1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1us sommes débordés, voyez vous-même, pas moyen de causer aujourd’hui… Quoi ?… Bon, bon, c’est entendu, on ne peut rien faire s
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
2au point d’insinuer que les instituteurs galonnés causent autant de tort à l’armée que les instituteurs antimilitaristes qui si
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3araît enviable : vous au moins connaissiez ce qui causait votre malheur ; moi, non. Barnabooth savait bien ce qu’il ne pouvait
4 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
4éer une part angélique.      III L’amour, loin de causer une « désorganisation du moral », multiplie à nos yeux les correspond
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
5d’avance que l’intelligence sera de son côté. — « Causons un peu », dit le serpent… ⁂ Divers, recueil d’aphorismes, de « carac
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
6araît enviable : vous au moins connaissiez ce qui causait votre malheur ; moi, non. Barnabooth savait bien ce qu’il ne pouvait
7 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
7ans une solitude aggravée par l’agacement que lui causent les effusions piétistes trop verbeuses d’un Lavater ou d’un Jacobi. M
8 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
8 sur nos intentions et nos buts, à seule fin de « causer un peu ». Qu’on les reconnaisse à ce signe : dès qu’ils commencent à
9 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
9conducteur est seul. Il me prend volontiers. Nous causons. C’est un commerçant de Lyon, la cinquantaine, assez bavard. À certai
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10 en confiance. Je sens bien qu’elle veut me faire causer avant de fixer le prix du chou-fleur, des enveloppes jaunes, du pelot
11s bouts de timbres-poste découpés. Je m’attarde à causer dans leur cuisine, qui est leur habitation ordinaire. On ne peut rien
12t plus coutume de se réunir, d’être ensemble pour causer. Le dimanche, ils « font la partie » chez l’un ou l’autre, à quatre o
13rs et des transformations qu’ils sont en train de causer dans la vie provinciale. Je n’ai pas compté le nombre de lignes actue
14e que j’écris — sur la crise de la culture — pour causer avec la laitière ou la factrice, ou le postier, ou un Renaud, j’éprou
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
15conducteur est seul. Il me prend volontiers. Nous causons. C’est un commerçant de Lyon, la cinquantaine, assez bavard. À certai
16lui qu’ils sont en train de faire tandis que vous causez, vous arriverez à leur tirer quelque chose de sensé, de vécu, de réel
12 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
17t plus coutume de se réunir, d’être ensemble pour causer. Le dimanche, ils « font la partie » chez l’un ou l’autre, à quatre o
18rs et des transformations qu’ils sont en train de causer dans la vie provinciale. Je n’ai pas compté le nombre de lignes actue
13 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
19 en confiance. Je sens bien qu’elle veut me faire causer avant de fixer le prix du chou-fleur, des enveloppes jaunes, du pelot
20s bouts de timbres-poste découpés. Je m’attarde à causer dans leur cuisine, qui est leur habitation ordinaire. On ne peut rien
21e j’écris — sur la crise de la culture af — pour causer avec la laitière ou la factrice, ou le postier, ou un Renaud, j’éprou
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
22 qu’elle trouve l’occasion de s’extérioriser sans causer les pires dégâts. Que, par la suite, le lien social vienne à faiblir,
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
23savoir, précisément, quel est le facteur qui a pu causer cette déviation. 2. Éros, ou le Désir sans fin Platonisme, druidism
24il fut accusé devant le pape Innocent III d’avoir causé la mort de cinq cents personnes ! D’ailleurs, quand on démontrerait,
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
25s reproches les plus amers : c’est lui qui aurait causé sa damnation. Mais le corps lui retourne l’accusation (il n’a pas tor
26n : ce qui faisait que la mort de ce jeune prince causait beaucoup plus d’indignation que de pitié. J’ai cru lui devoir donner
17 1940, Mission ou démission de la Suisse. Avertissement
27t que pareille prise de position m’interdise de « causer » et de m’entendre avec les Suisses d’autres croyances. Bien au contr
18 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
28s classes ou les individus qui seraient tentés de causer quelque turbulence. C’est calculer sans l’homme, sans son humanité, s
19 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
29 sages. Ils se sentent accusés sourdement d’avoir causé trois cent mille morts et créé une menace planétaire. Aussi défendent
20 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
30init demain ? Qu’est-ce que cette mort de l’homme causée par son génie ? Pourquoi l’intelligence conduit-elle au suicide, alor
21 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
31Comme elle est gaie ! J’ai passé une demi-heure à causer avec elle, sur un sofa, et plus tard nous avons soupé, assis par terr
22 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
32 ailleurs encore des êtres et de l’émotion qu’ils causent, et partout en quelque manière de sa vie même. Vous ne connaîtrez jam
23 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
33nd de la salle, deux hommes et une femme attablés causent et boivent. L’un des hommes m’ayant remarqué, je l’entends dire : « V
34 remis aux speakers, nous trouvons un moment pour causer. Et souvent nous parlons des fêtes que nous rêvons d’organiser. Celle
35l’on voit dans quel cadre nous sommes en train de causer. Trente machines à écrire dans cette salle, en contrepoint avec deux
24 1946, Journal des deux Mondes. 11. Intermède
36n coup le monsieur qui ne tient pas à ce que vous causiez des ennuis. Débrouillez-vous. Et puis, vous êtes trop nombreux, on ne
25 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
37er ? Ils n’ont pas arrêté un seul espion, tout en causant la perte de milliers d’innocents. Ils rendent vains les progrès matér
26 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
38 sages. Ils se sentent accusés sourdement d’avoir causé trois cent mille morts et créé une menace planétaire. Aussi défendent
27 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
39init demain ? Qu’est-ce que cette mort de l’homme causée par son génie ? Pourquoi l’intelligence conduit-elle au suicide, alor
28 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Pour la suppression des visas (23 avril 1946)
40er ? Ils n’ont pas arrêté un seul espion, tout en causant la perte de milliers d’innocents. Ils rendent vains les progrès matér
29 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
4128, Hitler, la guerre, et quelques privations ont causé les premières fissures dans cet édifice [p. 747] d’inconscience que c
30 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
42que ce qu’en disent les partis. Ainsi l’on peut « causer » à l’infini, mais sans trop de chances de se former une opinion plau
31 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
43atomique ont paru dans Le Figaro ? Oui, elles ont causé du scandale dans certains milieux, mais aussi beaucoup d’approbations
32 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
44rière… [p. 26] X. Asseyez-vous, je vous prie, et causons. Qu’appelez-vous un homme distingué ? L’agent. Voici la liste de ceu
33 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
45t à sa demeure. C’était l’heure du déjeuner. Nous causions depuis quelques instants dans sa bibliothèque, où d’un coup d’œil fur
34 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
46que ce qu’en disent les partis. Ainsi l’on peut « causer » à l’infini, mais sans trop de chance de se former une opinion plaus
47Comme elle est gaie ! J’ai passé une demi-heure à causer avec elle, sur un sofa, et plus tard nous avons soupé, assis par terr
35 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
48gnent vite de l’être ou des circonstances qui les causent. Il n’a pas le goût de la durée intense. C’est tout de suite ou jamai
36 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
4929, Hitler, la guerre, et quelques privations ont causé les premières fissures dans cet édifice d’inconscience que chacun s’i
37 1949, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est encore un espoir (8 décembre 1949)
50traduit d’une manière émouvante. C’est l’illusion causée par la désillusion. Elle est très répandue, elle est si fascinante qu
38 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
51s, que la liberté d’échanges ne manquerait pas de causer quelques dommages locaux. C’était répondre, aux utopistes qui proposa
39 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
52n, que la liberté d’échanges ne manquerait pas de causer quelques dommages locaux. C’était répandre, aux utopistes qui proposa
40 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
53n, que la liberté d’échanges ne manquerait pas de causer quelques dommages locaux. C’était répondre aux utopistes qui proposai
41 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
54eure spécifiquement occidental, encore qu’il soit causé par un refus des options principales de l’Occident. Il ne ramène pas
42 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
55 Russes à Genève peut se résumer en un seul mot : causons ! D’où l’accent mis sur le langage commun. Il existe en fait deux moy
56ons demander rien de plus ; nous sommes prêts à « causer » dès demain. (Je le dis au nom de la grande majorité des intellectue
57 fasse autant chez nous. Circulons. Questionnons. Causons ! Certains penseront que nous sommes trop faibles sur nos positions t
43 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
58é grecque, c’est la sclérose collectiviste qui va causer la chute de Rome. C’est au sein de cette société dont les structures
44 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
59eure spécifiquement occidental, encore qu’il soit causé par un refus des options principales de l’Occident. Il ne ramène pas
45 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
60es machines, il s’en trouve [p. 229] une qui peut causer en peu d’instants la mort certaine de notre civilisation. Définition
61nos jours pour imposer un principe d’harmonie ont causé le maximum de désordre sanglant et aggravé le chaos mondial. Pourtant
46 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
62péties internes de l’Aventure occidentale qui ont causé la crise dramatique où nous vivons depuis 1914, et dont le foyer est
63 pas grand-chose, au contraire : c’est elle qui a causé dans ce siècle les plus affreux bouleversements. Laissons les Amériqu
47 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
64reinte par la volonté de ne rien faire qui puisse causer l’explosion générale en Occident ; mais il en va de même pour les deu
48 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
65s irritations évidentes qu’il nous arrive de nous causer réciproquement, à mesure qu’en travaillant ensemble pour l’union nous
49 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
66l qu’il appartient de combattre le mal qu’ils ont causé et de nous guérir de nos réflexes nationalistes, en réveillant dans c
50 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
67souvent invraisemblables, justifiant des divorces causés par l’intérêt mais jamais par le sentiment. Et subitement voici les t
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
68roniques le font voir clairement. Et de même, ils causèrent à la langue latine et aux ouvrages des savants des dommages tels qu’o
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
69s peuples qui la composent ne peut s’écarter sans causer aussitôt des troubles. À voir, d’un autre côté, les dissensions perpé
70ution moins bizarre et anarchique que celle qui a causé la ruine de leur pays. Rousseau accepte ce travail considérable, tout
71t ce qu’on dit des climats est une bêtise, un non causa pro causa, erreur la plus commune de la logique. Tout tient aux races
72 dit des climats est une bêtise, un non causa pro causa, erreur la plus commune de la logique. Tout tient aux races. La premi
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
73 vers une révolution bienfaisante qui ne sera pas causée par des insurrections et des guerres civiles, mais par une résistance
74s’est fixés ; révolution qui ne sera pas non plus causée par la lutte funeste que la passion livre à la passion, la violence à
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
75t de toutes les autres nations. Quant aux ravages causés par la guerre, quelles que soient les régions touchées par ce fléau,
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
76 les deux plus nobles peuples de la civilisation, causant leur perte à tous les deux ; je veux parler de la France et de l’Alle
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
77 et même indispensable. … Malgré la brève ivresse causée lors de la Renaissance par la découverte des lettres grecques, le gén
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
78erté reste relative à autre chose, elle n’est pas causa sui. Si elle l’était, l’homme serait Dieu. Ici l’Européen se tient à
58 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
79rps de ce virus qui, par deux fois, a bien failli causer sa fin. Au surplus, ce qui demeure profondément valable dans l’intent
80oyant toutes nos diversités traditionnelles, elle causerait à court terme une chute de potentiel, un accroissement de l’entropie
59 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
81s. Celui qui, de jour ou de nuit, aura méchamment causé un incendie, perdra pour jamais ses droits de concitoyen ; et quiconq
60 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
82même année, un titre de docteur honoris [p. 218] causa. Le Corbusier ne veut plus entendre parler d’eux. Il s’est fait citoy
83 pas, je le crains, à réparer les ravages intimes causés par cette morale déprimante. La vie religieuse : catholiques et pro
61 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
84rps de ce virus qui, par deux fois, a bien failli causer sa fin. Et au surplus, ce qui demeure profondément valable dans l’int
85oyant toutes nos diversités traditionnelles, elle causerait à court terme une chute de potentiel, un accroissement de l’entropie
62 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
86 remis aux speakers, nous trouvons un moment pour causer. Et souvent nous parlons des fêtes que nous rêvons d’organiser. « Cel
87l’on voit dans quel cadre nous sommes en train de causer. Trente machines à écrire dans cette salle, en contrepoint avec deux
63 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
88e France. La nation doit réparation du tort ainsi causé 65 . On n’est pas loin de l’agitation populaire et de l’action direc
64 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
89 Europe Destruction. — Les destructions directes causées par la guerre sont encore cruellement sensibles dans quelques pays co
65 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
90lution du Rhin qui affecte la Hollande : elle est causée par des industries suisses, françaises, allemandes, belges. — Hors d’
66 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
91e France. La nation doit réparation du tort ainsi causé 37 . Tout cela est intéressant, disaient naguère les augures du gaul
67 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
92elles ont fouetté technique et industrie, qui ont causé surpopulation, famines, pollution des océans et de l’atmosphère, désé
93 : sa division en État-nations souverains — qui a causé les guerres mondiales et donc sa ruine — c’est cela aussi qui l’empêc
68 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
94 de la surface de la planète), non seulement peut causer des sécheresses désastreuses (on l’a vu au Sahel), mais en tuant le p
69 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
95n calculait que le rejet de 25 kilos de plutonium causerait entre 44 000 et 44 millions de morts [p. 67] alors que les surgénérat
96t en URSS aux premiers temps du nucléaire (1958), causant plusieurs centaines de morts et plusieurs milliers de blessés. Ce qui
97dmissibles des risques génétiques supplémentaires causés par les rejets de tritium, d’iode 131, de krypton, de radon, de stron
70 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
98euplé de [p. 202] contraintes et de dommages déjà causés : la pyramide des âges dans trente ans, dès aujourd’hui configurée ;
71 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
99s les obstacles et les contradictions qui avaient causé la ruine prématurée de presque toues les communautés des xixe et xxe
72 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
100 50 à 200 ans après que l’homme aura cessé de les causer. 2. Le cancer par l’environnement. Le cancer est aujourd’hui reconnu
73 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
101e en 1914. Ce qui revient à dire qu’elles ont été causées par le refus buté de toute espèce de solution fédéraliste, de toute r
74 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
102nd de la salle, deux hommes et une femme attablés causent et boivent. L’un des hommes [p. 221] m’ayant remarqué, je l’entends d