1 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
1endit conserver, fut bientôt réduit au rôle d’une censure tatillonne et qui flattait curieusement certaine notion de « correcti
2qu’elle récusait la grâce autant que le péché. La censure moraliste est avant tout peureuse. Elle « craint » la vérité ; non po
2 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
3sponsables de par leur prospérité même. (Double « censure » opérée par les passions politiques et par les croyances morales.) V
3 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
4 domestique » d’un bourgeois ou d’un ouvrier : la censure pour un coup trouverait à se justifier. Oui, les romantiques ont rais
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
5utorité orthodoxe, c’est-à-dire qui révèlent à la censure dogmatique le sens secret des allégories. Or dans la plupart des poèm
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
6quoi l’on parle. Où est le refoulement, où est la censure, lorsque Thérèse écrit à un religieux qui se plaint de ressentir une
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
7ème de la mort est écarté dans Bérénice par une « censure » morale évidemment chrétienne d’origine. [p. 222] Racine ne peut ni
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
8 domestique » d’un bourgeois ou d’un ouvrier : la censure pour un coup trouverait à se justifier. Oui, les romantiques ont rais
8 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
9Cet homme qu’il est inutile de nommer, et dont la censure d’ailleurs m’a fait oublier le nom, ce n’est certainement pas l’Antéc
9 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
10un Freud a cru pouvoir « tout expliquer » par les censures et refoulements de la morale en vigueur dans son milieu, et de son te
10 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
11un Freud a cru pouvoir « tout expliquer » par les censures et refoulements de la morale en vigueur dans son milieu, et de son te
11 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
12de la morale, à ses silences intéressés, bref aux censures qui tendent à réduire les contradictions spontanées. Elle voudrait ad
12 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
13i m’avait offert un quart d’heure, libre de toute censure préalable. 11 mai 1940 Nouvelle mobilisation générale. Il m’apparaî
14e de Lausanne. « Voyez si les prescriptions de la censure vous permettent de publier cela. » [p. 70] ⁂ Aujourd’hui, M. qui est
15er cela. » [p. 70] ⁂ Aujourd’hui, M. qui est à la Censure, vient déjeuner. Je lui dis le contenu de mon article. Il pense que ç
13 1946, Journal des deux Mondes. 6. Intermède
16lus aborder en public que les sujets admis par la censure, et ce n’était, littéralement, pas beaucoup dire. Me taire ou ne parl
14 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
17trer. Mais là-bas, que pourrai-je bien faire ? La censure ne s’est pas relâchée, et d’excellents amis la disent justifiée par n
15 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
18us pression passe par une série de bureaux, de la censure à la polycopie, avant d’être remis aux speakers, nous trouvons un mom
16 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
19e publie où elle le peut n’est que redites, et la censure n’explique pas tout, n’explique pas cette absence de ton, quand la so
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
20é de parole se voit partout mise en échec par des censures officielles ou commerciales, la misère règne, la police règne, et les
18 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
21e des valeurs d’Hollywood, en dépit de toutes les censures ? Car en Europe, le vice et la vertu restent fort étroitement liés, l
19 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
22azette en juin 1940, lui valut une sanction de la censure. L’écrivain ayant quitté peu après la Suisse pour les États-Unis, l’a
20 1947, Carrefour, articles (1945–1947). L’art dirigé [Réponse à une enquête] (23 janvier 1947)
23llent diriger l’art, c’est d’une part exercer une censure (mais la censure des lettres n’a jamais prétendu « diriger » la corre
24rt, c’est d’une part exercer une censure (mais la censure des lettres n’a jamais prétendu « diriger » la correspondance) et d’a
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
25res de visas, d’exorbitants tarifs douaniers, des censures plus ou moins avouées et de ruineux budgets de défense nationale. Un
22 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
26révus parlaient pour nous, en dépit de toutes les censures. Et l’idée d’un avenir fédéraliste de l’Europe devenait, pour beaucou
23 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
27ctionnaires de l’État et qualifié de sabotage. La censure politique est si parfaitement préventive qu’elle peut s’offrir le lux
28firmer, récemment, que dans un État communiste la censure au sens courant du mot n’existe pas ; car toute censure suppose une c
29e au sens courant du mot n’existe pas ; car toute censure suppose une certaine indépendance de la production intellectuelle ou
30nt, qu’en est-il chez nous de la liberté et de la censure ? Allons tout de suite à un exemple extrême, et heureusement exceptio
24 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
31s limites que lui imposent, en pratique, soit les censures secrètes exercées par la presse ou l’État, soit les conformismes [p. 
25 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
32s pouvoirs politiques, de leurs goûts et de leurs censures, dans le développement de nos arts. L’Œuvre du xxᵉ siècle pose bien d
26 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
33me son directeur général, qui possède un droit de censure sur les programmes, tandis que l’administrateur relève des PTT, donc
27 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
34lleux où le scandale reste efficace tandis que la censure hésite. Le Roman de Tristan n’apparut dans l’histoire qu’au temps où
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
35dévaloriser les notions mêmes de répression et de censure. Les abus dénoncés par Freud nous ont rendus méfiants quant à l’usage
36, essayons de bien voir ce qui se passe quand les censures officielles périclitent. Est-il vrai, comme on nous le répète, que « 
37gaard, Baudelaire et Wagner, en pleine période de censure rationnelle, puritaine et utilitaire, nous révèlent comme des sismogr
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
38lleux où le scandale reste efficace tandis que la censure hésite. Le Roman de Tristan n’apparut dans l’histoire qu’au temps où
30 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
39ses diffusées dans l’Europe entière, en dépit des censures de l’absolutisme, et qui préparent le siècle des lumières et la Révol
31 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
40et des fonctionnaires, le passeport intérieur, la censure omniprésente, ou l’habitude de récrire l’histoire chaque fois qu’il s
32 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
41te dans les enquêtes en cours sur le régime de la censure et l’état du mariage en Suisse. La censure des publications n’est off
42 de la censure et l’état du mariage en Suisse. La censure des publications n’est officiellement exercée qu’aux frontières du pa
43ue rien ne dépasse. Ce qui dépasse aux yeux de la censure, ce sont les œuvres mises à l’index par le ministère public fédéral,
44isquerait de la porter aux pires excès ? Comme la censure des films (cantonale ou locale), ces mesures restrictives ne provoque
33 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
45te dans les enquêtes en cours sur le régime de la censure et l’état du mariage en Suisse. La censure des publications n’est off
46 de la censure et l’état du mariage en Suisse. La censure des publications n’est officiellement exercée qu’aux frontières du pa
47ue rien ne dépasse. Ce qui dépasse aux yeux de la censure, ce sont les œuvres mises à l’index par le ministère public fédéral,
48isquerait de la porter aux pires excès ? Comme la censure des films (cantonale ou locale), ces mesures restrictives ne provoque
34 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
49us pression passe par une série de bureaux, de la censure à la polycopie, avant d’être remis aux speakers, nous trouvons un mom
35 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
50révus parlaient pour nous, en dépit de toutes les censures. Et l’idée d’un avenir fédéraliste de l’Europe devenait, pour beaucou
36 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
51t bien illustrés. Le plus facile à définir est la censure. Censure. — Dans tous les pays membres du Conseil de l’Europe, et en
52ustrés. Le plus facile à définir est la censure. Censure. — Dans tous les pays membres du Conseil de l’Europe, et en Suisse, l
53es du Conseil de l’Europe, et en Suisse, la seule censure officiellement prévue concerne les spectacles et les écrits jugés lic
54es et les écrits jugés licencieux. Cependant, des censures politiques peuvent frapper — et souvent frappent en fait — plusieurs
55ifié de sabotage et châtié (sans jeu de mots). La censure politique est si parfaitement préventive, qu’elle peut s’offrir le lu
56xil peut affirmer que dans un État communiste, la censure au sens courant du mot, n’existe pas ; car toute censure suppose une
57 au sens courant du mot, n’existe pas ; car toute censure suppose une certaine indépendance de la production intellectuelle ou
37 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
58s pouvoirs politiques, de leurs goûts et de leurs censures, dans le développement de nos arts. L’Œuvre du xxe siècle pose bien
38 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
59 ; nationalisation de la recherche scientifique ; censure politique ; étatisation de la vie intellectuelle dans un tiers des pa
39 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
60ter, là où elle ne devrait pas exister (cas de la censure, par exemple), mais c’est bien plus encore son impuissance, là où il
40 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
61tré mon manuscrit à mon beau-frère qui était à la censure. Il m’a dit : « Tu peux être tranquille, ça ne passera jamais, c’est