1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Jean Jouve, Paulina 1880 (avril 1926)
1lyriques suivant le rythme d’un songe, sans cesse brisé par les élans alternés ou confondus du désir et de la prière. On sort
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2risie Non, non !… Debout dans l’ère successive ! Brisez, mon corps, brisez cette forme pensive ! ............................
3Debout dans l’ère successive ! Brisez, mon corps, brisez cette forme pensive ! ...............................................
3 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
4 rien, Stéphane pense avec fièvre : « Il faudrait briser tous les miroirs. Alors tu te verrais en vérité. Peut-être te reconna
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
5u’il pût se dégager de leur empire. Mais on avait brisé en nous ces ressorts de la révolte et de la libération d’une personna
5 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
6de fer. Contre leurs piles, en hiver, viennent se briser avec un fracas sourd les îlots de glace qui descendent lentement le f
6 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
7passion d’admirer, je cherche en vain l’homme qui brisant « les grilles de la raison » libère « le lion de mes certitudes » — c
7 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
8et de morts encore, jusqu’à ce que l’esprit enfin brisé s’abandonne comme on oublie, à tel vouloir qu’il concevait, mais redo
8 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
9e qui nous paraît la « défier ». Que faire donc ? Briser d’abord les idoles, menaçantes. Et puis rester aux ordres de l’esprit
9 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
10qui nous paraît la « défier ». ⁂ Que faire donc ? Briser d’abord les idoles menaçantes. Et puis rester aux ordres de l’esprit.
10 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
11et de morts encore, jusqu’à ce que l’esprit enfin brisé s’abandonne, comme on oublie, à tel vouloir qu’il concevait mais redo
11 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
12à une échelle monstrueuse. Ainsi le capitalisme a brisé les rapports humains au sein de la communauté ; il a créé une nouvell
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
13nvoitise, montrez-lui la proie que je lui offre ! Brisez le vaisseau, engloutissez les épaves ! Tout ce qui palpite et respire
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
14ité d’obstacles, il en est un contre lequel il se brisera presque toujours : c’est la durée. Or le mariage est une institution
14 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
15ivre sa blessure, ou plutôt l’élan même qu’elle a brisé, mais sans se l’avouer et sans pouvoir la reconnaître ou l’exprimer…
15 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
16toriens modernes accusent parfois Zwingli d’avoir brisé l’essor guerrier des Suisses, [p. 175] leur élan vers la mer et l’ave
16 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
17ivre sa blessure, ou plutôt l’élan même qu’elle a brisé, mais sans se l’avouer et sans pouvoir la reconnaître ou l’exprimer…
17 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
18urances, comme des enfants qui ont eu le droit de briser leurs jouets pour éviter les célèbres complexes, et qui n’ont plus de
18 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
19hiens gisent le nez dans l’herbe, près d’un socle brisé. Le pré s’élève et s’ouvre sur la cour sablée des écuries. Celles-ci
19 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
20t que ce journal offre un tableau fragmentaire et brisé, souvent contradictoire dans le détail, je répondrai que c’est un jou
20 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
21hiens gisent le nez dans l’herbe, près d’un socle brisé. Le pré s’élève et s’ouvre sur la cour sablée des écuries. Celles-ci
21 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
22hiens gisent le nez dans l’herbe, près d’un socle brisé. Le pré s’élève et s’ouvre sur la cour sablée des écuries. Celles-ci
22 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
23 jour, Stéphane pense avec fièvre : « Il faudrait briser tous les miroirs. Alors on se verrait en vérité. Peut-être se reconna
23 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
24content. — Mais les interventions de l’editor ont brisé tout le détail de l’argumentation ! — Qu’est-ce que cela fait ? Perso
24 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
25gereux anachronisme. Si nous sommes incapables de briser cette féodalité et d’adapter nos structures politiques aux réalités d
25 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
26ont pas faire. Ce cercle vicieux n’est pas encore brisé. (Il ne s’en faut peut-être que d’un dernier élan.) Mais l’idée fédér
26 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
27ue la Suisse ; qu’il fallut une bonne guerre pour briser le tabou des souverainetés cantonales absolues ; que les Cantons suis
27 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
28rticulièrement graves pour l’Europe, puisqu’elles brisent dans un cas et, dans l’autre, détendent les ressorts de la créativité
28 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
29ue la Suisse ; qu’il fallut une bonne guerre pour briser le tabou des souverainetés cantonales absolues ; que les Cantons suis
29 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
30ue la Suisse ; qu’il fallut une bonne guerre pour briser le tabou des souverainetés cantonales absolues ; que les Cantons suis
30 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
31coupé au coude. On retient la portière qui allait briser cela, on leur jette quelques pièces, mais elles reviennent toujours,
31 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
32toriens modernes accusent parfois Zwingli d’avoir brisé l’essor de la Confédération, son élan vers la mer et l’aventure. En v
32 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
33 Il y a beau temps que les ouvriers ont renoncé à briser les machines, et les bourgeois s’en sont toujours gardé. Et quant à c
33 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
34 Il y a beau temps que les ouvriers ont renoncé à briser les machines, et les bourgeois s’en sont toujours gardé. Et quant à c
34 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
35tant que des gestes nets et maîtrisés, puis de la briser soudain par une cascade d’ellipses saisissantes qui laissaient le lec
35 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
36t-être donné à Gide l’agressivité nécessaire pour briser ces structures puritaines, comme l’ont fait après tout d’innombrables
36 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
37tant que des gestes nets et maîtrisés, puis de la briser soudain par une cascade d’ellipses saisissantes qui laissaient le lec
37 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
38ore, je voudrais, de toutes mes forces, déchirer, briser avec le fer les cornes du monstre tant aimé. Sans pudeur, j’ai abando
39einture qui t’a heureusement suivie, suspendre et briser ton cou. [p. 20] Ou bien, si tu préfères les roches, les écueils aig
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
40appellerai plutôt la fabrique des instruments qui brisent les fers forgés au midi. C’est là que se forment ces nations vaillant
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
41nnées — qui bientôt accuseront la Réforme d’avoir brisé l’antique union et marqué le commencement de la fin d’une Europe germ
42Danois passe l’Eider, le Suédois le Belt, afin de briser les chaînes qui furent forgées pour l’Allemagne. Schiller est d’aill
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
43 favorite. Ils se félicitaient qu’elle se laissât briser plutôt que de jouer avec les couleurs et c’est ainsi qu’ils nommèrent
44 les peuplades germaniques n’avaient pas réussi à briser le joug romain, si au contraire tout le nord de l’Europe non occupé a
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
45iers. Muselons les fanatismes et les despotismes. Brisons les glaives valets des superstitions et les dogmes qui ont le sabre a
46n’y a pas d’union possible, ou bien le carcan est brisé et l’union devient possible : tertium non datur : Je pose la questio
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
47uement, elle meurt, son sang coule, ses forces se brisent — elle devient civilisation. C’est ce que nous sentons et entendons p
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
48rofonde des esprits, dont la Réforme serait venue briser traîtreusement « l’unité ». Cette utopie à rebours, qui fut celle de
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
49 deux fois dans le temps de nos vies, sont venues briser la paix et obscurcir l’avenir de toute l’humanité. Quel est donc le s
45 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
50ré d’en être le témoin. » À ce moment, sa voix se brisa, écrit Retinger, « et pour la première fois, je le vis pleurer ». De
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
51ne vingtaine de kilomètres. Elle en avait le cœur brisé, bien entendu, et m’expliqua en grande confidence qu’elle faisait de
52prose raboteuse et rythmée de Ramuz, les mélodies brisées et la percussion diabolique de Strawinsky, les décors de René Auberjo
47 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
538] vingtaine de kilomètres. Elle en avait le cœur brisé, bien entendu, et m’expliqua en grande confidence qu’elle faisait de
48 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
54engage le salut poétique de cette doctrine. En se brisant contre les circonstances extérieures, en se heurtant à la raison d’ét
49 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
55ore comme Beckett, Mailer ou Ionesco par le style brisé, disloqué, l’imprécation lyrique ou le masochisme transcendantal : to
50 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
56t perdus, n’est pas leur affaire, ne peut que les briser, et les oblige à s’évader dans la drogue, dans la révolution verbale
51 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Les grandes béances de l’histoire (printemps 1974)
57ait écho quelques jours plus tard en déclarant : Briser les nations pour leur substituer des régions ? Tendance absurde à bât
52 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
58s déclarés, n’en ont pas moins atteint leur but : briser toute résistance des provinces à Paris, autrement dit toute vie civiq
53 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
59gions. C’était le Moyen Âge et la féodalité ! » « Briser les nations pour leur substituer des Régions ? Tendance absurde à bât
54 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
60munes. b) Louis XIV, le roi par excellence, avait brisé les féodaux et les communes, les grands et les moyens feudataires du