1 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
1sur les bords des lacs de l’Engadine, Kierkegaard bavardant sur l’Ostergade à midi, ou arpentant les pièces illuminées de son app
2 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
2s du régime, je l’emmène parfois à la maison pour bavarder. Lui. — Quoi de neuf depuis notre dernière rencontre ? Moi. — Quelq
3 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
3, fatigue, paniques locales entre des groupes qui bavardent… Passe Julien Green, il apporte son texte sur la vie dans les camps d
4 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
4ence meurt à cette minute du plaisir. Ils fuient, bavardent. Tristesse platonicienne C’est dans l’accomplissement du plus violent
5 1948, Suite neuchâteloise. VII
5 sombre. Tout la distingue infiniment du troupeau bavardant de ses compagnes. Si je rencontrais ses yeux, que deviendrais-je, et
6 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
6 sombre. Tout la distingue infiniment du troupeau bavardant de ses compagnes. Si je rencontrais ses yeux, que deviendrais-je, et
7 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
7er qu’il ait dit ou écrit une sottise ou, même en bavardant, une platitude. Qu’il s’agisse de ses pages les plus denses ou des an
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
8ait dit ou écrit une [p. 198] sottise ou, même en bavardant, une platitude. Qu’il s’agisse de ses pages les plus denses ou des an
9 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
9les. Et nous avons passé d’innombrables soirées à bavarder de nos affaires — c’était sa vraie manière de travailler — à Londres
10 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
10, fatigue, paniques locales entre des groupes qui bavardent… »   Dès notre première vraie rencontre, j’avais découvert quelque ch