1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1ipe qui traîne sur l’appui ; le jardinet avec son banc et ses lilas fleuris qui trempent… Tout est familier, paisible au sol
2 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
2é qui exhalait sa chaleur, au long des quais sans bancs pour notre lassitude. Florence s’éloignait derrière nous qui suivions
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
3ches. Ni que l’indignation provoquée sur tous les bancs par certains de nos articles nous épouvante. Notre retraite est toute
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
4e de l’instruction publique, on crie sur tous les bancs : « Alors, vous êtes pour un retour à la barbarie ? » Si ce réflexe i
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
5 énorme bourde. Juxtaposez trente enfants sur les bancs d’une salle d’école, vous n’aurez [p. 30] rien qui ressemble en quoi
6 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
6 l’avant, parmi des cordages, des chaînes, sur un banc humide, — juste de quoi s’étendre, et regarder jaillir sans fin contr
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7 l’avant, parmi des cordages, des chaînes, sur un banc [p. 65] humide, — juste de quoi s’étendre, et regarder jaillir sans f
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
8ipe qui traîne sur l’appui ; le jardinet avec son banc et ses lilas fleuris qui trempent. Tout est familier, paisible au sol
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
9 de feuillage, la table de [p. 140] pierre et son banc en demi-cercle. L’air est encore humide dans cette grotte d’ombre. Su
10t encore humide dans cette grotte d’ombre. Sur le banc froid j’étale ma couverture, et mes papiers sur la table où s’aventur
10 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
11ime. Quatre gaillards en uniforme, vautrés sur un banc qui la divise par le milieu, fument des cigarettes en taquinant du pi
11 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
12ilosophe « au dimanche de la vie » au-dessus du « banc de sable de cette vie temporelle », Löwith oppose Marx et Kierkegaard
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
13leverse leur dessin et leurs couleurs, apporte un banc de varech pourpré ou dénude des roches noires, la veille encore recou
14e existât. Elle était là. Elle occupait les longs bancs rangés en chevrons derrière le petit appareil de projection placé à t
15. Devant moi une grosse luronne s’agitait sur son banc. Je voyais une puce circuler sur sa nuque grasse. Un des garçons s’en
13 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
16e existât. Elle était là. Elle occupait les longs bancs rangés en chevrons derrière le petit appareil de projection, placé à
17. Devant moi une grosse luronne s’agitait sur son banc. Je voyais une puce circuler sur sa nuque grasse. Un des garçons s’en
14 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
18Je me glisse dans des rangs compacts derrière les bancs. Je verrai très bien la tribune, qui se dresse au centre de l’ovale,
15 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
19 sur des plateaux d’argent qui circulent dans les bancs, de main en main, et toute l’église apparaît transformée en une salle
16 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
20 sur les plateaux d’argent qui circulent dans les bancs, de main en main, et toute l’église apparaît transformée en une salle
17 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
21 conduiraient leurs malheureux initiateurs sur le banc des aveux spontanés. Et je ne dis pas que l’Américain et le Russe n’a
18 1948, Suite neuchâteloise. VI
22dédié à l’Illustre Inconnu. Il serait en forme de banc. Qui sait quel Balzac de l’avenir, quelle Étrangère venue du bout du
23de tous nos hôtes, en écrivant ces phrases sur le banc. Je viens de reprendre son Journal, pour vérifier [p. 66] s’il y parl
24’éprouvai-je ce matin que bien-être, assis sur ce banc par cinq degrés à peine au-dessus du gel, n’ayant devant moi que de l
19 1948, Suite neuchâteloise. VII
25ider. Je mentirai ! [p. 78] Je suis assis sur un banc près du port, la promenade est déserte et mon cœur assoiffé. Personne
20 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
26s me suicider. Je mentirai ! Je suis assis sur un banc près du port, la promenade est déserte et mon cœur assoiffé. Personne
21 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
27coutent une lecture à haute voix. Accroupi sur un banc, le lecteur tient ouvert sur ses genoux un gros in-quarto relié. Homm
22 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
28e le récepteur et nous sortons. Nous voici sur un banc du boulevard Saint-Germain. Les autos passent tout près. Je l’entends
23 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
29 et R. boivent un negroni en regardant passer par bancs les touristes en chemise, ceints d’étuis à Leica. R. — Avez-vous ent
24 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
30 et la préparation rationnelle au mariage dès les bancs de l’école primaire. Cependant, l’attribution du prix Nobel ayant fai
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
31 et la préparation rationnelle au mariage dès les bancs de l’école primaire. Cependant, l’attribution du prix Nobel ayant fai
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
32e le récepteur et nous sortons. Nous voici sur un banc du boulevard Saint-Germain. Les autos passent tout près. Il articule
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
33 pour chaque dizaine de délégués, une table ou un banc serait prévu pour ces employés. À la fin de chaque session, un délégu
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
34s vos erreurs, messieurs (l’orateur s’adresse aux bancs de la gauche), c’est que vous ignorez la marche de la civilisation et
29 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
35j’ai observées à mes dépens quand j’étais sur les bancs de l’école primaire, en Suisse. 1° La discipline extérieure — tenue e
30 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
36ants déambulent, se groupent au soleil ou sur des bancs, jonchent les marches des divers halls. Beaucoup sont de couleur, tou
31 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
37erge de la brume, repeint durant la nuit comme un banc vert auprès du lac précieux où trempent des parois à peine moins tran
38s cette égalité scolaire que créent en Suisse les bancs de bois peints en faux bois jaune clair. On s’attendait à être interr
39ion à voix trop haute, une semelle appuyée sur le banc, quelque geste imprévu, un air, un rien. L’indiscrétion du regard sui
32 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
40ot prononcé, des hurlements éclatent sur tous les bancs, de la gauche à la droite et du Marais à la Montagne. Car pour les un
33 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
41ou tout au moins dans nos réflexes acquis sur les bancs de l’école primaire. La souveraineté nationale d’abord. On a remarqué
34 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
42ité en ruines morales. [p. 32] La richesse, à ce banc d’essai, se révèle une fausse valeur : elle procure le pouvoir sur au
35 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
43uvelle approche, et d’une remise de mes thèses au banc d’essai. I. Moderne, modernisme, modernité Chez les intellectuels et
36 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
44guerres coloniales, période de mises au point, de banc d’essai, la conscription universelle a rendu possibles et aussitôt «