1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1ure de l’eau ; la Princesse de Homburg lui a fait cadeau d’un piano dont il a coupé les cordes, mais pas toutes, en sorte que
2 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
2 paprika chez des gens qui vous ont reçu comme un cadeau de Dieu, — c’est leur formule de salutation — vous constatez que cett
3 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Souvenirs d’enfance et de jeunesse, par Philippe Godet (avril 1929)
3r la clientèle des librairies romandes, en mal de cadeaux de Noël ou de première communion. Parmi les compatriotes d’Amiel, God
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
4ine que le facteur va m’apporter ce Paquet inouï, cadeau annonciateur d’une miraculeuse et royale Venue. Dans le silence de l’
5omme ce qui ne ressemble à rien, gênante comme un cadeau de pauvre, comme un vrai cadeau. Si le conteur ment, — pendant qu’il
6 gênante comme un cadeau de pauvre, comme un vrai cadeau. Si le conteur ment, — pendant qu’il y est, il ferait mieux de choisi
7er sans mauvaise grâce à qui vous a reçu comme un cadeau de Dieu. (« C’est Dieu qui vous envoie » dit la formule traditionnell
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
8ine que le facteur va m’apporter ce Paquet inouï, cadeau annonciateur d’une miraculeuse et royale Venue. Dans le silence de l’
9omme ce qui ne ressemble à rien, gênante comme un cadeau de pauvre, comme un vrai cadeau. Si le conteur ment, — pendant qu’il
10 gênante comme un cadeau de pauvre, comme un vrai cadeau. Si le conteur ment, — pendant qu’il y est, il ferait mieux de choisi
11er sans mauvaise grâce à qui vous a reçu comme un cadeau de Dieu. (« C’est Dieu qui vous envoie », dit la formule traditionnel
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
12ure de l’eau ; la princesse de Homburg lui a fait cadeau d’un piano dont il a coupé les cordes, mais pas toutes, en sorte que
7 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un climat tempéré (22 août 1945)
13climat qu’un Français moyen reçoit à son berceau, cadeau des fées, comme point de départ d’une vie vraiment humaine. p. 1
8 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
14ne conscience que représente une table chargée de cadeaux enveloppés de papiers brillants, verts, rouge, argent et mordorés. Po
15ces échanges éperdus ? Est-ce un souvenir du seul cadeau de paix jamais fait à l’humanité ? ou bien cette fièvre de rivaliser
9 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
16e église ou presque, le Messie de Haendel. Et les cadeaux paraissent plus brillants, à cause de ces papiers argentés et dorés,
10 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
17climat qu’un Français moyen reçoit à son berceau, cadeau des fées, comme point de départ d’une vie vraiment humaine. [p. 170
11 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
18ce que représente une table de famille chargée de cadeaux enveloppés de [p. 231] papiers brillants, verts, rouges, argent et mo
19ces échanges éperdus ? Est-ce en souvenir du seul cadeau de Paix jamais fait à l’humanité ? Ou bien cette fièvre de rivaliser
12 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
20ce que représente une table de famille chargée de cadeaux enveloppés de papiers brillants, verts, rouges, argent et mordorés. P
21ces échanges éperdus ? Est-ce en souvenir du seul cadeau de paix jamais fait à l’humanité ? Ou bien cette fièvre de rivaliser
13 1948, Suite neuchâteloise. VIII
22ajusteur de mots, par métier soucieux de langage. Cadeau modeste mais peut-être utile, si l’on songe que ce Centenaire est cel
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
23 justement, que je suis donné à moi-même comme un cadeau venu de la transcendance. Je peux me manquer à moi-même. C’est là la
15 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
24 Je pense que le stato-nationalisme est plutôt le cadeau piégé que nous avons fait au Tiers Monde. Le recteur de l’Université
16 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
25nces de l’Europe . Merci, mes chers amis, pour ce cadeau somptueux — sur lequel je vais me jeter, toutes affaires cessantes, à
17 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
26iment un « godsend » comme on dit en anglais : un cadeau du ciel. J’ai pris un avion pour la première fois de ma vie, ou à peu