1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
1lités spirituelles parce qu’elles troublent leurs bureaucratiques sécurités. Pourtant, vous voyez bien que votre attitude méprisante po
2 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
2. Méfiance méthodique à l’égard de toute centrale bureaucratique. Nécessité d’un certain puritanisme, etc.) 3. Un chef doit être pauvr
3 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
3rsonnel » : il faut sauver ce mot de sa déchéance bureaucratique. Normalement, il devrait désigner non pas une troupe d’employés anony
4 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
4ent, au nom de la théologie, les grandes machines bureaucratiques dans lesquelles les individus sont abstraitement dirigés selon les be
5 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
5t et la culture, cette mainmise de l’organisation bureaucratique sur la création spontanée, — voilà la vraie formule de l’État totalit
6 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
6ant les retards et les frais des grandes machines bureaucratiques. p. 3 h. « À propos de la crise de l’Unesco », Bulletin du Ce
7 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
7antons doivent de n’être jamais devenus des États bureaucratiques et centralisés, mais d’être restés jusqu’à nos jours des États popula
8mpôts fédéraux et pour la réduction de l’appareil bureaucratique semble jusqu’ici couronnée de succès. Nombre d’observateurs étrangers
8 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
9ant les retards et les frais des grandes machines bureaucratiques. p. 74 h. « À propos de la crise de l’Unesco », Preuves, Paris,
9 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
10en 1950, 87 000 en mars 1956) ; la centralisation bureaucratique fait place à une décentralisation d’ailleurs non moins bureaucratique
11place à une décentralisation d’ailleurs non moins bureaucratique, et finalement le Plan Quinquennal, symbole même du régime soviétique
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
12ment la lourde réalité esclavagiste, militaire et bureaucratique des derniers temps, mais aussi le haut idéal de Virgile, l’un des pèr
13e (des Germains) les opposait à la centralisation bureaucratique des Romains. Leur organisation était fédérative au sens plein du term
14entré en décadence ; la curie romaine est devenue bureaucratique ; des Églises « nationales » se sont constituées dès le xiiie siècle
11 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
15ne font que de la géométrie, alignent des façades bureaucratiques autour d’un cercle vide ou d’un quadrilatère évoquant de lourdes para
12 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
16antons doivent de n’être jamais devenus des États bureaucratiques et centralisés, mais d’être restés jusqu’à nos jours des États popula
13 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
17ls stato-nationalistes seront réduits à l’inertie bureaucratique — alors se produira un mouvement de bascule entre les capitales du pa
14 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
18 qui explique l’appel aux tyrans, puis à l’Empire bureaucratique et militaire, et aujourd’hui aux rouages anonymes de l’État : « ils »
15 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
19ge du droit d’aînesse des citoyens sur l’appareil bureaucratique ! De même, Lewis Mumford décrit les méfaits du centralisme de Rome, i
16 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Quand même il serait seul… (Sur un texte de George Orwell) (automne 1975)
20isme seront le socialisme, le Parti et l’appareil bureaucratique. Et que les socialismes au pouvoir ne vont mener nulle part à plus de
17 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
21 un Nous triomphant ? De même, l’État centralisé, bureaucratique, technocratique, celui que Nietzsche, inoubliablement, nomma « le plu
18 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
22it d’aînesse [p. 156] des citoyens sur l’appareil bureaucratique ! De même, Lewis Mumford décrit les méfaits du centralisme de Rome, i
19 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
23 contre l’omnipotence d’un État technocratique et bureaucratique réside dans la répartition des pouvoirs en faveur de communautés terr