1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henri Michaux, Mes propriétés (mars 1930)
1 : il semble au contraire qu’Henry Michaux, en se cantonnant franchement dans ses propriétés, y découvre sans cesse de nouvelles s
2 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
2emble de poser les questions fondamentales, et se cantonnent dans des luttes périmées et de polémiques malhonnêtes, Esprit et L’Or
3 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
3, et il en tire les conséquences pratiques. Il se cantonne dans la « réalité rugueuse ». Il essaie de s’y acquérir des mérites s
4 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
4 à un, en toute souveraineté nationale, qu’ils se cantonnent dans le double refus de l’Amérique et de la Russie, qu’ils y ajoutent
5 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
5uire, d’autant plus rares, en fait, que nous nous cantonnons dans le plan des réalisations concrètes. Au surplus, on notera que le