1 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
1 humanistes, ouvre les temps modernes et reste la charte de la clarté française, de la recherche scientifique et de la raison
2 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
2 y a un accord frappant entre les principes de la Charte de l’Atlantique et les affirmations formulées par les grandes confére
3peut, par exemple, approuver un document comme la Charte de l’Atlantique qui n’émane pas d’une théologie, ni même directement
3 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
4n sont déjà esquissées. Il n’y manque plus qu’une charte fédérale, des organes représentatifs, et un dernier élan, une poussée
4 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
5uer une Cour suprême, qui soit la gardienne de la Charte des droits et des devoirs de la personne, et à laquelle puissent en a
6aye : la Cour suprême, chargée de sanctionner une Charte des droits de la Personne ; l’Assemblée de l’Europe, représentant les
5 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
7tendue de l’Union, à l’application d’une [p. 158] Charte des droits et des devoirs de la personne, doublée d’une Charte des dr
8oits et des devoirs de la personne, doublée d’une Charte des droits et des devoirs de la nation, toutes les deux étant reconnu
9mmes, des idées et des biens. 2) Nous voulons une Charte des droits de l’homme, garantissant les libertés de pensée, de réunio
10 sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte. 4) Nous voulons une Assemblée européenne, où soient représentées les
6 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
11s discussions qui précédèrent l’adoption de cette charte exemplaire. C’est le microcosme de nos vrais débats. Les mêmes menace
7 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
12mmes, des idées et des biens. 2° Nous voulons une Charte des droits de l’homme, garantissant les libertés de pensée, de réunio
13 sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte. 4°) Nous voulons une Assemblée européenne, où soient représentées le
8 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
14uer une Cour suprême, qui soit la gardienne de la Charte des droits et des devoirs de la personne, et à laquelle puissent en a
9 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
15te. Cour des droits de l’homme. — On sait qu’une Charte des droits de l’homme vient d’être adoptée par l’ONU. Elle restera ma
10 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
16je parlais des « pâles libertés » définies par la Charte de l’Atlantique, des libertés inutiles et abstraites que l’on met en
11 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
17’une déclaration des droits de l’homme, c’est une charte des devoirs communaux au sein d’une fédération librement constituée p
12 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
18l de la même année, elle avait rédigé la nouvelle charte. Celle-ci fut adoptée au mois d’août, par quinze cantons et demi cont
13 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
19mpire que les Waldstätten ont reçu leurs [p. 171] chartes, au xiiie siècle, et qu’ils se sont unis par un Pacte perpétuel. Ces
20t qu’ils se sont unis par un Pacte perpétuel. Ces Chartes les rendaient « immédiats à l’Empire », et donc indépendants de leurs
21la même que celle qui résultait implicitement des chartes primitives, mais elle en est cependant une conséquence pratique. Et l
14 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Ce n’est pas au pied du mur… (juin-juillet 1956)
22es sur les problèmes européens dans sept pays. La Charte européenne du sportif est désormais dans le domaine public. La Fondat
15 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
23 de Napoléon en 1808, de la Restauration et de la Charte, de Gavroche sur les barricades, [p. 66] du Prince-Président, du Seco
16 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
24spécial sur les Échanges culturels Europe-URSS. — Charte et Brevet européen du sportif. — Premier Séminaire d’économistes.   1
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
25e l’a lu. Est-on même certain qu’il existe ? La « Charte de l’Atlantique », pendant la dernière guerre, exerça, elle aussi, un
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
26s États qu’il propose, mais il rédige la première charte d’un mouvement de militants européens. Ce document date de 1834, et p
27tendant la Jeune Suisse, puis la Jeune France. La charte qu’on va lire doit sceller l’union de ces groupements nationaux et ré
28’Orient partaient de l’Asie centrale. La nouvelle Charte de la Compagnie des Indes, voilà désormais le véritable élément civil
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
29… Souscrivant aux déclarations essentielles de la Charte de l’Atlantique, ils affirment que la vie des peuples qu’ils représen
30mmes, des idées et des biens. 2° Nous voulons une Charte des droits de l’homme, garantissant les libertés de pensée, de réunio
31 sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte. 4° Nous voulons une Assemblée européenne, où soient représentées les
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
32sibles de la vie de nos petits pays — et même les chartes et les parchemins sont auprès d’elles des documents de seconde main —
21 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
33grale ». Mais en 1945, par son refus de signer la Charte de l’ONU, qui cependant se prêtait mieux que celle de la SDN à l’admi
22 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
34t ces préférences. La Constitution de 1848 est la charte de la transaction dont il est né. 53 Il faut souligner, en effet,
23 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
35s, nous avions même tenté d’élaborer une sorte de charte fédérative, dont hélas ! j’ai perdu les brouillons, rédigés au café L
36ation d’un Centre européen de la culture et d’une Charte des droits de l’homme) se déroulèrent dans l’habituelle confusion des
37résolution votée à l’unanimité : Centre culturel, Charte des droits de l’homme et Cour suprême, « instance supérieure aux État
24 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
38te. Cour des Droits de l’Homme. — On sait qu’une Charte des Droits de l’Homme vient d’être adoptée par l’ONU. Elle restera ma
25 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
39chaque année autour des objectifs définis par une Charte plus actuelle que jamais, j’ai raconté ce qui précède, ce qu’on vient
26 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
40 suite de la faiblesse singulière de l’Empire, la charte d’indépendance devait être accordée sans contrepartie. 118 Nous re
27 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
41 suite de la faiblesse singulière de l’Empire, la charte d’indépendance devait être accordée sans contrepartie 96 . Nous retr
28 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
42ville, d’un bourg ou d’une vallée, ayant reçu par charte impériale ou royale le droit de se gouverner eux-mêmes sur un territo
43du col du Gothard, reçoivent au xiiie siècle des chartes « d’immédiateté impériale » : en effet, le Gothard est le seul col qu
29 1980, Journal de Genève, articles (1926–1982). Les journalistes sportifs ? On dirait qu’ils aiment les tyrans (31 mai-1er juin 1980)
44. Il faut repartir sur un autre pied, rédiger une charte olympique totalement nouvelle, qui élimine expressément toute forme d
30 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
45mmes, des idées et des biens. 2. Nous voulons une Charte des droits de l’homme garantissant les libertés de pensée, de réunion
46 sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte. 4. Nous voulons une Assemblée européenne où soient représentées les
47 sanctions nécessaires pour que soit respectée la Charte », si l’on reprend les termes du Message de La Haye. Des succès impor
48 96 . Il s’agissait, à l’origine, de proposer une Charte européenne de la culture. Une charte est un document juridique qui en
49proposer une Charte européenne de la culture. Une charte est un document juridique qui engage très sérieusement ses signataire
50des ministres de la Culture rejetait l’idée d’une Charte (pourtant proposée par elle dans sa session de 1978) et décidait … d