1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
1ait jouer bien maladroitement son rôle d’homme… « Captif de sa propre jeunesse. » C’est ici un autre sujet du roman, qui se mê
2 1930, Articles divers (1924–1930). Le prisonnier de la nuit (avril 1930)
2u’un sol dur aux genoux tends les mains au vent captif délivre un souffle tes lèvres battent doucement écoute-les. IV Te
3tte ombre rapide si je te joins nous la tiendrons captive écoute les cloches et le scintillement des étoiles les eaux profondes
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
4et physiologique, c’est-à-dire de l’exil des âmes captives dans la prison des corps. C’est ici le jugement de la morale courtois
4 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
5nt et ses mystères dualistes, lorsqu’Israël était captif à Babylone. Mais ce sont les rabbins qui ont su tirer parti de la lég
5 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
6liens de la matière et du corps qui la retiennent captive dans leurs noires forteresses, son départ vers l’Orient de l’illumina
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
7e torrent s’augmenta par l’accession des [p. 151] captifs et des alliés. Les tribus fugitives qui cédaient aux Huns entrepriren
7 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Le testament de Tristan (14-15 novembre 1970)
8ute lutte en terrassant le monstre, qui la tenait captive. Il l’a ramené au mari légitime, à ce roi Marc que figurait le Pays l