1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
1nt tourner des soleils sur les parois claires. Du balcon, on voyait la mer, des bateaux, des nuages, une avenue et ses autos r
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2s avoir pu retrouver cette mélodie descendue d’un balcon où chantait la Schumann ; sans avoir pu retrouver le nom de qui l’on
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
3eut-il qu’on les ignore ou qu’on le feigne ? D’un balcon, entre deux hautes colonnes, je vois des jardins florentins doucement
4e leurs visages.) On éteint. Et c’est alors, d’un balcon qui domine les groupes, une voix qui descend avec un tremblement d’ét
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5s avoir pu retrouver cette mélodie descendue d’un balcon où chantait la Schumann ; sans avoir pu retrouver le nom de qui l’on
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
6lles boiseries. Enveloppé de gaze je sors sur mon balcon, je me penche sur le parc incertain. Palpitation lointaine [p. 189] e
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.4. Le balcon sur l’eau
7 [p. 190] Le balcon sur l’eau Tu es appuyée debout contre moi, et nous regardons à nos pi
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
8entrée, où l’on accède par quelques marches et un balcon de pierre. L’on descend par d’étroits escaliers aux quatre autres ter
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
9 aux fenêtres, et d’une population de couples aux balcons. (Je distingue nos fenêtres obscures.) Ville aérienne, où la hauteur
9 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
10sieurs reprises. Déjà des drapeaux paraissent aux balcons. Qu’a-t-il dit ? Après-midi. Les éditions spéciales annoncent la « li
11sont déjà rangés, immobiles. Le Führer viendra au balcon à 11 heures. D’ici là, ces hommes ne bougeront pas. Je me perds dans
10 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un climat tempéré (22 août 1945)
12velle vague de chaleur sur New York, et voici les balcons, les terrasses, les jardins suspendus jusqu’au trentième étage qui se
11 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
13Mais ce trait justement le révélait.) Penché à un balcon d’hôtel, au haut d’une tour, dominant le paysage épique de Manhattan,
14velle vague de chaleur sur New York, et voici les balcons, les terrasses, les jardins suspendus jusqu’au trentième étage qui se
12 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
15oint derrière les rideaux. Je vais sortir sur mon balcon, je vais la voir… Tout d’abord je n’ai distingué qu’un paysage de toi
13 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
16oint derrière les rideaux. Je vais sortir sur mon balcon, je vais la voir… Tout d’abord je n’ai distingué qu’un paysage de toi
14 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
17 et maigres, hérissées de pierres en relief et de balcons de fer, enfermées dans des barrières de barbelés rébarbatives. Ces co
15 1948, Suite neuchâteloise. VII
18viennent donner la sérénade. Et nous montons à ce balcon sur l’eau, accroché aux très hautes murailles qui sans raison, grandi
19ête à des adieux… Petits déjeuners suisses sur un balcon d’hôtel à Vevey, à Montreux, patries du roman russe. Et le bleu de l’
16 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
20viennent donner la sérénade. Et nous montons à ce balcon sur l’eau, accroché aux très hautes murailles qui sans raison, grandi
21ête à des adieux… Petits déjeuners suisses sur un balcon d’hôtel à Vevey, à Montreux, patries du roman russe. Et le bleu de l’
17 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
22 et mal superposées, de cafés minuscules dont les balcons surplombent le bassin, et d’espèces de garages ou étables, on ne sait
18 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
23 il va… Ils étaient debout maintenant sur un haut balcon, entrelacés et enlacés à l’indicible comme deux amants qui, l’instant
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
24 il va… Ils étaient debout maintenant sur un haut balcon, entrelacés et enlacés à l’indicible comme deux amants qui, l’instant
20 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
25inée aux soirs d’été. Les petits déjeuners sur un balcon d’hôtel, à Montreux, devant les Alpes translucides. Et ces wagons spa
21 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
26rand rectangle assez sévère, trois étages, double balcon baroque et lourdes armoiries sur le porche [p. 69] encadré de colonne
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
27 a quelques semaines, punaisé près de la porte du balcon dans une chambre d’hôtel des bords du lac Léman : « Afin d’éviter tou
23 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
28inée aux soirs d’été. Les petits déjeuners sur un balcon d’hôtel, à Montreux, devant les Alpes translucides. Et ces wagons spa