1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
1s consomment fort peu d’idéologies importées. Les cadets de famille, ceux qu’on envoyait à l’armée, font parfois de la politiq
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
2ux filles : l’aînée, Berthe, épousera Charles, la cadette, Elissent, sera la femme de Girard. Lorsque Charles voit les deux pri
3 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
3ons qui nous suivront : je prévois le jour où nos cadets nous opposeront l’exemple du probe adversaire des orthodoxies orgueil
4 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
4ons qui nous suivront : je prévois le jour où nos cadets nous opposeront l’exemple du probe adversaire des orthodoxies orgueil
5 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
5e et sportif. La seconde est femme de pasteur. La cadette rêvant d’être actrice, on lui a bâti sur le Sommet du Monde un amphit
6 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
6 firent son succès, et non pas d’autres. Pour mes cadets, d’ici dix ans, Hollywood ne sera plus qu’une légende : comme l’est d
7 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
7e et sportif. La seconde est femme de pasteur. La cadette rêvant d’être actrice, on lui a bâti sur le Sommet du Monde un amphit
8 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
8 firent son succès, et non pas d’autres. Pour mes cadets, d’ici dix ans, Hollywood ne sera plus qu’une légende : comme l’est d
9 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
9oxe, de la dialectique kierkegaardienne comme son cadet Kafka, et de la société autrichienne d’avant 1914 comme Robert Musil.
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
10xe, de la dialectique kierkegaardienne, comme son cadet Kafka, et de la société autrichienne d’avant 1914, comme Robert Musil
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
11 aurait un grand besoin d’emplois pour les frères cadets et que le pauvre ne peut être que soldat ou voleur. J’ai déjà répondu
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
12 conceptions des Schlegel, Novalis et Görres, ses cadets d’une quinzaine [p. 183] d’années — qui bientôt accuseront la Réforme
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
13de ses aînés, anticipant [p. 401] sur ceux de ses cadets, l’animateur de la Revue de Genève, Robert de Traz (1884-1951) appela
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
14énédictins, sous le nom de dom Romarino-Maria. Le cadet, Francesco, fut officier à Naples. À la chute du royaume des Deux-Sic
15 1965, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Un écrivain suisse (20-21 mars 1965)
15s à von Preen de l’aîné, celles à Hofmannsthal du cadet), mais plutôt qu’il faut l’attribuer à leur commune formation bâloise
16 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
16 en effet dans leurs calculs. Non qu’elle soit le cadet de leurs soucis : elle est le spectre qui les hante et qu’ils refoule
17 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
17on Preen de l’aîné, les lettres à Hofmannsthal du cadet), mais plutôt qu’on pourrait l’attribuer à leur commune formation bâl