance commerciale et de la balance des revenus. ⁂ Tout ce qui précède peut se résumer en quelques chiffr
58qués 43 % 91 % Denrées alimentaires 23 % 5 % Balance commerciale : Dépenses pour importations 13 milliards Recettes d’
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
59l’Europe. Il est vrai que durant ce mois-là notre balance commerciale restait déficitaire avec l’Europe (de 447 millions) tandi
36 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
60e ne sais si les problèmes profonds que pose leur balance commerciale (laquelle ne saurait être positive, me semble-t-il, dans
37 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
61e ne sais si les problèmes profonds que pose leur balance commerciale (laquelle ne saurait être positive, me semble-t-il, dans
38 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
62e ne sais si les problèmes profonds que pose leur balance commerciale (laquelle ne saurait être positive, me semble-t-il, dans
39 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
63e ne sais si les problèmes profonds que pose leur balance commerciale (laquelle ne saurait être positive, me semble-t-il, dans
40 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
64ts-nations ne peuvent pas avoir en même temps une balance commerciale positive !) De fait, l’ouverture du Marché commun n’a nul
41 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
65 nationale », de leur économie nationale, de leur balance du commerce nationale, de leur monnaie nationale, etc., avec les résu
42 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
66e du PNB. Utopie analogue à celle qui rêve que la balance commerciale devienne un beau jour positive dans tous les États de not
43 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
67n de société, nous avons besoin de Bilans, et qui balancent : — non des recettes et des dépenses chiffrées (car leurs valeurs con
44 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
68pas dans les capitales où se calculent le PNB, la balance commerciale et les rapports de forces nucléaires, indicateurs de la p