1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
1s en Chine, les emprisonnements au Tonkin. Et non Bouddha 13 . — La liberté est un pouvoir réel et une volonté réelle de vouloi
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
2os et soutient les dieux (en premier lieu Çiva et Bouddha)… est fortement personnifiée : c’est la Déesse, Épouse et Mère… Le dy
3 noms hindous « Baghavan » et « Boddisattva » (le Bouddha) en « Barlaam » et « Josaphat », [p. 135] en passant par les formes a
3 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
4 rilkéen, et au bouddhisme. Il a toujours aimé le Bouddha, dit-il. Il a suivi ses traces en Inde, sans bien connaître sa doctri
5technique, et si elle lui donne un nom, ce sera : Bouddha. Enfin ceci, qui devait combler chez Kassner le penseur existentiel
4 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
6 rilkéen, et au bouddhisme. Il a toujours aimé le Bouddha, dit-il. Il a suivi ses traces en Inde, sans bien connaître sa doctri
7technique, et si elle lui donne un nom, ce sera : Bouddha. » Enfin ceci, qui devait combler chez Kassner le penseur existentiel
5 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
8rience illuminante. 100  » Ou dans le sanscrit du Bouddha : Sabbe sankhâra anicca Sabbe sankhâra dukkha Sabbe dhamma anatta (T
9uple ? — Oui. — Lequel ? — Il n’y a ni esprit, ni Bouddha, ni aucune chose qui existe. » (Mais on ne donne jamais au peuple cet
10inné ou acquis, pour ses semblables… 116  » Et le Bouddha lui-même : « Qui a cent sortes d’amours a cent sortes de douleurs ; q
11e l’Orient réel soit plus conforme aux sermons du Bouddha, que l’Europe au Sermon sur la montagne. On aura tort. Car les grande
12 importe. « Surmonte le mal par le bien », dit le Bouddha. « Que ceux qui me calomnient, me nuisent, me raillent, et tous les a
13 et t’exerces aux « vues justes » comme disait le Bouddha, — qui était l’un des nôtres, un Indien, — si tu vois bien ce que tu
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
14? Le héros assyrien est seul sur ses cadavres, le Bouddha seul sur sa charité. Michel-Ange, Rembrandt, est-ce que ce sont seule
7 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
15érience illuminante. 67  » Ou dans le sanscrit du Bouddha : Sabbe sankhara anicca Sabbe sankhara dukkha Sabbe dhamma anatta
16peuple ? — Oui. Lequel ? — Il n’y a ni esprit, ni Bouddha, ni aucune chose qui existe. » (Mais on ne donne jamais au peuple cet
17 inné ou acquis, pour ses semblables… 84  » Et le Bouddha lui-même : « Qui a cent sortes d’amours a cent sortes de douleurs ; q
18e l’Orient réel soit plus conforme aux sermons du Bouddha que l’Europe au Sermon sur la Montagne. On aura tort. Car les grandes
19l importe. « Surmonte le mal par le bien » dit le Bouddha. « Que ceux qui me calomnient, me nuisent, me raillent, et tous les a
20 et t’exerces aux « vues justes » comme disait le Bouddha, — qui était l’un des nôtres, un Indien — si tu vois bien ce que tu v
8 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
21l’esprit humain, qui est l’Asie, les dialogues du Bouddha et les koans du Zen exemplifiaient un autre style, moins logique et m