1 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
1rrière nous qui suivions maintenant le sentier du bord du fleuve, plus bas que la Promenade désertée. Sur les eaux, comme im
2jamais impénétrable pour l’homme, nous fuyons ces bords où conspirent des ombres informes et des harmonies troubles de parfum
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
3iens seul. Mais moi, qui regarde comme de l’autre bord, je songe qu’il est des visites à de certaines grandes dames où je pr
3 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Julien Benda, La Fin de l’Éternel (novembre 1929)
4prendre la défense contre ses adversaires de tous bords. Je voudrais souligner seulement la beauté de l’effort désintéressé d
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
5mpêchera pas de m’y sentir au bout d’un monde, au bord extrême de l’Europe. Le hasard a voulu que j’y entende, un soir, une
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
6 par la tempête. Tandis que le train longeait les bords de la rivière Yodogawa, il se rappela soudain que c’était un endroit
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7pas de m’y sentir au bout d’un [p. 103] monde, au bord extrême de l’Europe. Je ne sais quel hasard a voulu que j’y entende,
7 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
8fiévreuse. Et, cependant, les politiciens de tous bords consacrent leur astuce à équilibrer des budgets, dont ils seront les
8 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
9fiévreuse. Et, cependant, les politiciens de tous bords consacrent leur astuce à équilibrer des budgets, dont ils seront les
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10, sans tenir compte de ses circonstances. Sur ses bords ne vivait qu’une population nomade, qui portait l’uniforme de l’État,
11end le passage du car, les cheveux au vent sur le bord de la route. Rien n’est plus sympathique qu’un conducteur de car. Cel
12 centre du bassin, et fouiller et racler sous les bords, entre le sable et les algues flottantes, avec le cercle rigide du fi
13n se penchant sur la treille, on voit bondir d’un bord à l’autre quelque chose de transparent ou de rosé ou de verdâtre qu’i
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
14n marche. Nietzsche au-dessus de Gênes et sur les bords des lacs de l’Engadine, Kierkegaard bavardant sur l’Ostergade à midi,
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
15encore, voilà son pied maintenant qui pèse sur le bord de mon soulier. Je ne puis presque plus bouger, comprimé par une gros
12 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
16, sans tenir compte de ses circonstances. Sur ses bords ne vivait qu’une population nomade, qui portait l’uniforme de l’État,
17nd le passage du car, les cheveux au vent, sur le bord de la route. Rien de plus sympathique que les conducteurs de car. Cel
13 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
18 centre du bassin, et fouiller et racler sous les bords, dans le sable et les paquets d’algues, avec le cercle rigide du file
19n se penchant sur la treille, on voit bondir d’un bord à l’autre quelque chose de transparent, ou de rosé, ou de verdâtre, q
14 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
20nouvelle se fonde, et que l’on « jette par-dessus bord » — comme l’écrit un d’entre eux — « tout ce qui faisait l’objet de l
15 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
21age au-dessus des champs de roses et des blés aux bords du plateau de la Brie. Je montais vers Périgny par un sentier fort ra
16 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
22ge au-dessus des champs de roses et des blés, aux bords du plateau de la Brie. Nous montions vers Périgny par un sentier fort
17 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
23es bars odorants de fritures et de bière à pleins bords. Vers une heure du matin, le square semblait désert. Une femme le tra
18 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
24 ma table — les deux bras du fauteuil touchant le bord de la table — devant un bloc de papier blanc. Des heures ont passé, i
19 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
25angle au bout de la rue, légèrement mordu sur les bords par la silhouette des escaliers de sauvetage. Ces grands seaux à ordu
20 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
26George (N. Y.), le 8 août 1945. Je vous écris des bords d’un lac où vit encore, au plus secret des bois, l’esprit d’Œil-de-Fa
21 1946, Lettres sur la bombe atomique. 3. Le point de vue moral
27ral New York, fin septembre 1945. J’ai quitté les bords de mon lac. J’ai perdu cette lenteur et ce silence aimés. Je doute de
22 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
28angle au bout de la rue, légèrement mordu sur les bords par la silhouette des escaliers de sauvetage. Ces grands seaux à ordu
23 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
29s secondes, elle dépasse le temps, s’approche des bords d’une immobilité sans fond où elle se penche… Maintenant un seul œil
24 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
30ontent au-dessus d’elle, rongée et ruinée sur ses bords, moralement refermée sur elle-même. Il y a plus. Nous voyons l’Europe
25 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
31r excellence, n’en déplaise aux sectaires de tous bords. [p. 96] L’heure est venue d’appeler pour ce nouveau destin tous les
26 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
32talien, des ministres allemands aux lunettes sans bord… Mais pourquoi cet immense applaudissement ? « L’Europe, vient de dir
27 1948, Esprit, articles (1932–1962). Thèses du fédéralisme (novembre 1948)
33r excellence, n’en déplaise aux sectaires de tous bords. […] À l’homme considéré comme pur individu, libre mais non engagé, c
28 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
34et s’éclaire, vers les roches noires et plates du bord de mer, des hommes assis en groupe écoutent une lecture à haute voix.
29 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
35leurs commentateurs, et leurs adversaires de tout bord, et le foyer mondial de leur marché comme de leur gloire. Cette avent
30 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
36 vieux chênes, où persiste un tapis de brume. Aux bords de ce ruisseau qui longe mon jardin, qui l’inonde aux crues de printe
31 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
37glaciaire une douzaine de pieds de vigne — ou les bords d’un Léman si envahi d’hôtels qu’ils noient sans remords sous un enta
32 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
38 une retraite mémorable : elle se termina sur les bords glacés de la Bérézina en 1813, comme l’épopée de l’ancienne Suisse s’
33 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
39d’Aquin, Calvin et Kant, tout est jeté par-dessus bord, dans l’inconscience générale, par ces confusions de langage. Comment
34 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
40’Occident de la Matière et du soleil couchant, au bord le plus lointain duquel s’étend une « mer chaude et boueuse » (le non
41percheries, est de son appartenance : il forme le bord, la lisière du monde du saint, comme les idoles le bord ou la lisière
42la lisière du monde du saint, comme les idoles le bord ou la lisière des Réalités divines. » [p. 33] Toute magie dépasse la
35 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
43 vieux chênes, où persiste un tapis de brume. Aux bords de ce ruisseau qui longe mon jardin, qui l’inonde aux crues de printe
36 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
44rose orangé des derniers rayons de soleil, et les bords des plaques rivetées sont devenus sang clair, rubis vivant, liquide,
37 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
45 fort étranges chez les intellectuels de tous les bords. Quelques exemples : Selon la Nouvelle Critique (Paris) « la rencontr
38 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
46a cru à mon pardon. Jésus, fatigué, s’arrête au bords d’un puits. Une femme de Samarie survient. S’engage un entretien, en
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
47s flots — et de ses pennes déployées couvrait les bords de la corbeille d’or. Telle était la corbeille de la toute belle Euro
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
48ous m’avouerez qu’il n’en est pas de même sur les bords du Danube et du Maçanarès ; la lumière est venue du Nord, car vous êt
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
49d’un empire puissant et civilisé. On voit sur les bords du Volga, de l’Obi et du Lena, le laboureur conduire sa charrue, le t
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
50 l’Europe, en Sicile, en Grande-Bretagne, sur les bords du Danube et de l’Eider, sur ceux de l’Elbe et de l’Ebre, une similit
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
51en Europe espérait trouver la liberté sur l’autre bord ; cet élan était entretenu par l’espérance des belles possessions qu’
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
52ontent au-dessus d’elle, rongée et ruinée sur ses bords, moralement refermée sur elle-même. Il y a plus. Nous voyons l’Europe
45 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
53que de l’eau et des déserts, et seulement sur les bords, des traces de l’œuvre humaine. [p. 27] Voici donc un fait mesurable
46 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
54l est bleu, les voies sont larges, et la radio du bord éclate en mélodies accompagnées de bugles et de chœurs d’une euphoriq
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
55de la pente paraît un fin clocher ajouré, puis le bord d’un village aux maisons blanches et toits d’ardoises : Soglio, altit
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
56e la porte du balcon dans une chambre d’hôtel des bords du lac Léman : « Afin d’éviter tout bruit inutile, la Direction de l’
49 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
57talien, des ministres allemands aux lunettes sans bord… Mais pourquoi cet immense applaudissement ? “L’Europe, vient de dire
50 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
58État, grands commis de nos républiques et de tout bord. Les phénomènes majeurs qui ont motivé ces prises de conscience succe
51 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
59ry, et leurs commentateurs et adversaires de tout bord, et le foyer mondial de leur marché comme de leur gloire. Cette avent
52 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
60abriterai-je ? La nuit il m’agite et jette Sur le bord du lit Je souffre plus d’amour Que l’amoureux Tristan Qui endura main
53 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
61ntifiques, conservateurs et progressistes de tous bords s’accordent aujourd’hui pour critiquer non pas l’égalité devant la lo
54 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
62pulant les commandes et les boutons du tableau de bord. Il y a plus : les facteurs dynamiques de notre civilisation sont dev
55 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
63union Il y a peut-être encore en Laponie, sur les bords de la Tamise, ou même dans quelques coins reculés de la Suisse, des g
56 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
64sage commun des politologues anglo-saxons de tous bords (« Nation-State » dans Toynbee, J. Fawcett, H. Kahn, etc.) et des aut
57 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
65pulant les commandes et les boutons du tableau de bord. 114 [p. 37] Je concluais à la nécessité de la construction de mo
58 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
66battre. Je me tournai vers les auteurs de l’autre bord, ceux qui avaient l’air d’avoir accepté nos questions et de partager
59 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
67pulant les commandes et les boutons du tableau de bord. » Je concluais à la nécessité de la construction de modèles à la man
68 dizaines de cadrans et de manettes du tableau de bord, et il s’efforce désespérément d’en comprendre le mécanisme, avant qu
69e manier. Et encore faudrait-il que le tableau de bord lui rappelle certaines choses dont il ait (ou ait eu) quelque idée… C
60 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
70ant qu’un vent souffle, même contraire. Tirer des bords contre le vent de l’Histoire et de la guerre : formule de nos efforts
61 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
71ant qu’un vent souffle, même contraire. Tirer des bords contre le vent de l’Histoire et de la guerre : formule de nos efforts
62 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
72pouvoirs régionaux, sur place, avec les moyens du bord, par des initiatives de groupes privés au départ. Quand ces moyens d’
63 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
73 ma table — les deux bras du fauteuil touchant le bord de la table — devant un bloc de papier blanc. Des heures ont passé, i
64 1984, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Philosophie et énergie nucléaire : une mise au point (28 juin 1984)
74mal compris ? Ce n’est pas nous, mais ceux de son bord qui ont dit cela. Quant à prétendre que mon idéal serait l’État marxi