1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
1es virgules, précisé quelques termes trop vagues, barré cinq lignes et mis une note au bas de la page. Il me semble vraiment
2 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
2ur assurer la liberté de passage, et non pas pour barrer le col sous prétexte de nous mettre à l’abri ! p. 22 am. « Neu
3 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
3es virgules, précisé quelques termes trop vagues, barré cinq lignes et mis une note au bas de la page. Il me semble vraiment
4 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
4ace de l’Opéra, une demi-douzaine de SS bottés me barrent la route, agitant des troncs sous mon nez : « Pour le WHW ! 4  » Mon
5 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
5 officiels appeler l’esprit à la rescousse pour « barrer la route au fascisme », je me dis à part moi : Les imprudents ! S’ils
6 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
6de large carrure, sa belle tête de moine tibétain barrée d’un sourire mince et pourtant amical. Il fait très chaud. De ses poc
7 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
7nt fait son plein vers l’Europe, tandis qu’il est barré par la Chine en Asie ? Supposez, au surplus, qu’elle se soit avisée q
8 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
8olitiques sont du côté de l’Islam réactionnaire : barrer Suez, c’est peut-être livrer à l’Empire soviétique russo-chinois le r
9 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
9de large carrure, sa belle tête de moine tibétain barrée d’un sourire mince et pourtant amical. Il fait très chaud. De ses poc
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
10quitte à devenir fous eux-mêmes, — cette voie est barrée pour toujours ; et cette frontière se rit de tous les efforts humains
11il n’y a guère que la Chine qui puisse encore lui barrer le passage ; il enserre l’Afrique, ayant occupé toutes ses côtes. Irr
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
12par toutes les nations — Treitschke en Allemagne, Barrés en France — leur enseignent à adorer l’instinct qui les divise, à mép
13 et sa tendance universaliste ; en France, par un Barrés voulant ne savoir que des vérités françaises, par un Maurras jetant l
12 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
14st bien scellé. Car l’Islam s’est dressé à l’Est, barrant les routes vers l’Orient. Les Européens se voient coupés de toutes co
15ionnaire des croyants ? Les voies terrestres sont barrées. Restent les voies de l’Océan. C’est ici que l’aventure mondiale de l
16aux, que l’Islam occupât Byzance après Jérusalem, barrant la route de l’Asie, que les Rois Catholiques eussent besoin d’or non
13 1963, Preuves, articles (1951–1968). Le mur de Berlin vu par Esprit (février 1963)
17e un insigne représentant la porte de Brandebourg barrée de barbelés : « Il posait le mur comme existant, il le bâtissait déjà
14 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
18ète du groupe. Cependant, malgré les efforts d’un Barrés ou d’un Maurras en France, et de nombreux théoriciens allemands, le n
15 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
19t celles qui m’indiqueront quelles sont les voies barrées, les grèves possibles, et à quelle heure il faudra que je me lève pou
16 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
20nt celles qui m’indiqueront quelle sont les voies barrées, les grèves possibles, et à quelle heure il faudra que je me lève pou