1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
1mard, « Fernane », sa femme Marguerite, son chien basset, Pernod. Et qu’il va falloir modifier cette maison pleine de guéridon
2s, la petite chienne Marquise, — c’est la mère du basset Pernod — a trottiné tout gentiment sur les restanques, en faisant tin
2 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
3ite chienne Marquise, — c’est la mère [p. 381] du basset Pernod — a trottiné tout gentiment sur les restanques, en faisant tin