1 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
1u’il s’accorde d’emblée avec ce qu’il y a de plus bondissant en nous ; en prise directe sur notre énergie physique. Partout rôdent
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
2et parfois en se penchant sur la treille, on voit bondir d’un bord à l’autre quelque chose de transparent ou de rosé ou de ver
3 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
3et parfois en se penchant sur la treille, on voit bondir d’un bord à l’autre quelque chose de transparent, ou de rosé, ou de v
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
4ance des barons, jugement de Dieu, etc.), Tristan bondit par-dessus l’obstacle (le saut d’un lit à l’autre en est le symbole).
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
5e Don Juan toujours dressé sur ses ergots, prêt à bondir quand par hasard il vient de suspendre sa course. Au contraire, Trist
6mauvais la plus douloureuse blessure. Et Don Juan bondit sur la scène ; de Molière à Mozart, c’est la grande éclipse du mythe.
6 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
7e, d’une seconde à l’autre, peut venir l’ordre de bondir. Ça ne l’empêche pas de s’installer comme s’il n’avait rien d’autre à
7 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
8que d’une seconde à l’autre peut venir l’ordre de bondir. Ça ne l’empêche pas de s’installer comme s’il n’avait rien d’autre à
8 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
9 la situation — la voiture avançait lentement. Je bondis vers la douane, je la force, je patauge dans les flaques du quai, j’e
9 1948, Suite neuchâteloise. VII
10nt des pluies au large, et le cœur du jeune homme bondit dans sa poitrine, exalté par l’effort et la vitesse. Mais soudain la
10 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
11nt des pluies au large, et le cœur du jeune homme bondit dans sa poitrine, exalté par l’effort et la vitesse. Mais soudain la
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
12e Don Juan toujours dressé sur ses ergots, prêt à bondir quand par hasard il vient de suspendre sa course. Au contraire, Trist
12 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
13nsentante… [p. 174] Le nomadisme, ou Don Juan « Bondir à l’autre extrémité de soi-même » étant l’un des mouvements les plus
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
14s sur terre, ni les taureaux sur la mer ; toi, tu bondis sans peur et sur terre et sur mer, et tes sabots te tiennent lieu de
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
15commander, chaque nation, même la plus minuscule, bondit, gesticule, se met sens dessus dessous, ou se redresse et s’étire pou
15 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
16e Don Juan toujours dressé sur ses ergots, prêt à bondir quand par hasard il vient de suspendre sa course. Au contraire, Trist