1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1e, je pourrai lui dire très vite quelques mots si bouleversants qu’avant le dernier étage… » Je délirais, bien sûr. Je m’imaginais qu
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
2 les films de René Clair un sens du miracle assez bouleversant. Et je ne parle pas du miracle genre conte de fée, comme le Voyage im
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3 sortirais de ces objets sans nom, inutilisables, bouleversants de perfection, gages d’un monde que les poètes essayent de décrire sa
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
4 sont pas ce que ce petit livre contient de moins bouleversant. p. 532 bi. « Hölderlin : La Mort d’Empédocle, traduction et int
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
5eint en certains passages à une intensité presque bouleversante. Il est pourtant un endroit du roman où l’auteur intervient visibleme
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
6te un lied du maître, sourit à son plaisir… C’est bouleversant et presque ridicule. Le corps diplomatique, debout en cercle, écoute
7cessible et pourtant complice d’une angoisse plus bouleversante que l’amour, à la minute où l’on voit de très près, entre la nuit qui
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
8 sortirais de ces objets sans nom, inutilisables, bouleversants de perfection, gages d’un monde que les poètes essayent de décrire sa
8 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
9ntë ces prolongements poétiques, ces perspectives bouleversantes qui manqueront toujours aux œuvres nées sous le signe fatal du morali
9 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
10 éviter d’instinct tout point de vue pratiquement bouleversant ? D’autre part, n’est-ce point le fait d’un certain manque de tact in
10 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alexandre, par Klaus Mann (septembre 1932)
11 qu’Alexandre est tout de même un phénomène assez bouleversant. Klaus Mann a raconté cette histoire avec beaucoup de grâces et des p
11 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
12fantaisie, de l’héroïsme et des grands sentiments bouleversants. C’était ce qu’il y avait de plus subversif dans les salons. « Se nou
12 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
13lle appartient à l’Esprit qui agit dans l’instant bouleversant de la foi, comme il agit à l’Origine et à la Fin. Le marxisme apparaî
13 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
14, et il contient un certain nombre de faits assez bouleversants pour qu’on passe sur les interprétations personnelles que nous en pro
14 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
15. Il y a dans Sara Alelia une poésie par endroits bouleversante, une poésie qui naît des faits, jamais d’un commentaire de l’auteur.
16s, de bizarres et profondes folies, l’originalité bouleversante des êtres, qu’il s’agisse d’un grand évêque ou de cette fille de ferm
15 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
17s, de bizarres et profondes folies, l’originalité bouleversante des êtres, qu’il s’agisse d’un grand évêque ou de cette fille de ferm
16 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
18tend restituer aux mots leur pouvoir pratiquement bouleversant. À cet égard, on fera bien de lire l’essai de René Daumal sur les Lim
17 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
19s de l’idéalisme, au réalisme qui a fait sa force bouleversante. Mais bientôt, entraîné malgré lui par la logique interne du rational
18 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
20ter. Une pensée qui se met à l’abri des atteintes bouleversantes de la réalité se condamne à ne rien découvrir, car le réel ne livre s
21ence concrète qu’exprime le pronom tu. Découverte bouleversante dans un monde où l’égoïsme ne règne plus seulement comme un péché, ma
19 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
22té, que son lyrisme, ou que ce je ne sais quoi de bouleversant, obscurément, qui saisit l’auditeur le plus profane de Tête d’Or ou d
20 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
23ntents de l’apprendre ? Ce n’est pas une nouvelle bouleversante, c’est même plutôt une sorte de secret que je donnerais là, une « rec
21 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
24raient n’avoir peur que de Dieu, et des vocations bouleversantes qu’il arrive que Dieu nous adresse. C’est un comique profond, lugubre
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
25able, c’est-à-dire au nom du bon sens. Du mystère bouleversant de la Nuit et de la destruction des corps, l’on a fait la « sublimati
26ons d’une tragédie tout intérieure. La morbidesse bouleversante des mélodies révèle un monde où le désir charnel n’est plus qu’une de
23 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). « Le matin vient, et la nuit aussi » (7 juin 1939)
27 bûcher de Paul Claudel et Arthur Honegger, cette bouleversante déclamation chorale, vers la fin : « Il y a l’espérance, qui est la p
24 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
28 éviter d’instinct tout point de vue pratiquement bouleversant ? D’autre part, n’est-ce point le fait d’un certain manque de tact in
25 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
29té, que son lyrisme, ou que ce je ne sais quoi de bouleversant obscurément qui saisit l’auditeur le plus profane de Tête d’or. Ce se
26 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
30 bûcher de Paul Claudel et Arthur Honegger, cette bouleversante déclamation chorale, vers la fin : « Il y a l’espérance, qui est la p
27 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
31que pas cette absence de ton, quand la souffrance bouleversante est à la porte, ou dans le cœur. Le guerre « produit », détruit, mult
28 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
32es nucléaires, par exemple), soit des bénéfices « bouleversants » qui peuvent en résulter à bref délai (abondance matérielle et loisi
29 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
33 de l’Histoire qui a déclenché sa marche à jamais bouleversante, et ce ne sont pas des hommes de main qui l’ont conduite, mais des ho
30 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
34u Roi, ce symbole du Pouvoir. Acte sacrificiel et bouleversant, dont les parlementaires modernes, héritiers des Conventionnels, cher
31 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
35our les lecteurs du temps, des pouvoirs autrement bouleversants ! Les premières versions de Tristan glorifiaient une forme d’amour no
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
36ns son explosion, fut lente à propager ses effets bouleversants dans les mœurs de la masse inculte et dans les habitudes de pensée. L
33 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
37our les lecteurs du temps, des pouvoirs autrement bouleversants ! Les premières versions de Tristan glorifiaient une forme d’amour no
34 1963, Preuves, articles (1951–1968). Le mur de Berlin vu par Esprit (février 1963)
38st. Enfin, et c’est sans doute l’argument le plus bouleversant si l’on écrit pour les lecteurs d’Esprit, grâce au mur l’Ouest a pu «
35 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
39), tient que « la grande Révolution française, en bouleversant toutes les idées de droit des gens et de droit politique, […] met à l
36 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
40 au Tiers Monde, à peine libéré de notre présence bouleversante mais si brève aux yeux de l’Histoire 201 , il s’est mis à revendiquer