1 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
1revêtiraient. Vint à pas pressés une jeune femme, chapeau rouge et manteau de fourrure brune, inévitablement. Et ce qui se pass
2 descendaient les invités du bal. Des femmes sans chapeau couraient vers les voitures, les hommes s’inclinaient pour des baise-
3 que sa tête frisée jetait des insolences sur les chapeaux noirs de ses cavaliers. Tout cela s’empila dans des autos ; en dix mi
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
4revêtiraient. Vint à pas pressés une jeune femme, chapeau rouge et manteau de fourrure brune, inévitablement. Et ce qui se pass
5 descendaient les invités du bal. Des femmes sans chapeau couraient vers les voitures, les hommes s’inclinaient pour des baise-
6dont la tête frisée jetait des insolences sur les chapeaux noirs de ses cavaliers. Tout cela s’empila dans les autos ; en un qua
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
7ll s’éclaire d’un jour de balayage, il reste deux chapeaux melons au vestiaire, et quelques valets gris. Une corde de violon sau
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
8s occupants à lunettes. Viennent deux filles sans chapeau qui se promènent pour montrer leurs robes. Le nageur les intéresse, e
5 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
9’a pas le droit de sortir dans la rue coiffé d’un chapeau de paille avant la date fixée par les grands fournisseurs. On prétend
6 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
10’a pas le droit de sortir dans la rue coiffé d’un chapeau de paille avant la date fixée par les grands fournisseurs. On prétend
7 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
11leue, ses culottes de velours blanc, et son grand chapeau de paille pointu, en train d’écrire sur ses genoux. (Pendant que les
8 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
12éelle du mouvement des Croix-de-Feu. Tirons notre chapeau aux lieux communs dont le livre de M. de la Rocque a le courage de ra
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
13pays en 1820 : douze filatures, deux fabriques de chapeaux, 5 000 habitants, un commerce important de produits soyeux manufactur
10 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
14e boutons au nom des candidats. À dix heures, les chapeaux commencèrent à s’orner de bandes de papier portant : « Je vous l’avai
11 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
15nsieur tout-puissant qui m’attendait, le [p. 103] chapeau sur la tête, derrière une table chargée de tampons. Bien entendu, ces
12 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
16a pas su dire, nous le retrouvons indiqué dans le chapeau, le verre, la lampe. Nous retrouvons le petit café vaudois autour duq
17héologue, auteur de drames historiques.) Quant au chapeau, ce n’est point par hasard que Stravinsky l’a si bien dessiné. Ce cha
18par hasard que Stravinsky l’a si bien dessiné. Ce chapeau est tout un programme, au sens agressif du terme. C’est le chapeau pl
19un programme, au sens agressif du terme. C’est le chapeau plat de feutre brun qu’arboraient les rédacteurs des Cahiers Vaudois.
13 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
20en au contraire, qu’on l’applique à un film, à un chapeau, ou même à un industriel entreprenant. Cette nuance me paraît capital
14 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
21éplace. Elle entre sur ses talons plats, avec son chapeau de feutre gris souris relevé de côté, et le profil du rêve. J’eusse p
15 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
22ibre au milieu. Des bagages à main, des cartons à chapeaux et des enfants sur les genoux et entre les jambes des voyageurs : le
16 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
23onde, j’ai glissé mon billet dans le ruban de mon chapeau, où le contrôleur l’a pris et replacé sans me déranger dans la lectur
24x ; à Concord où j’ai vu la maison d’Emerson, ses chapeaux et ses cannes accrochés dans le hall, la [p. 125] chambre de Thoreau
17 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
25e de clown, Fiorello, la Fleurette ou le [p. 232] Chapeau, comme le peuple l’a baptisé, saisissant la baguette des mains du che
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
26trop tard pour échanger des notes et des coups de chapeau haute forme. Voilà Moscou et Kiev en ruines dans les trois heures. Le
19 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
27onde, j’ai glissé mon billet dans le ruban de mon chapeau, où le contrôleur l’a pris et replacé sans me déranger dans la lectur
20 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
28trop tard pour échanger des notes et des coups de chapeau haut-de-forme. Voilà Moscou et Kiev en ruines dans les trois heures.
21 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
29 à la face de clown, Fiorello, la Fleurette ou le Chapeau, comme le peuple l’a baptisé, saisissant la baguette des mains du che
22 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
30e l’appareil de photo. L’agent. Je vous tire mon chapeau, Monsieur ! Et je parie que ce geste-là ne servira pas moins votre pu
23 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
31vente ironie ? Qu’est-ce qu’il grommelle sous son chapeau de paille 8  ? « Qu’il voudrait subsister dans ce moment du choix qu’
24 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
32en au contraire, qu’on l’applique à un film, à un chapeau, à un grand général, ou même à un industriel entreprenant. Cette nuan
25 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
33de boutons au nom des candidats. À 10 heures, les chapeaux commencèrent à s’orner de bandes de papier portant : I told you so !
26 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
34Roland transperçait les Sarrazins. Bon garçon, le chapeau de travers sur quelques idées simples mais honnêtes, il sauve la veuv
35éplace. Elle entre sur ses talons plats, avec son chapeau de feutre gris souris relevé de côté, et le profil du rêve. J’eusse p
27 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
36 noire aux cheveux bien plaqués se penche vers un chapeau de femme — oui, c’est bien la princesse Juliana. Une nuque blanche et
28 1948, Suite neuchâteloise. VII
37ais je la vois venir de loin. Elle porte un grand chapeau flottant d’un rose sombre. Tout la distingue infiniment du troupeau b
29 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
38ais je la vois venir de loin. Elle porte un grand chapeau flottant d’un rose sombre. Tout la distingue infiniment du troupeau b
30 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
39de sacré. L’Aigle, les Trois Couleurs et le Petit Chapeau jouent au début le rôle du labarum, du crucifix et de la mitre. Les c
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
40de sacré. L’Aigle, les Trois Couleurs et le Petit Chapeau jouent au début le rôle du labarum, du crucifix et de la mitre. Les c
32 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
41 des Pfyffer zu Altishofen le droit de garder son chapeau sur la tête en présence du monarque français 20 . Les Suisses formaie
33 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
42rbulent arbalétrier d’Uri qui refuse de saluer le chapeau emplumé posé sur une perche en guise d’emblème de la suzeraineté Habs
43end l’historicité de certains de ses épisodes (le chapeau sur la perche, le meurtre d’un bailli). Il comprend mieux que Kopp (a
44partout, de l’Archer infaillible, de la Pomme, du Chapeau emplumé, du Saut libérateur, du Meurtre du Tyran par un Simple au cœu
34 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
45ans leurs “faux-cols”, leurs “rosettes” et leurs “chapeaux melon”1) ». La note1) renvoie à un article de moi publié par la Revue
46aux-cols durs, de rosettes, de gros ventres et de chapeaux melon. La France n’est plus contemporaine des nations qui l’entourent