1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1rmantes, jazz et clarinette, chansons de Mai. Les bateaux qui dérivent dans le voisinage se rapprochent, tournoyent lentement d
2. (« Weg zur Kraft und Schönheit ! »). J’aime les bateaux plats et incertains, avec des Daphnés dedans, qui ne savent pas bien
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
3. Mais sous les [p. 313] épaves de tous les vieux bateaux, il y a une seule mer. Nos agitations contradictoires s’affrontent co
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
4e-ciel, d’où se [p. 125] met à descendre un petit bateau de papier, sur fond de boulevards et parmi les toits flottants, c’est
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
5olés. [p. 153] Autre suicide ou la promenade en bateau À Grego More. Il disait : « Je suis né pour la mort. » Il fait asse
6rveilleuse des objets et des êtres véritables. Un bateau ne glisse pas plus doucement vers le soleil du haut-lac. Justement, v
5 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
7 parois claires. Du balcon, on voyait la mer, des bateaux, des nuages, une avenue et ses autos rouges, tout un couchant de gran
6 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Marguerite Allotte de la Fuye, Jules Verne, sa vie, son œuvre (juin 1928)
8blier que la littérature enfantine est le dernier bateau. Pour ce coup, voilà qui ne m’empêchera pas d’y monter, il suffit que
9t capitaine Nemo soit à bord, je soupçonne que ce bateau n’est autre que La Liberté. p. 768 ar. « M. Allotte De La Fuye :
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
10’imagination collective peut désensabler le vieux bateau occidental. Un nouvel état d’esprit : voilà bien ce que l’École empêc
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
11urrait tirer un prix considérable. [p. 79] Sur le bateau qui l’amène à pied d’œuvre, il s’associe à un aventurier danois, Perk
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
12sable, la nourriture, les femmes, les filles, les bateaux à vapeur, même le vide qu’il avait cherché, étaient merveilleux. Les
10 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
13e en Italie sur sa presqu’île, — par cet instable bateau mouche qui naguère emportait l’infortuné roi Charles. Non, non, plutô
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
14rmantes, jazz et clarinette, chansons de Mai. Les bateaux qui dérivent dans le voisinage se rapprochent, tournoient lentement d
15ées. « Weg zur Kraft und Schönheit ! » J’aime les bateaux plats et incertains, avec des Daphnés dedans, qui ne savent pas bien
12 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
16l précise qu’on y atteint le mieux couché dans un bateau « qui dérive au gré de l’eau ». Image assez frappante de l’homme qui
13 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
17vient se jeter sur la bâche qui couvre l’avant du bateau, et de l’eau gicle sur nos visages glacés. « Tire le gramophone entre
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
18ré l’île, des premières galères romaines jusqu’au bateau à vapeur de Sadi Carnot — monument au point où il toucha terre en 189
19rées de noir, et joliment disposées, une photo de bateau, et un vieil arbre généalogique aux couleurs pâlies. Cet ordre gai, c
20llageoises (accidents de bicyclette, arrivée d’un bateau, prix du sel, causeries du curé ou de l’instituteur, mariages, décès
21ous rentrons étourdis. Depuis plusieurs jours, le bateau n’a pas pu aborder l’île. Plus de courrier. On parle d’accidents. Pou
15 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
22bouteille de champagne brisée contre la coque des bateaux neufs, etc. Un geste résume toute la situation : c’est celui du coiff
16 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
23llageoises (accidents de bicyclette, arrivée d’un bateau, prix du sel, causeries du curé ou de l’instituteur, mariages, décès
17 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
24ré l’île, des premières galères romaines jusqu’au bateau à vapeur de Sadi Carnot — monument au point où il toucha terre — en p
25rées de noir, et joliment disposées, une photo de bateau, et un vieil arbre généalogique aux couleurs pâlies. Cet ordre gai, c
18 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
26ate et goût du confort, jeunesse cynique et vieux bateaux réactionnaires, bourgeois inquiets, opposants complices. Et seuls mes
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
27 son mal, Tristan s’embarque à l’aventure dans un bateau sans voile ni rames, emportant son épée et sa harpe. Il aborde au riv
20 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
28utres », dit l’Évangile. Nous sommes tous dans le bateau qui coule, et en même temps nous sommes tous dans le bateau qui vient
29 coule, et en même temps nous sommes tous dans le bateau qui vient d’envoyer la torpille. Ce n’est pas une image, hélas, c’est
21 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
30la n’empêchera le voyageur, debout sur le pont du bateau qui remonte lentement les passes de l’Hudson vers Manhattan, d’être s
22 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
31ures, de beaux champs gras, des laboureurs et des bateaux, toute une nature à la mesure de l’homme, portant les marques de l’us
23 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
32mblas presque déserts, et, dans le port, un petit bateau de guerre coulé à quai, coupé en deux par une bombe et couvert d’une
33une insistance harcelante, pourquoi on a coulé ce bateau, et pourquoi ces maisons des boulevards n’ont pas de fenêtres et des
34mer, nuit du 14 au 15 septembre 1940 Les derniers bateaux de la dernière ligne reliant l’Europe à l’Amérique ont tous des noms
24 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
35 ont tirés à l’envi, ils ont cassé pendant que le bateau s’éloignait des mouchoirs et des visages. Le dernier fil, tes paupièr
36 n’est pas seulement la personne la plus riche du bateau, mais de tout son pays. 2 août 1941, en mer Escale à Barbados, dont
37ve à la seconde où mes pieds la quittent. Déjà le bateau décolle son flanc du quai. Des œillets volent et tombent dans l’eau n
38entine, je suis libéré bon dernier, et je sors du bateau par une petite passerelle de service, la grande ayant été retirée. Me
25 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
39e : car cela signifie pratiquement un peu plus de bateaux vers l’Europe. Leur dire que la production de guerre américaine peut
26 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
40ieillotte, une sorte de patine vénitienne, et les bateaux glissent devant les baies vitrées comme au ras des tapis. Ces splende
27 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
41ermettaient de voyager vingt fois plus vite qu’en bateau. L’on décida en conséquence de rendre vingt fois plus pénible et long
28 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
42ermettaient de voyager vingt fois plus vite qu’en bateau. L’on décida en conséquence de rendre vingt fois plus pénible et long
29 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
43la n’empêchera le voyageur, debout sur le pont du bateau qui remonte lentement les passes de l’Hudson vers Manhattan, d’être s
30 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
44rance et l’Angleterre ont proposé un contrôle des bateaux qui emmènent ces malheureux à travers la mer Rouge et le golfe Persiq
45our dénoncer l’Occident impérialiste. Visiter ces bateaux, disait-il, appuyant le délégué du Caire, serait attenter à la souver
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
46e voyant en péril extrême, seul sur le pont, d’un bateau rongé de vers et menacé par les Indiens, il appelle ses compagnons re
32 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
47avage dans les pays arabes, du canal interdit aux bateaux d’Israël, des subventions de l’Aramco aux fellaghas, de l’affaire Dre
33 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Au seuil d’une année décisive (février 1957)
48qué que nous sommes tous, en Europe, dans le même bateau. D’où la nécessité, devenue bien évidente, d’un grand marché commun e
34 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
49nous. Que le héros affronte son destin à pied, en bateau, en carrosse, en avion ou même en fusée, c’est son destin qui nous fa
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
50ures, de beaux champs gras, des laboureurs et des bateaux, toute une nature à la mesure de l’homme, portant les marques de l’us
36 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
51pierre libérée en pleine tempête sur le pont d’un bateau, dévastant tout. L’épuisement des ressources connues de pétrole, exp
52voitures militaires, les chars, les avions et les bateaux de guerre ? Comment prévoir, enfin, la crise de 1973, née de la conjo
37 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
53 de marche, des journées de voiture, des nuits de bateau. Il arrive qu’elle enveloppe une ville entière.) Point de communauté