1 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). « Belles-Lettres, c’est la clé des champs… » (janvier 1929)
1de Belles-Lettres, c’est de l’alcool à brûler les cervelles et les réputations. [p. 79] 3. Belles-Lettres n’est compréhensible e
2 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
2exigences. On conseille à Volodia de se brûler la cervelle. Il se pend. Ce résumé fait le plus grand tort à l’ouvrage. Il est ce
3 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
3evendications confusément mêlées dans les pauvres cervelles citadines. Nous ne manquerons aucune occasion de critiquer dans cette
4 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
4evendications confusément mêlées dans les pauvres cervelles citadines. Nous ne manquerons aucune occasion de critiquer [p. 226] d
5 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
5a transformer. L’esprit n’a pas son siège dans la cervelle. Ni dans le ciel. L’esprit n’a pas de siège. Il est passage, prise, s
6 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
6a transformer. L’esprit n’a pas son siège dans la cervelle. Ni dans le ciel. L’esprit n’a pas de siège : il est passage, prise e
7 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
7ure, c’est-à-dire pollution idéologique de jeunes cervelles excitées mais incultes.   e) « La culture, qu’est-ce que c’est ? » me
8 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
8ure, c’est-à-dire pollution idéologique de jeunes cervelles excitées mais incultes. d) « Vous voulez donc dépolitiser les problè