1 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
1ustries, et « horizontale » par unions locales et cartels cantonaux. Il serait difficile, dans ces conditions, d’imaginer qu’un
2les de base — communes et entreprises, cantons et cartels régionaux — tend à ralentir l’évolution vers l’étatisme, d’une part,
2 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
3té voit son fonctionnement enrayé ou vidé par des cartels. Les nations décident de s’en tenir à leur souveraineté, d’ailleurs f
3 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
4ur activité, dans lequel elles sont organisées en cartels. (Il existe aujourd’hui 24 de ces cartels cantonaux.) C’est au point
5sées en cartels. (Il existe aujourd’hui 24 de ces cartels cantonaux.) C’est au point que les syndicats romands se sont donné un
6ndicats : par industries et par unions locales et cartels cantonaux. Il serait difficile, dans ces conditions, d’imaginer qu’un
7les de base — communes et entreprises, cantons et cartels régionaux — tend à ralentir l’évolution vers l’étatisme, bien qu’au d
4 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
8sitions de temps de guerre et des lois contre les cartels, servitudes compensées par l’apport du très gros client qu’est l’Armé
5 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
9sitions de temps de guerre et des lois contre les cartels, servitudes compensées par l’apport du très gros client qu’est l’armé