1 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
1ente et humble, ironique et pourtant foncièrement charitable en faveur de l’absolu évangélique. Voici le jugement qu’un des meille
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
2prise sur les sarcasmes dont il l’a flétrie, plus charitables cependant que les discours en l’honneur du progrès, car tout l’honneu
3 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
3st le seul adversaire irréductible, — et pourtant charitable. Car nous ne condamnons pas des peuples, encore une fois. Ce que nous
4 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
4e ; ils prônent un moralisme plutôt bourgeois que charitable ; et ils ont une façon d’exalter la croix blanche de notre drapeau qu
5 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Dieu premier servi » (26 avril 1940)
5; elles prônent un moralisme plutôt bourgeois que charitable ; elles ont une façon d’exalter la croix blanche de notre drapeau qui
6 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
6ente et humble, ironique et pourtant foncièrement charitable, en faveur de l’absolu évangélique. « Kierkegaard — dit Rudolph Kassn
7prise sur les sarcasmes dont il l’a flétrie, plus charitables cependant que les discours en l’honneur du Progrès : car tout l’honne