1 1926, Articles divers (1924–1930). Conférences d’Aubonne (7 avril 1926)
1e soir avant pour les milieux d’ouvriers noirs au Cap. Sans toucher à des questions de partis, avec une passion contenue d’
2 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
2guerre d’agression qui lui permette de doubler le cap de la désespérance. [p. 135] Et les régimes dictatoriaux sont nés dan
3 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
3’est ce que fit le Concile du Vatican (1869-1870. Cap. 2 : de revelatione, de interpretatione S. Scripturae) en déclarant q
4 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
4 esprit, bien plus qu’une entité géographique. (« Cap de l’Asie » dit Valéry…) Aussi bien, les notes qui vont suivre ont-el
5 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
5 la phrase fameuse de Valéry sur l’Europe « petit cap de l’Asie ». Aujourd’hui l’Europe, vue d’Amérique, et j’imagine aussi
6 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
6u nous étonner en notant que l’Europe n’est qu’un cap de l’Asie. À ces faits matériels vient s’ajouter le grand fait politi
7 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
7ce. Je rappellerai ensuite que si l’Europe, petit cap de l’Asie comme on sait, a été tout de même pendant plus de deux mill
8 1950, Lettres aux députés européens. Troisième lettre
8s bien de cela qui a fait au cours des âges, d’un cap médiocre en dimensions physiques, le cœur et le cerveau de l’humanité
9 toutes les autres. D’où vient, Messieurs, que le cap de l’Asie ait dominé le monde pendant des siècles ? D’où, sinon d’un
9 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
10qu’elle est physiquement, autre chose qu’un petit cap de l’Asie, pour reprendre le mot fameux de Valéry, — le cœur et le ce
11e, réduite à ce qu’elle est, ne serait plus qu’un cap de l’Asie — et l’Asie n’a jamais passé pour la terre de la liberté. C
10 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Troisième lettre aux députés européens : L’orgueil de l’Europe (17 août 1950)
12s bien de cela qui a fait au cours des âges, d’un cap médiocre en dimensions physiques, le cœur et le cerveau de l’humanité
13 toutes les autres. D’où vient, Messieurs, que ce cap de l’Asie ait dominé le monde pendant des siècles ? D’où, sinon d’un
11 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
14même et sur les choses. Je constate que l’Europe, cap de l’Asie, a dominé le monde pendant des siècles non point par la réa
12 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
15x. Après tout l’Europe est-elle autre chose qu’un cap de l’Asie ? Elle retrouverait ainsi sa juste place, dans une concepti
13 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
16constant qui a permis à notre continent, simple « cap de l’Asie » comme on sait, de dominer toute la Planète. C’est la tech
14 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
17nd, découvrant la nouvelle route des Indes par le cap de Bonne-Espérance, s’étonnera de rencontrer à Calicut les Égyptiens
15 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Ce n’est pas au pied du mur… (juin-juillet 1956)
18heure des bilans, mais celle de se demander si le cap est bien fixé, et de vérifier les commandes. Le programme du Centre e
16 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
19ù elle avait longtemps dominé, enfermée sur son « cap de l’Asie » par le rideau de fer communiste et la révolte de ses colo
17 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
20res… Jusqu’au jour où les habitants d’un médiocre cap de l’Asie, qu’on nomme Europe, se mirent à étudier cette matière myst
21 très peu de choses plus une culture. Si ce petit cap a dominé la Terre pendant des siècles, s’il en demeure aujourd’hui le
22 que je me permets de lire comme suit : Europe = cap de l’Asie multiplié par culture intensive. J’en demande pardon aux e
23ure. Et si vous ôtez la culture, il vous reste un cap de l’Asie, 4 % des terres du globe… Tout cela n’est pas nouveau, mais
18 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
24diminuant) de la population mondiale. Si ce petit cap a dominé la Terre pendant des siècles, s’il en demeure le Musée et le
25endrons la liberté de lire comme suit : Europe = cap de l’Asie multiplié par culture intensive Ayant en vue l’union de l’
19 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
26 pas vu le jour, et n’eût sûrement point passé le cap des ratifications parlementaires sans la préparation des esprits — ju
20 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
27otre siècle. Ce qui a permis de passer du « petit cap de l’Asie » à cette royauté longtemps incontestée — et qui peut renaî
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
28et nous savons que le moment est venu de virer de cap, ou bien d’affronter la tempête et les orages désirés. Tous les deux
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
29 Paul Valéry la remarque que l’Europe n’est qu’un cap ou « un appendice de l’Asie ». Voici son texte le plus souvent cité à
30 ce qu’elle est en réalité, c’est-à-dire un petit cap du continent asiatique ? Ou bien l’Europe restera-t-elle ce qu’elle p
31lleurs encore Valéry nomme l’Europe une sorte de cap du vieux continent, un appendice occidental de l’Asie. Cela fit nagu
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
32ra-t-il pas d’Amérique et le dernier peut-être du Cap de Bonne Espérance ou des régions situées au-delà ? 156 Sur la fon
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
33diversité), tout un monde déchiqueté d’îles et de caps les attendaient. Car, voilà qui est aussi européen : aimer non seulem
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
34 la phrase fameuse de Valéry sur l’Europe « petit cap de l’Asie ». Aujourd’hui l’Europe vue d’Amérique, et j’imagine aussi
26 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
35et nous savons que le moment est venu de virer de cap, ou bien d’affronter la tempête et les orages désirés. Tous les deux
27 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
36ux où il parle de l’Europe comme « d’une sorte de cap du vieux continent, d’un appendice occidental de l’Asie » mais qui n’
37céré depuis près de mille ans dans les limites du cap occidental, au surplus rétrécies par les Turcs à l’est et par les Ara
38, économique, politique et religieuse, d’un petit cap de l’Asie rongé de mers et de Turcs, qui occupe moins de 5 % des terr
39uite à elle-même, ramenée dans les limites de son cap asiatique, et pas plus grande, notons-le bien, qu’elle ne le fut au M
28 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
40n J’ai retracé l’aventure inouïe des habitants du cap occidental de l’Asie, étendant leur puissance sur tous les continents
41de l’Europe. L’Europe sans sa culture n’est qu’un cap de l’Asie, assez pauvre en richesses naturelles, et moins peuplé, je
42je le répète, que l’Inde ou que la Chine. Mais ce cap et ses habitants, longuement travaillés, tourmentés, fécondés par une
43 E = mc2 se lit alors comme suit : Europe égale cap de l’Asie multiplié par culture intensive (c au carré). (Je précise b
29 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
44récédent de l’ensemble du continent. Jamais notre cap de l’Asie n’avait connu croissance économique aussi rapide que depuis
30 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
45 Le Neckar sera beau quand d’une Grèce dorienne — Cap Sounion, Olympie, temples ruinés d’Athènes, « fierté du monde qui n’e
31 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.3. Naissance du Centre
46qu’elle est physiquement, autre chose qu’un petit cap de l’Asie (pour reprendre le mot toujours cité) : le cœur et le cerve
32 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
47otre siècle. Ce qui a permis de passer du « petit cap de l’Asie » à cette royauté longtemps incontestée — et qui peut renaî
33 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
48, intellectuelles, et que la culture sur ce petit cap n’est pas un luxe, mais la condition même de notre vie. Et nous avons
34 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
49s constant qui a permis à notre continent, simple cap de l’Asie, comme on sait, de dominer toute la Planète. C’est la techn
35 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
50 pour la furieuse diversité qui caractérise notre cap : car de l’ensemble européen ne font pas seuls partie ceux qui le nie
51rce d’énergie Ce qui a fait que l’Europe, « petit cap asiatique », a découvert la terre entière sans être jamais découverte
52endrons la liberté de lire comme suit : Europe = cap de l’Asie multiplié par culture intensive. Or, cette culture dont l’
36 1976, Réforme, articles (1946–1980). À propos du Concorde (21 février 1976)
53rre, c’est le chômage, il est temps de changer de cap, de se fixer d’autres buts, et d’inventer d’autres moyens d’y aller.
37 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
54rre, c’est le chômage, il est temps de changer de cap, de se fixer d’autres buts, et d’inventer d’autres moyens d’y aller.
38 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
55ous le voyons déjà. Il faut absolument changer de cap, inventer ! Toute ma description de la crise, bien qu’écrite au prése
39 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
56non seulement l’urgence accrue d’un changement de cap, mais une plus grande lisibilité de l’évolution, qui peut faciliter c
40 1977, L’Avenir est notre affaire. Conclusion. « Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? »
57ante. Alors, nous — chacun de nous — changeons de cap, changeons de buts, ordonnons nos moyens à ces buts — recréons la com
41 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
58non seulement l’urgence accrue d’un changement de cap, mais une plus grande lisibilité de l’évolution, qui peut faciliter c
59ante. Alors, nous — chacun de nous — changeons de cap, changeons de buts, ordonnons nos moyens à ces buts — recréons la com
42 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
60désastres, et de leur donner tort en changeant de cap. Votre critique de l’État-nation porte-t-elle aussi sur la Suisse ? C
43 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
61problèmes vitaux de tous les habitants de notre « cap de l’Asie », non pas seulement de ceux des Neuf pays dont les gouvern
44 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
62problèmes vitaux de tous les habitants de notre « cap de l’Asie », non pas seulement de ceux des neuf pays dont les gouvern
63e nucléaire, ne serait-il pas temps de changer de cap ? De réviser les dogmes du progrès matériel, de la croissance illimit
64ut imaginer, vouloir et réaliser ce changement de cap. Il y a peu de chance que ce soit le tiers monde : sa passion dominan
65elle soit aussi la première capable de changer de cap et de rectifier la conception du « Progrès » qu’elle a lancée dans le
45 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
66ment très différent, d’un véritable changement de cap. 2. La crise Les questions sans réponse se multiplient Vue dans u
46 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
67ble, il serait temps d’envisager un changement de cap, et de revoir toute la politique européenne de l’énergie — ou pour mi
47 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
68es, transfrontalières ou régionales. Changer de cap Certes, il n’est pas question que tous les citoyens et citoyennes de