1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
1tes les épreuves d’un peuple misérable, des pires brutes qu’il recueille dans sa chambre, et qu’il couvre de ses propres habit
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
2is lorsqu’il stigmatise les méfaits des « grandes brutes mécaniques », sa verve — qu’il me pardonne l’image technique — n’embr
3 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
3eur ? Non, l’homme qui agit autrement qu’une bête brute, et qui pourtant ne se croit pas un ange. Quels intérêts ? Les plus «
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
4pourquoi ?) nos désirs. Cette sorte de providence brute tout à fait inintelligible est le simple succédané de l’intelligible
5 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
5tère du réel, c’est l’effort ; parce que la chose brute exige le plus dur effort, parce que l’homme est le plus humain là où
6 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
6iver un temps où il ne se trouverait même plus de brutes intelligentes, comme Dioclétien, pour redonner le coup de pouce indis
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
7qui broie et magnifie l’individu fécond, la belle brute déchaînée, etc. » L’un de ces prophètes est allé jusqu’à dire : « Je
8mper un seul instant : il n’y a pas de « belles » brutes, il y a des brutes. L’idée de beauté qu’un Lawrence croit encore cons
9t : il n’y a pas de « belles » brutes, il y a des brutes. L’idée de beauté qu’un Lawrence croit encore consistante, c’est l’hé
8 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
10a reconnaître au ras du sol, au niveau des choses brutes et brutales. Pourtant, rien n’est plus poétique qu’un rassemblement d
9 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
11le manque de tenue, ni pour le culte des « belles brutes », ni pour la guerre. Mais je constate que dans une société où le sen
10 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
12nt dans ce qu’ils savent naturellement, comme des brutes… Ce sont des nuées sans eau, poussées par les vents ; des arbres d’au
11 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
13pourquoi ?) nos désirs. Cette sorte de providence brute, tout à fait inintelligible, est le simple succédané de l’intelligibl
12 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
14itère du réel c’est l’effort ; parce que la chose brute exige le plus dur effort, parce que l’homme est le plus humain là où
13 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
15a reconnaître au ras du sol, au niveau des choses brutes et brutales. Pourtant, rien n’est plus poétique qu’un rassemblement d
14 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
16c’est un certain dynamisme, une certaine approche brute, instinctive, et parfois émue de la « vie »… On ne sait trop. Le save
15 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
17fait de la force ? Nous la laissons à la [p. 197] brute hitlérienne. Et qu’avons-nous fait de l’esprit ? L’inefficacité par e
18ignité [p. 207] impénétrable aux tentations de la brute. On avait dit aux jeunes Nazis qu’ils allaient conquérir un pays de b
16 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
19mbarrassé d’informations en vrac et de sensations brutes, recherchées et subies jusqu’au point de provoquer une réaction nouve
17 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
20ginez deux hommes qui se disputent : l’un est une brute, et son point de vue, c’est que la brutalité doit [p. 13] toujours tr
21es manières viendront à bout de tout. Mais, si la brute se jette soudain sur lui, dans le corps à corps qui s’ensuit, vous ne
22méfié, les vêtements en désordre. Physiquement la brute a perdu, mais la brutalité a triomphé. La brute a donc imposé son poi
23a brute a perdu, mais la brutalité a triomphé. La brute a donc imposé son point de vue. Ainsi d’Hitler et de l’Europe démocra
18 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
24ver l’existence d’une continuité entre la matière brute et la pensée la plus abstraite. Il faudrait alors dissocier bien plus
19 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
25 comme il vous plaira et cessez d’obéir comme des brutes ! » Aussitôt la panique se répand dans les cœurs. L’opinion publique,
20 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
26ver l’existence d’une continuité entre la matière brute et la pensée la plus abstraite. Il faudrait alors dissocier bien plus
21 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
27même désir d’une même « justice » qui animait les brutes au pouvoir et leurs victimes ! Honte aux politiciens européistes qui
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
28tion de certaines conventions, protégeant chez la brute et l’innocent les premières chances de l’esprit, — ou mettant à l’abr
23 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
29iduation, au-delà même de la matière que l’on dit brute, mais encore tangible et sensible, elle découvre et mesure l’énergie
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
30 trois ou quatre mille ans, sont encore de vraies brutes. La perfectibilité a commencé à faire de grands progrès en Asie, à ce
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
31seul chef de camp de travail forcé, pas une seule brute totalitaire n’a jamais pu se [p. 258] réclamer de sa doctrine pour te
32s. Il a conquis l’Amérique, l’enlevant aux forces brutes de la nature et aux peuplades indomptables qui l’habitaient, puis il
26 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
33tion de certaines conventions, protégeant chez la brute et l’innocent les premières chances de l’esprit, — ou [p. 602] mettan
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
34étique de la rugosité, de la lenteur, de la chose brute et qui résiste, finalement de l’élémentaire considéré comme le plus v
35nymes ou presque… » Cette esthétique de la chose brute et lourde, substituée au concept trop maniable, correspond à une éthi
28 1980, Réforme, articles (1946–1980). Les Nations unies des animaux (13 décembre 1980)
36es que l’homme a trop souvent nommées des « bêtes brutes », quand elles étaient rendues telles, à vrai dire, par la bêtise et