1 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
1 brutal de l’étatisme en Russie, nommé révolution bolcheviste. On comprend mieux la portée de ce propos après [p. 432] avoir lu Tza
2 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ni gauche ni droite (août 1935)
2orte, [p. 306] mais non pas en vertu d’un conseil bolcheviste. La question se ramène à ceci : si tout le monde était mis d’accord p
3 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
3 au socialisme. Enfin, pour liquider les derniers bolchevistes, — avec un peu de retard — on va chercher Staline… La France n’a que
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
4re le fait des bourgeois : ils vous traitaient de bolcheviste dès que vous tâchiez de leur montrer que leurs idéaux n’étaient guère
5 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
5élève, ou bon Russe. Ce jour-là, le mythe [p. 16] bolcheviste sera vraiment « dépassé par l’Histoire », — comme le sont dès mainten