1 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
1jeune femme, chapeau rouge et manteau de fourrure brune, inévitablement. Et ce qui se passa fut, hélas, non moins inévitable 
2 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
2i). Soudain se dresse une énorme maison de pierre brune, puis une banque en style hongrois, façade aux grandes lignes vertica
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3de villa baroque assez décrépite, décor en pierre brune peu solide, rongé de petites roses cramoisies. On longe une galerie c
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
4jeune femme, chapeau rouge et manteau de fourrure brune, inévitablement. Et ce qui se passa fut, hélas, non moins inévitable 
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5palais baroque assez décrépit, un décor en pierre brune peu solide, rongé de roses Crimson. On longe une galerie couverte, on
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
6regarde ? Vraiment la plus petite est jolie, très brune, avec un gros collier de verre bleu… Elle lève les yeux tout droit ve
7 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
7le le caporalisme des jeunes miliciens en chemise brune. On nous dit que la vie, en Amérique, est impossible, parce que tous
8 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
8le le caporalisme des jeunes miliciens en chemise brune. On nous dit que la vie, en Amérique, est impossible, parce que tous
9 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
9 [p. 1] Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936) y Au Français qui s’étonne et s’inquiète, ou s’indi
10s sommes là pour la créer. Vis-à-vis des jacobins bruns, nous ne pouvons [p. 5] nous en tenir à des critiques rétrospectives.
10 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
11 quarantaine au plus, trois ou quatre en uniforme brun ou noir. Présentation du nouveau « lecteur », après quoi, le Dr N. pr
12tentissait de chants. C’était une troupe noire ou brune, par rangs de trois, qui défilait ; ou bien une formation de la Hitle
13tournant de la rue. C’était un défilé de chemises brunes. Ils ont passé longuement devant le porche du temple, repoussant le f
14e parviens à leur faire avouer que le bolchevisme brun est tout de même, à leurs yeux, moins affreux que le rouge. Il n’y a
15 tout essai de résister : si ce n’étaient pas les bruns qui avaient le pouvoir, ce seraient les rouges. Ils n’imaginent pas d
16rau (l’uniforme des communistes) et les autres en brun. C’est un dur. Chômeur depuis sept ans. Ancien [p. 25] chef d’une Kam
17paix. La ville entière est pavoisée. Des cortèges bruns circulent en chantant. Je n’ai pas vu les troupes : elles ont passé à
18airée par des projecteurs convergents. Des masses brunes s’étagent jusqu’à la troisième galerie, les visages indistincts. Imme
19ur fait apparaître sur le seuil un petit homme en brun, tête nue, au sourire extatique. Quarante mille hommes, quarante mill
20ion des personnes. Des Sans-Culottes aux Chemises Brunes, le progrès est pourtant notable : Robespierre n’a pas réussi, il a p
21gnotante et rougeoyante à la hauteur des chemises brunes ou noires, des blouses blanches. Au-dessus, sur le fond de la nuit, o
11 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
22 [p. 86] Appendice iii Les jacobins en chemise brune Au Français qui s’étonne et s’inquiète, ou s’indigne de certaines to
23s sommes là pour la créer. Vis-à-vis des jacobins bruns, nous ne pouvons nous en tenir à des critiques rétrospectives. Tourné
12 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
24gne satanique. [p. 63] 18. Le Diable en chemise brune Certes Hitler ne fut pas le grand ange déchu. Mais certains pensent p
13 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
25gressif du terme. C’est le chapeau plat de feutre brun qu’arboraient les rédacteurs des Cahiers Vaudois. Il traduit cet aspe
14 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
26ircie d’eau. J’avais pu lire sur les longs wagons bruns : Amsterdam — Basel — Milano — Zagreb — Bucuresti. Je me rappelle que
15 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
27illage 9 , au haut d’une vieille maison de pierre brune, et quitté non sans soulagement mon hôtel. [p. 157] Un plancher bleu
16 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
28sont rarement blonds, souvent noirs de cheveux et bruns de peau. Dans la vie courante, grands bourgeois ou paysans, ils parle
17 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
29tion puérile… Elle était merveilleusement belle : brune, des lèvres pleines, de forts sourcils, un nez légèrement retroussé :
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
30tion puérile… Elle était merveilleusement belle : brune, des lèvres pleines, de forts sourcils, un nez légèrement retroussé :
19 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
31éaliste, la Géographie universelle de Mantelle et Brun, publiée à Paris [p. 11] en 1816, reconnaît que l’Europe historique n
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
32, un peu scolaires, des gens en gris, des gens en brun défilent, des visages s’immobilisent le long du quai, qui vais-je rec
33à douze ans, quand je lisais sur les longs wagons bruns qui s’engouffraient au tunnel du Gothard : Amsterdam — Köln — Olten —
34pâtre grec, un front de taurillon d’Uri, le teint brun. Virtuosité du trait qui me rappelle Urs Graf, prédominance du graphi
21 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
35itaires de toute couleur (le rouge, le noir et le brun, par ordre d’entrée en scène). La gauche approuvait une dictature de
36ocif et politiquement criminel des totalitarismes brun et noir, c’était pour n’avoir pas à reconnaître que Staline était en
22 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
37maisons blanches aux fenêtres ornées, des chalets bruns, une énorme église baroque, dans des pâturages d’un vert cru, des for
23 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
38aient portés par des [p. 209] hommes aux chemises brunes qui chantaient le « Horst Wessel Lied ». L’homme antinomique « Tout
24 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
39ur fait apparaître sur le seuil un petit homme en brun, tête nue, au sourire extatique. Quarante mille hommes, quarante mill
25 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
40e en fin de compte aux fascistes noirs, rouges ou bruns : il n’en dit mot et cela ne se sent même pas dans le ton de son disc
26 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
41h Village, au haut d’une vieille maison de pierre brune, et quitté non sans soulagement mon hôtel. Un plancher bleu foncé,