1 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
1 Les faits mystiques — qu’on les prenne en l’état brut où notre pensée le plus souvent les a laissés — sont au moins aussi «
2 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). D’un humour romand (24 février 1934)
2ue des objets, du détail authentique, de l’aspect brut des choses et des mots. Imaginez, dans cette vision du monde, ce que
3 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
3intention, de concentrer notre vision sur l’objet brut, le sentiment élémentaire. Ainsi les changements de temps à l’intérie
4vite fait d’expliquer cette esthétique de l’objet brut par une mauvaise humeur d’artiste en réaction contre [p. 165] l’acadé
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5ns et souvent absurdes, les matériaux informes et bruts pour nos mains déshabituées. Notre langage n’émeut plus ces objets, q
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
6d’ici, du niveau le [p. 175] plus bas, du canevas brut et plein de trous de l’existence dépouillée… …Dépouillée, mais de quo
6 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
7 intention de concentrer notre vision sur l’objet brut et sur le sentiment élémentaire. Ainsi ses changements de temps à l’i
8vite fait d’expliquer cette esthétique de l’objet brut par une mauvaise humeur d’artiste en réaction contre l’académisme. Si
7 1946, Présence, articles (1932–1946). Le Nœud gordien renoué (avril 1946)
9 compère assez malin pour dénouer ce chef-d’œuvre brut, par Jupiter ! il n’est pas encore né ! On ne sait rien du règne de G
8 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
10e contexte. S’en tenir aux faits seuls, aux faits bruts, c’est une timidité de l’esprit qui recule devant son acte propre : d
9 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
11 compère assez malin pour dénouer ce chef-d’œuvre brut, par Jupiter ! il n’est pas encore né ! On ne sait rien du règne de G
10 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
12e contexte. S’en tenir aux faits seuls, aux faits bruts, c’est une timidité de l’esprit qui recule devant son acte propre : d
11 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
13caine) ne représente pas 10 % du produit national brut. » Quand on déduit de ce 10 % les parts qui reviennent à l’Amérique l
12 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
14le droit qu’a tout citoyen de connaître les faits bruts de l’actualité, indépendamment des interprétations et des commentaire
13 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
15aits, mais celle des actes. Sur le plan des faits bruts, l’Amérique nous dépasse, l’armée russe peut encore nous écraser, et
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
16herche indéfinie qui nous transforme ? Le produit brut de l’entreprise des Espagnols fut l’or, aussitôt lié à l’esclavage. E
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
17 allons au-delà du but ; mais le sauvage isolé et brut (s’il y a de tels animaux sur la terre, ce dont je doute fort), que f
16 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
18es comme signes distinctifs. Ou encore : le poids brut de l’ensemble sera moins important que le poids spécifique d’un peupl
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
19r en quelques chiffres : Produit national brut : De 1938 à 1963, il a passé de 9 à 48 milliards de francs (soit en
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
20orale — volonté de retour au concret, à l’élément brut, aux formes nues, aux mythes primitifs, à la matière. « Je ne disting
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
21es comme signes distinctifs. Ou encore : le poids brut de l’ensemble sera moins important que le poids spécifique d’un peupl
20 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
22l’accroissement indéfini du PNB (produit national brut) — ou plutôt recréer un habitat décent, une communauté vivante ? Et q
21 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
23l’accroissement indéfini du PNB (Produit National Brut) — ou plutôt recréer un habitat décent, une communauté vivante ? Et q
22 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
24ssement [p. 56] indéfini du PNB (Produit national brut) — ou plutôt recréer un habitat décent, une communauté vivante ? Et q
23 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
25l’accroissement indéfini du PNB (produit national brut) — ou plutôt recréer un habitat décent, une communauté vivante ? Et q
24 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Pourquoi j’écris (30-31 janvier 1971)
26a preuve qu’on a perdu le contact avec le mystère brut, la réalité. Nietzsche a dit cela on ne peut mieux dans Aurore : « To
27d’écrire. Et je ne dis pas que ce besoin à l’état brut ne continue d’agir dans mes écrits, mais il n’est plus seul discernab
25 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
28te à la Société, c’est-à-dire au Produit national brut et aux divers services de l’État central. ⁂ Pourquoi faut-il absolume
26 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
29nvironnement naturel — à ce BNB (Bonheur National Brut) dont parlait Tinbergen (mais je persiste à penser que le N y est de
27 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
30tion étant interdite dans tout le Brésil, le taux brut de reproduction est de 1,7 à 1,9 dans les villes, mais de 3,4 à 3,56
31sel de la croissance : le PNB Le produit national brut, ou PNB, est un total, obtenu par l’addition des dépenses de consomma
32ment d’être un produit fort mal compté, ni d’être brut — qui pourrait signifier : non trafiqué — mais d’abord d’être nationa
28 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
33sion des émirats de quadrupler le prix du pétrole brut déclenche au cours de l’automne 1973 la « crise du pétrole ». Le term
34l’avait déjà plus.) Depuis que le prix du pétrole brut a quadruplé, l’énergie nucléaire devient compétitive. (Elle l’était h
29 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
35? Mais quel sens y aurait-il à compter le produit brut, en dehors des usages que peut en faire l’État et de l’abus qu’il en
30 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
36ion de la production et le triplement des prix du brut, toutes choses d’ailleurs très raisonnables, puisqu’il s’agit mainten
31 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
37and bénéficiaire de la montée des prix du pétrole brut, s’il n’y avait ses achats directs pour les armées, aviation, marine