1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1de vieille femme qui promène doucement dans cette calme Tubingue le secret d’une épouvantable mélancolie. Les étudiants le re
2 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
2e Montherlant chante cette « violence ordonnée et calme » des « grands corps athlétiques ». Sur le stade au soleil se déploie
3 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
3atmosphères délavées et sourdes. « Temps couvert, calme, légères précipitations » annonce le bulletin. Tiens, me dis-je, Bouv
4rande certitude intérieure. Les visages sont plus calmes, les couleurs s’avivent, le soleil est sur le point de reparaitre… C
4 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
5à peu, de leurs moindres coïncidences. La fatigue calme son lyrisme et son exaltation. Il semble se rapprocher de moi. Il me
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
6des années de liberté, en même temps qu’un peu de calme. Ces années de liberté nous permettraient de vivre, seule façon de s’
7seule façon de s’instruire inventée à ce jour. Ce calme nous permettrait de comprendre beaucoup de choses qui restent cachées
6 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
8unesse… Je me suis endormi dans une grande maison calme aux voûtes sombres, qui est un Collège célèbre. 2. La recherche de
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
9dre mental dans une classe d’école, tant il était calme et loin d’être troublé. En regardant les choses de près, il conclut q
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
10érobait l’accès. L’existence apparente était plus calme parce qu’elle n’était qu’une partie de l’existence et qu’on cachait l
9 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
11u à peu, de leurs moindres rencontres. La fatigue calme son lyrisme et son exaltation. [p. 48] Il semble se rapprocher de moi
10 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
12unesse… Je me suis endormi dans une grande maison calme aux voûtes sombres, qui est un Collège célèbre. [p. 67] ii La Rec
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
13de vieille femme qui promène doucement dans cette calme [p. 127] Tubingue le secret d’une épouvantable mélancolie. Les étudia
12 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
14ien tranquille à ce sujet, parfois, quand je suis calme, très calme, et que je sens tout le bien que les sources éternelles o
15le à ce sujet, parfois, quand je suis calme, très calme, et que je sens tout le bien que les sources éternelles ont déversé d
13 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
16Ceux qui la possèdent seront les seuls à demeurer calmes parmi les foules affolées, à l’heure où la force efficace n’est plus
14 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
17 — Vous avez dit, — commença-t-il d’une voix très calme — que l’angoisse de Nicodème devrait nous empêcher tous de parler, c’
15 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
18 même, en y réfléchissant, je m’étonne soudain du calme particulier avec lequel j’accepte en fait mon existence présente, si
19à mi-voix : « Ainsi, c’est cela. » — avec ce même calme massif. Comme si je ne faisais que reconnaître et vérifier quelque ch
20étiquette n’est pas une explication.) Pourquoi ce calme, quand j’aurais toutes les raisons de m’inquiéter, de réclamer, de ca
21he sous cette volonté de puissance ! La force est calme. Et il me plaît de croire qu’elle s’ignore. Je distingue clairement c
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
22ur un fond d’ennui multicolore. Ici tout est plus calme, la joie, si joie il y a, est sans gestes et sans [p. 242] flots de p
17 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
23urrisse ma foi. J’attends qu’on me parle avec une calme autorité, et non pas que l’on prenne au sérieux mes doutes éventuels.
18 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
24implement d’une démangeaison de l’esprit que l’on calme en grattant [p. 15] du papier, sans nul souci des conséquences. Mais
19 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
25quelque temps me fascine — « une certaine énergie calme, brillante et indomptable, telle que nous pouvons l’imaginer d’un lar
20 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
26re précise du rendez-vous, on vous conduit par de calmes bureaux jusqu’au bureau plus calme encore de l’éditeur. Vous dites et
27onduit par de calmes bureaux jusqu’au bureau plus calme encore de l’éditeur. Vous dites et il dit ce qu’il y avait à dire. L’
21 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
28149] qui s’ouvre au pied des barrancas sur le Rio calme et violet… Minuit. Les machines ronronnent. Le petit gratte-ciel du R
22 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
29cérémonie. [p. 156] Mes amis s’étonnaient de mon calme. Que voulez-vous, je me sens tellement plus vieux que vous, étant un
23 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
30s contagieux. Aux étages des Américains, tout est calme et bien ordonné, quitte à mettre la jambe sur le bras du fauteuil. Le
24 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
31midi dorée. Le lac n’avait jamais été plus pur et calme. Nous parlions peu et nous étions heureux. À sept heures une sourde e
25 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
32retour ; depuis que je vis pour moi, je suis plus calme… Les autres, c’est le prochain, comme la princesse Marie et toi vous
26 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
33ours prêt à subir ses impérieux caprices avec une calme indifférence. Chaque pas, chaque geste, et chaque moue de la femme ma
27 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
34aires. — Il prouve son succès, en Amérique par le calme olympien qui baigne ses bureaux. C’est un homme qui a toujours du tem
35ue chez eux à l’homme d’affaires américain. Soyez calmes, sans froideur mesquine, n’essayez pas d’en imposer. Supprimez les fo
28 1949, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est encore un espoir (8 décembre 1949)
36illions. Et elle le dit sans précautions, avec la calme outrance de la désillusion. Elle dit deux mots : trop tard. D’autres
29 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
37’être. Les arguments techniques échangés avec une calme compétence par des spécialistes de l’économie, des finances, ou de l’
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 12. La quête sans fin
38te nourri du Ciel, Ulysse aux nombreux artifices, calme-toi ! Ne poursuis pas cette guerre civile ! Crains d’irriter le Dieu
31 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
39ure européenne. Le comique dévastant, la lucidité calme, le lyrisme qui sourd en dépit de l’acuité d’un regard constamment cr
40une exigence plus forte encore leur commandait le calme, et ils furent incapables de se toucher de nouveau. L’équivoque esse
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
41ure européenne. Le comique dévastant, la lucidité calme, le lyrisme qui sourd en dépit de l’acuité d’un regard constamment cr
42une exigence plus forte encore leur commandait le calme, et ils furent incapables de se toucher de nouveau. L’équivoque esse
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
43ue des vagues. Sur son passage, la mer se faisait calme ; les énormes poissons, alentour, s’ébattaient devant les pas de Zeus
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
44 ces peuples téméraires qui oseraient troubler le calme et le bonheur du genre humain ? Qui ne voit, enfin, que cette confédé
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
45sera la capitale de l’univers. Jusque-là demeurez calmes et courageux dans les dangers du siècle, compagnons de ma foi, annonc
36 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
46, et les risques sans cesse renouvelés au bonheur calme auprès de Pénélope. Maîtriser les éléments, mesurer ses forces contre
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
47 arguments techniques exposés ou réfutés avec une calme compétence par des spécialistes de l’économie, des finances, ou de l’
38 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Entretien avec Denis de Rougemont (6-7 avril 1968)
48ture sur le monde. Pendant que j’écoutais la voix calme et lucide de Denis de Rougemont parler de l’Europe, de la personne, d
39 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Pourquoi j’écris (30-31 janvier 1971)
49l’écriture. Écrire est une démangeaison que l’on calme en grattant du papier. C’est à peu près aussi irrésistible, aussi peu
40 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
50était un homme de stature imposante et d’autorité calme, assez magique, un conteur fascinant, un humoriste redoutable, un gra
41 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
51e. Ils nous réveillent et nous incitent, avec une calme cruauté de thérapeutes, mais ils ne nous imposent rien. En présence d
42 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
52t. Ils nous réveillent et nous incitent, avec une calme cruauté de thérapeutes, mais ils ne nous imposent rien. En présence d
43 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
53ou quatre États européens, la mise en place, très calme et rigoureuse, assortie de garanties tatillonnes, des moyens d’extinc