1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Lecache, Jacob (mai 1927)
1osez donc me condamner d’être plus fort que cette bourgeoisie fatiguée, et de suivre le destin que vous m’avez assigné à force de m
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2; et, pour peu que cela continue, pour peu que la bourgeoisie intellectuelle persiste à jouer l’autruche aux yeux clos, l’avènement
3rdisme contre l’Esprit La formidable erreur de la bourgeoisie moderne c’est de croire que les choses pourront aller ainsi longtemps
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
4tent tous de la même classe sociale, de la petite bourgeoisie. Est-ce que l’esprit [p. 20] petit-bourgeois qui imprègne l’enseignem
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
5. Durant tout le xixe elle est descendue dans la bourgeoisie et dans le peuple ; elle y est devenue une tyrannie. Avant il y avait
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
6plein sens du mot, c’est le genre distingué de la bourgeoisie qui se monte le cou. p. 57 13. Économistes et philosophes : ces
6 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Jullien du Breuil, Kate (avril 1930)
7 décrit la passion d’une jeune fille de la grande bourgeoisie pour une gamine qui lui sert de modèle dans son atelier. Autour de ce
7 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
8 Puszta est une terre vierge, je veux dire que la bourgeoisie ne s’y est pas encore répandue. Il y a peu de bourgeois en Hongrie. I
8 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
9 Puszta est une terre vierge, je veux dire que la bourgeoisie ne s’y est pas encore répandue. Il y a peu de bourgeois en Hongrie. I
9 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
10ttristée que prennent souvent les servantes de la bourgeoisie. Quant au chien, de l’espèce dite « Schnautzer », il montre un poil d
10 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
11ur des journées. Nous voici délivrés de la grande bourgeoisie, de ces gens qui croient devoir, ou se devoir. De ces gens grossièrem
11 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
12s virtuoses de la pensée sans douleur, contre une bourgeoisie que la jouissance du téléphone et de l’ascenseur console de sa déchéa
12 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
13 Tout homme qui agit, sa pensée est en rupture de bourgeoisie. Jacques Martin, dans sa prison, témoigne pour un ordre nouveau. p
13 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
14n (comme les marxistes), ni victime ni juge d’une bourgeoisie à laquelle il échappe entièrement et de toutes façons, n’étant pas mê
15lémentaire ; élaborant son œuvre à un niveau d’où bourgeoisie et révolution apparaissent comme des localisations de surfaces et tem
14 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
16siège. Le dernier carnaval, peut-être, pour cette bourgeoisie dont je viens d’admirer les trésors patinés dans la haute demeure fam
15 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
17penser » est inséparable d’une action — entre une bourgeoisie déchue et un marxisme faux ? Il reste à faire la révolution. Ni à gau
18iers sur une population de 160 millions, et où la bourgeoisie existe à peine en tant que classe, d’ailleurs brimée. En février 1917
16 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
19èses de la théologie libérale ? L’arrière-plan de bourgeoisie et d’optimisme culturel sur lequel, trop souvent, elles s’étaient app
17 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
20tianisme qui a confondu sa cause avec celle de la bourgeoisie capitaliste. Mais c’est un parti de gens qui, ayant peut-être été chr
18 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
21gnificatif de l’étrange équivoque cultivée par la bourgeoisie capitaliste. De cette équivoque, sans doute pensa-t-elle jusqu’à la g
19 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
22 des cœurs ? 2° Raisons philosophiques C’est la bourgeoisie qui, la première, a pris au sérieux la matière, par suite la science
23endre de vous cette puissance libératrice dont la bourgeoisie l’a frustré : l’esprit de création, l’esprit de liberté. Et vous vene
20 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
24it et en corps irresponsables l’un de l’autre. La bourgeoisie libérale ne sait plus honorer l’esprit qui fit sa force. Elle cherche
21 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
25t de point de départ à Marx dans une époque où la bourgeoisie se croyait « spiritualiste » ou « idéaliste » au sens vulgaire de ces
26lgaire de ces termes. Marx révélait ainsi à cette bourgeoisie la vraie nature de la société moderne. Aux grands bourgeois libéraux,
27ative de l’état de mensonge dans lequel vivait la bourgeoisie. Ajoutons tout de suite que cette vérité relative subsiste encore de
28, de certains porte-paroles ou porte-plumes de la bourgeoisie, de nous écrier, trop souvent, hélas ! en pensée seulement : « Vends
29 Marx démontra d’abord le matérialisme réel de la bourgeoisie qui se croyait idéaliste. Puis il systématisa sa critique, c’est-à-di
30sième fait. Tant que le marxisme s’opposait à une bourgeoisie libérale dite « spiritualiste » qui ne se savait pas liée au capitali
31sée et que l’on commence à comprendre : 1° que la bourgeoisie et le capitalisme sont liés ; 2° que le capitalisme est une doctrine
22 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
32omme une femelle cherche le mâle qui la viole, la bourgeoisie attend son dictateur. Qu’il s’agisse de la masse, des prolétaires ou
23 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
33tianisme qui a confondu sa cause avec celle de la bourgeoisie capitaliste. Mais c’est un parti de gens qui, ayant peut-être été chr
24 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
34i penser est inséparable d’une action — entre une bourgeoisie déchue et un marxisme faux ? Il reste à faire la révolution — la vrai
35iers sur une population de 160 millions, et où la bourgeoisie existe à peine en tant que classe, d’ailleurs brimée. En février 1917
25 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
36greur permanente, surtout sensible dans la petite bourgeoisie. L’Évangile ne parle jamais d’égalité. Il dit simplement que les prem
26 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
37gnificatif de l’étrange équivoque cultivée par la bourgeoisie capitaliste. De cette équivoque, sans doute pensa-t-elle pouvoir rest
27 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
38 à leur rallier une jeunesse en révolte contre la bourgeoisie, mais dégoûtée par avance du [p. 241] marxisme, en tant que réalisati
28 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
39ire la critique des hérésies morales que toute la bourgeoisie, et le peuple à sa suite, révèrent. Car elle seule, si toutefois elle
29 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
40e monde. C’est l’irruption de Dostoïevski dans la bourgeoisie bien-pensante. Le pittoresque, le pathétique de l’aventure que vivent
30 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
41intransigeance. Or le critère moral de l’ancienne bourgeoisie a perdu tout prestige à nos yeux. Et les critères « nouveaux » de l’i
42a part de nos romanciers. La vérité, c’est que la bourgeoisie n’ose plus défendre ses vrais buts, et préfère parler d’autre chose.
31 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
43vent qu’il faut être pour Dieu ou contre Dieu. La bourgeoisie a choisi dès longtemps, pratiquement athée sans le savoir. Le marxism
32 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
44ue. Lorsque nous disons que nous sommes contre la bourgeoisie, contre le communisme, contre le fascisme, contre toutes les formes d
33 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
45outefois qu’elles se confondent avec celles de la bourgeoisie. Et maintenant nous comprendrons peut-être mieux le sens concret de l
46es avantages qui sont chez nous ceux de la grande bourgeoisie. Mais voilà qu’il se convertit, et c’est ici que l’aventure commence.
47ux entre la misère des bas-fonds et l’essor de la bourgeoisie capitaliste qui se développe très rapidement dans le Japon d’avant la
48ion industrielle, c’est-à-dire du capitalisme. La bourgeoisie et le prolétariat, de même que les intellectuels, croient encore à ce
34 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
49ion courante de la culture, non seulement dans la bourgeoisie mais encore chez les ennemis marxistes de cette classe. En somme, tou
50ède dès l’origine de la puissance qui porta cette bourgeoisie au pouvoir. Il faut situer vers le début du xive siècle la première
51début du xive siècle la première accession d’une bourgeoisie urbaine aux charges gouvernementales. Dès le xiiie siècle était appa
52 siècle suivant, c’est-à-dire dès l’instant où la bourgeoisie s’établit, triomphante, dans le domaine conquis. La charnière doit êt
53 classes 8 . L’appel au « poing calleux » que la bourgeoisie reproche depuis le xixe siècle aux ouvriers socialistes comme un man
54e à une thèse qui date des premiers efforts de la bourgeoisie pour s’élever, en qualité de classe « instruite et aisée » au-dessus
55it de gouverner aux travailleurs. Mais dès que la bourgeoisie se voit nantie, elle oublie l’aspect héroïque de la puissance qui l’a
56rieurs, beaucoup plus complets et durables, de la bourgeoisie d’Occident, nous permettra peut-être de répondre à cette question déc
35 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
57cou) s’accorderont à reconnaître que l’arme de la bourgeoisie, dans ses luttes sociales et morales, scientifiques et religieuses, c
58oumise à une double fatalité que l’histoire de la bourgeoisie a révélée au dernier siècle. Née de l’effort de l’homme contre les ch
59tte raison sceptique et purificatrice soutient la bourgeoisie moyen-âgeuse dans sa lutte contre les tabous d’une féodalité qui se s
36 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
60e signe de la raison utilitaire, la culture de la bourgeoisie a confondu tous ses progrès avec ceux de la raison scientifique. Les
61 ce qui donne aux revendications politiques de la bourgeoisie cette base philosophique, cette espérance quasi religieuse, cette con
62as chez Descartes ou chez les Encyclopédistes. La bourgeoisie étant devenue propriétaire, ce qu’il lui faut, c’est une théologie qu
63 microcosme de l’univers rationaliste. Contre une bourgeoisie trop vite satisfaite et qui s’est arrêtée à mi-chemin de ses ambition
64nce des facteurs matériels, c’est pour ramener la bourgeoisie, qui est en train de s’égarer dans les voies de l’idéalisme, au réali
37 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
65deux phénomènes. Lorsque les chefs de la nouvelle bourgeoisie président en 1303 les fameuses assemblées du Louvre, lorsqu’ils rédig
38 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
66 de la culture supposons-nous ? Le triomphe de la bourgeoisie était complet. Rationalisme, productivisme, capitalisme, foi au progr
39 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
67ationaliste qui rappelle les solides vertus de la bourgeoisie conquérante. Ce n’est point par hasard que ces amis de l’URSS citent
40 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
68profondément ancrées dans la petite et la moyenne bourgeoisie, niées ou rénovées anarchiquement par des élites contradictoires et s
41 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
69le cas de la mesure rationaliste qui conduisit la bourgeoisie à son triomphe, puis à sa négation ; tel est le cas des mesures polit
42 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
70robablement dépossédé et comme vidé par la petite bourgeoisie montante, et la doctrine marxiste classée au rang de matière universi
71ien le craindre, est exercée plutôt par la petite bourgeoisie, l’affaire est bonne encore, et même à moindres frais. Laisser le mon
43 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
72plus guère que les copies, on lui réserve dans la bourgeoisie des qualificatifs moins indulgents qui vont du mépris à la haine, de
44 1936, Esprit, articles (1932–1962). Francfort, 16 mars 1936 (avril 1936)
73ait-nation est une méchante farce inventée par la bourgeoisie, en guise de dernière défense contre le communisme. Ces gens-là n’ont
45 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
74te qui rappelle les solides vertus de [p. 252] la bourgeoisie conquérante. Ce n’est point par hasard que ces amis de l’URSS citent
46 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
75s que ne se reforme bientôt une nouvelle sorte de bourgeoisie ouvrière satisfaite…, trop comparable à la petite bourgeoisie de chez
76ouvrière satisfaite…, trop comparable à la petite bourgeoisie de chez nous. J’en vois partout les symptômes annonciateurs. » — On p
47 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
77res et des pasteurs qui ont trahi. » Capitalisme, bourgeoisie égoïste, guerre. Mais le vrai chrétien est avec les petits. Résumé de
78xactement la mentalité et les conversations de la bourgeoisie conservatrice, alors que la presse de gauche ne reflète nullement la
79igés par des bourgeois, ou par des candidats à la bourgeoisie, en tout cas par des gens qui recherchent la « considération du peupl
80on pratique de la psychose de crise qui énerve la bourgeoisie n’est pas ailleurs que dans l’« esprit de pauvreté ». Et j’ajoute aus
81car on ne peut pas anéantir physiquement toute la bourgeoisie (Nous ne sommes pas en Russie). Et tant qu’il y aura des bourgeois, i
48 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
82d’exception. Combien y a-t-il de classes entre la bourgeoisie des villes et le prolétariat ? L’opposition que veulent voir les marx
83s étaient plus « pratiques » comme on dit dans la bourgeoisie — où l’on s’imagine bien à tort que les gens du peuple sont spécialem
84intérêts réels… 25 novembre 1934 Culture de la bourgeoisie ? Vous montrez à une dame de cette classe des reproductions de Rembra
85ulaire de ces questions. Plusieurs générations de bourgeoisie, et la crise de cette bourgeoisie, ont accouché d’un des plus beaux c
86 générations de bourgeoisie, et la crise de cette bourgeoisie, ont accouché d’un des plus beaux complexes que le Diable ait jamais
49 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
87êtres et des pasteurs qui ont trahi. Capitalisme, bourgeoisie égoïste, guerre. Mais le vrai chrétien est avec les petits. Résumé de
88xactement la mentalité et les conversations de la bourgeoisie conservatrice, alors que la presse de gauche ne reflète nullement la
89igés par des bourgeois, ou par des candidats à la bourgeoisie, en tous cas par des gens qui recherchent la « considération » du peu
50 1937, Esprit, articles (1932–1962). Robert Briffaut, Europe (janvier 1937)
90isme de naturaliste puritain en révolte contre sa bourgeoisie, Dos Passos le procédé des biographies parallèles, et Franz Lehar les
51 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
91 Nation, c’est alors la noblesse, le clergé et la bourgeoisie. Le peuple n’est rien que la source de main-d’œuvre. Si le pauvre veu
92 , trusts. [p. 12] La libération politique de la bourgeoisie, à la suite de la Révolution, eut pour première conséquence sociale d
93sans précédent, précipitant la constitution de la bourgeoisie en caste fermée, et provoquant par ailleurs des concentrations de cap
94aît déjà conditionnée par la mentalité même de la bourgeoisie, classe d’individualistes atomisés, dont les initiatives anarchiques
52 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
95s. Car ce qu’il s’agit d’inculquer à cette inerte bourgeoisie, ce n’est pas le sens du groupe, qu’elle avait, mais le sens de l’Éta
96siège. Le dernier Carnaval, peut-être, pour cette bourgeoisie dont je viens d’admirer les trésors patinés, dans la haute demeure fa
53 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
97ccumulées, et de calculs dits « réalistes » d’une bourgeoisie qui s’en repent peut-être aujourd’hui… 2 Ne croyez pas que ce soit
54 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
98onnelle ou romanesque. Tous les adolescents de la bourgeoisie occidentale sont élevés dans l’idée du mariage, mais en même temps se
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
99 de s’ensuivre. Elle fut surtout sensible dans la bourgeoisie. Dès le début du xiie siècle, en plein triomphe de l’amour courtois,
100une signification plus riche pour notre objet. La bourgeoisie du Second Empire eut le mérite de faire une dernière tentative pour r
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
101onnelle ou romanesque. Tous les adolescents de la bourgeoisie occidentale sont élevés dans l’idée du mariage, mais en même temps se
57 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
102n, ses abîmes et ses miracles. Soyez nice, dit la bourgeoisie. Pour être nice, elle ne se rend pas compte qu’elle paye un prix exor
58 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
103les avares et les timides, etc. Tout ceci pour la bourgeoisie et le siècle individualiste. Les suivants, nos contemporains, n’ont p
104 toute la littérature immoraliste sécrétée par la bourgeoisie est tributaire de la morale bourgeoise : elle reste hélas au niveau d
105oup dans la crise sexuelle dont souffre encore la bourgeoisie. Au point qu’un Freud a cru pouvoir « tout expliquer » par les censur
59 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
106coup dans la crise sexuelle dont souffre toute la bourgeoisie. Au point qu’un Freud a cru pouvoir « tout expliquer » par les censur
60 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable XI : Le Diable dans nos dieux (24 décembre 1943)
107les avares et les timides, etc. Tout ceci pour la bourgeoisie et le siècle individualiste. Les suivants, nos contemporains, moins h
61 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
108siège. Le dernier carnaval, peut-être, pour cette bourgeoisie 15 dont je viens d’admirer les trésors patinés dans la haute demeure
62 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
109omme les marxistes), ni victime ni bourreau d’une bourgeoisie à laquelle il échappe entièrement et de toutes les façons, n’étant pa
63 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
110à la morale traditionnelle, aux préjugés de notre bourgeoisie, au règlement d’une caste militaire ou aristocratique, aux intérêts d
64 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
111États sont demeurés puritains ; la jeunesse et la bourgeoisie des villes, au contraire, ne connaissent plus aucun tabou. Ni les uns
65 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
112 communistes : il y a trente ans que l’Europe, la bourgeoisie d’Europe, se conduit mal à l’égard des États-Unis. Je ne parle pas de
66 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
113rêves des plus actifs d’entre nous ont émigré. La bourgeoisie, [p. 26] dans son ensemble, se contente d’un double refus de la Russi
67 1948, Suite neuchâteloise. III
114t soixante familles nouvellement agrégées à notre bourgeoisie dans les douze ans précédant 1900, deux tiers portent des noms allema
68 1948, Esprit, articles (1932–1962). Thèses du fédéralisme (novembre 1948)
115rêves des plus actifs d’entre nous ont émigré. La bourgeoisie, dans son ensemble, se contente d’un double refus de la Russie et de
69 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
116ux et que vous rêvez. C’est ainsi qu’une certaine bourgeoisie occidentale, politiquement analphabète dans ses propos et ses réflexe
70 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
117). En cas d’indigence, ils sont secourus par la « bourgeoisie » de leur lieu d’origine, même s’ils n’ont jamais habité son territoi
118 se perd jamais. (Certaines familles possèdent la bourgeoisie d’honneur de plusieurs communes, et y jouissent de tous les droits qu
119énomène n’a pas affecté jusqu’ici le statut des « bourgeoisies ». La Suisse compte un peu plus de 3000 communes. Chacune possède son
120’instruction primaire, à la gérance des biens des bourgeoisies, à la police locale, à l’assistance des pauvres et des malades. [p. 
71 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
121des contrats de travail constitue, aux yeux de la bourgeoisie, leur raison d’être principale, mais on vient de voir que leurs préoc
72 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
122mêmes milieux sociaux : petite, moyenne ou grande bourgeoisie. Le système de la ronde des professeurs, et de leur ascension progres
73 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
123de confessions, de partis, de souverainetés et de bourgeoisies, à travers lequel devait être tamisée la majorité de droit… je fus sa
74 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
124êts de la production, les policiers de toutes nos bourgeoisies ont tué des travailleurs qui, eux, se révoltaient au nom de la libert
75 1953, Le Figaro, articles (1939–1953). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (25 juin 1953)
125êts de la Production, les policiers de toutes nos bourgeoisies ont tué des travailleurs qui, eux, se révoltaient au nom de la Libert
76 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
126illes fanées, ces enfants tordus et bouffis. » La bourgeoisie européenne ignorait cela, au xixe siècle, comme sous Hitler elle ign
77 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
127illes fanées, ces enfants tordus et bouffis. » La bourgeoisie européenne ignorait cela, au xixe siècle, comme sous Hitler elle ign
78 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
128siècle, et ceci définit l’optimisme foncier de la bourgeoisie en plein essor. Mais dès le début du xxe siècle — les Illusions du P
79 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
129on a pu caractériser par leurs tabous : ainsi, la bourgeoisie du dix-neuvième s’interdisant de parler de l’argent et du sexe, d’où
80 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Note liminaire
130alités économiques, en conflit avec l’idéal de la bourgeoisie victorienne. L’un et l’autre, d’ailleurs, demeuraient tributaires de
81 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
131Brochant sur la [p. 33] mauvaise conscience d’une bourgeoisie qui n’avait plus le courage de ses partis pris, la vulgarisation de l
82 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
132on a pu caractériser par leurs tabous : ainsi, la bourgeoisie du dix-neuvième s’interdisant de parler de l’argent et du sexe, d’où
83 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
133at des milieux bien-pensants dans le peuple et la bourgeoisie, catholiques, protestants ou laïques. Cette morale tient le sexe pour
84 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
134ait triompher d’abord en France : La chute de la bourgeoisie en France, le triomphe de la classe ouvrière française, l’émancipatio
135’Europe qui tout entière dépend des Bourses de sa bourgeoisie et de la tranquillité de ses prolétaires, tranquillité que les gouver
85 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
136’homme ne peut payer. Cinquante ans plus tard, la bourgeoisie de Cologne s’adresse au pape Innocent II pour le supplier de diviser
86 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
137’instruction primaire, à la gérance des biens des bourgeoisies, à la police locale, à l’assistance des pauvres et des malades. Le co
138). En cas d’indigence, ils sont secourus par la « bourgeoisie » de leur lieu d’origine, même s’ils n’ont jamais habité son territoi
139amais. (Certaines familles anciennes possèdent la bourgeoisie d’honneur de plusieurs communes — jusqu’à 10 ou 12 — et y jouissent t
140ue elle aussi, mais répandue dans toute la petite bourgeoisie suisse, veut que les femmes, en société, laissent parler leurs maris,
141de confessions, de partis, de souverainetés et de bourgeoisies, à travers lequel devait être tamisée la majorité de droit… je fus sa
87 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
142eligieux succédant au piétisme, l’avènement de la bourgeoisie et l’école ont changé tout cela. Comme partout en Europe, pendant le
143 sans laquelle il ne pouvait demander le droit de bourgeoisie. Du fait de la guerre, les demandes de naturalisation étaient examiné
144ux mêmes milieux sociaux de la petite à la grande bourgeoisie (ouvriers et paysans non pas exclus mais rares). Aucune des sept univ
88 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
145eligieux succédant au piétisme, l’avènement de la bourgeoisie et l’école ont changé tout cela. Comme partout en Europe, pendant le
89 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Entretien avec Denis de Rougemont (6-7 avril 1968)
146s totalitaires. Nous décelions également, chez la bourgeoisie capitaliste, la dissolution du principe communautaire. L’affirmation
90 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
147cultivés. L’avant-garde est toujours sortie de la bourgeoisie. Le communisme a toujours condamné l’avant-garde et ne cesse encore d
148t toujours gouvernemental, dans tous les pays. La bourgeoisie est une classe qui a été et qui est encore au pouvoir dans la plupart
91 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
149ux et que vous rêvez. C’est ainsi qu’une certaine bourgeoisie occidentale, politiquement analphabète dans ses propos et ses réflexe
92 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
150pas en fait le matérialisme de « bon sens » de la bourgeoisie (« Donnez-leur la sécurité, du travail et un logement, ils se tiendro
93 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
151. L’avant-garde est toujours sortie [p. 76] de la bourgeoisie. Le communisme a toujours condamné l’avant-garde et ne cesse encore d
152t toujours gouvernemental, dans tous les pays. La bourgeoisie est une classe qui a été et qui est encore au pouvoir dans la plupart
94 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
153es chroniqueurs des journaux et par l’élite de la bourgeoisie, chantent sur tous les tons la plainte de l’humanisme opprimé par la
95 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
154erait la haine des ouvriers plus encore que de la bourgeoisie que traduisaient les prises de position pro-Est des jeunes gens de l’
155la mesure où il peut être libérateur. Détruire la bourgeoisie (slogan anarchiste) ? Que resterait-il, à part une poignée de meurtri
96 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
156urner le compliment à cet éminent historien de la bourgeoisie. Car invoquer en guise de « fait », d’ailleurs unique, et qui ruinera
97 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
157 sur les jugements et préjugés prévalant dans une bourgeoisie de plus en plus imitée par le peuple dans ses goûts et ses ambitions,
98 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
158d’un siècle, se persuade avec les marxistes et la bourgeoisie patronale que les réalités économiques, la production industrielle, l
99 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
159; et, pour peu que cela continue, pour peu que la bourgeoisie intellectuelle persiste à jouer l’autruche, l’avènement de cette orga
100 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
160isse », je parlais du « dernier carnaval de cette bourgeoisie dont je viens d’admirer les trésors patinés dans la haute demeure fam