1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1oit au dénouement des films populaires et sur des cartes postales illustrées. Déjà la foule des danseurs nous séparait, mon ami se déto
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
2us rapproche sous la forme, respectivement, d’une carte postale et d’une réminiscence littéraire. Ses deux sœurs sont venues la cherc
3 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
3i vos rêves composent toujours le même paysage de carte postale en couleurs, idéal inévitable de ceux qui n’ont pas de point de vue s
4conception de l’amour se réfèrent en vérité à une carte postale en couleurs. Et non pas à la réalité. Car vous n’aimez pas réfléchir
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5e dont le détail m’intéresse. Le fils compose des cartes postales illustrées avec des bouts de timbres-poste découpés. Je m’attarde à c
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Robert Briffaut, Europe (janvier 1937)
6e petits sketches non dénués d’à-propos, album de cartes postales en couleur : soir de Capri, jeune princesse peignant à l’aquarelle, b
6 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
7e dont le détail m’intéresse. Le fils compose des cartes postales illustrées avec des bouts de timbres-poste découpés. Je m’attarde à c
7 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
8partez en pleine convention romantique, populaire carte postale. Mais voici que la vie s’y prend, fait sauter le cadre, envahit tout
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
9et Zerline. Ou bien l’on tombe dans une idylle de carte postale. L’amour heureux n’a pas d’histoire dans la littérature occidentale.
9 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
10ons défendre n’est pas la Suisse des manuels, des cartes postales, des discours de tirs fédéraux ; n’est pas la Suisse qui se vante de
10 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un climat tempéré (22 août 1945)
11polaires sans été. Au faux printemps perpétuel de carte postale qui baigne la cuvette californienne et qui explique cette irréalité f
11 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
12i décourage la description, plutôt coller ici des cartes postales. Escale à Santos, et de là, montée dans un petit train de cuivre aux
13té par un gaucho tout noir, c’est l’Argentine des cartes postales, mais c’est la vraie. Il vient de passer le portail comme sans le voi
12 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
14polaires sans été. Au faux printemps perpétuel de carte postale qui baigne [p. 168] la cuvette californienne et qui explique cette ir
13 1947, Doctrine fabuleuse. 1. Premier dialogue sur la carte postale. La pluie et le beau temps
15 [p. 11] Premier dialogue sur la carte postale La pluie et le beau temps Lord Artur. Je voudrais vous poser une q
16t vos rêves composent toujours le même paysage de carte postale en couleurs, idéal inévitable de ceux qui n’ont pas de point de vue s
17votre idée de l’amour se réfèrent en vérité à une carte postale en couleurs. Et non pas à la réalité. Vous n’aimez pas penser à la so
14 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
18 [p. 15] Deuxième dialogue sur la carte postale La beauté physique Un peintre, riant, … et il disait en rajustant
19niversel… Le peintre. Je vois : ce n’est pas une carte postale. Pour moi, je vous l’ai dit, tout ce qui est académique se rapporte p
20ui est académique se rapporte plus ou moins à une carte postale. Notre critique d’hier, tenez, nul besoin de gratter beaucoup pour tr
21z, nul besoin de gratter beaucoup pour trouver la carte postale au fond de son esprit. Le mari. Je vais vous étonner. Le peintre. E
22vais extraire de votre tête à vous une magnifique carte postale ! Le peintre. Je compte : une ! deux !… Le mari. Trois ! Pourquoi d
23mpte. Rubens ou Renoir ont peut-être illustré vos cartes postales, ou encore vous les avez illustrées vous-même ! Elles n’en sont pas m
24ustrées vous-même ! Elles n’en sont pas moins des cartes postales, « en couleur ». Et vous jugez à partir de Renoir à peu près [p. 20]
25par exemple. Si le sujet n’a dans l’esprit qu’une carte postale, il s’ignore en tant que sujet. Il croit que la beauté est réellement
26ar nécessité ou par approximation. Il brouille sa carte postale. Pour finir, il se croit comblé. C’est qu’il n’a plus aucune exigence
27plus aucune exigence. Le peintre. Qui n’a pas de carte postale dans l’esprit ? ou mieux encore, quelle différence voyez-vous entre u
28fférence voyez-vous entre un homme qui n’a pas de carte postale dans l’esprit, et n’en a jamais eu, et un homme qui n’a plus de carte
29 et n’en a jamais eu, et un homme qui n’a plus de carte postale dans l’esprit parce qu’il l’a complètement brouillée et qu’il s’est h
30ponds sans hésiter. Le seul homme qui n’a pas une carte postale au fond de sa vision, c’est celui qui, devant une femme, non seulemen
15 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
31 [p. 25] Troisième dialogue sur la carte postale L’homme sans ressemblance L’agent publicitaire. Vous connaissez, M
32on seront devenus des hommes de la vulgarité, des cartes postales en couleurs montrant les modèles mêmes du commun. Vous voyez le risqu
16 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
33 [p. 33] Quatrième dialogue sur la carte postale Ars prophetica ou D’un langage qui ne veut pas être clair Un criti
34Le beau cliché, la belle absurdité, la magnifique carte postale ! S’il est une chose que l’expérience humaine me paraît avoir établie
35nc que la déduction cartésienne travaille sur des cartes postales. Elle dispose en bon ordre ses repères, et puis s’ébranle à reculons
17 1947, Carrefour, articles (1945–1947). L’art dirigé [Réponse à une enquête] (23 janvier 1947)
36pas l’art, mais la propagande et la production de cartes postales en couleur. Ce qu’ils appellent diriger l’art, c’est d’une part exerc
18 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
37e Suisse trait sa vache et vit paisiblement. » La carte postale est de Victor Hugo et date d’il y a près de cent ans. Aujourd’hui, ce
19 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
38Histoire, aura le dernier mot. Entre l’idylle de carte postale et la vision millénariste, nous allons essayer de découvrir la Suisse
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
39cette vaste enquête, plaçons en épigraphes quatre cartes postales du temps : Miguel de Cervantes Saavedra (1547-1616) : Je sortis de
21 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
40merci quatre ou cinq fois, quand vous achetez une carte postale, un timbre, cette gentillesse qui étonne même les Américains, et qui
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
41vante. Tout ce que les guides ignorent et que les cartes postales sont incapables de faire voir, la durée, la saveur d’une tradition, l
23 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
42t vit paisiblement. » (Victor Hugo.) Telle est la carte postale. Mais la réalité ? [p. 146] Près d’un quart du territoire suisse, gl
24 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
43merci quatre ou cinq fois, quand vous achetez une carte postale, un timbre, cette gentillesse qui étonne même les Américains, et qui
25 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
44ns un peu hilare, un peu hippie, ou napolitain de carte postale, que beaucoup croient. Il signifie seulement que le pays est en paix,
26 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
45anagers et trustees qui suggèrent des échanges de cartes postales, de sourires officiels, de vœux pieux et jumelés. Ces problèmes se ré