1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Conte métaphysique : L’individu atteint de strabisme (janvier 1927)
1sitation, se mit à pérégriner dans les régions de chasse gardée du ci-devant soleil. C’est là qu’Urbain, premier du nom dans s
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
2n toit ; il tire sur l’œuf d’où naît une colombe. Chasse. Mais un papillon éclatant qui battait de l’aile un dixième de second
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
3ôt il téléphone à ceux du paradis : « Qui va à la chasse perd sa place, nous nous comprenons. » On lui offrit immédiatement un
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
4qu’elle a surtout besoin d’une purge violente qui chasse ce ver solitaire du matérialisme. Et quand on m’aura démontré que les
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
5ation capable d’incliner le Hasard ? Ô décevantes chasses dans les bazars, aux étalages des fêtes populaires, au fond des bouti
6ui gouverne les arguments. Ici je rentre dans mes chasses et rembouche mon cor. Macrocosme et microcosme : la politique des peu
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7pable d’incliner le [p. 68] Hasard ? Ô décevantes chasses dans les bazars, aux étalages des fêtes populaires, au fond des bouti
8t les causes qui agissent. Ici je rentre dans mes chasses et rembouche mon cor. Macrocosme et microcosme : la politique des peu
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
9iothèque de Waldburg, qui sent encore le cuir, la chasse, j’ai trouvé tous les classiques français, et l’Encyclopédie. Même, u
10précises, dans l’organisation des domaines ou des chasses ; des commandements, des décisions pratiques, tout l’apprentissage de
11s ces randonnées interminables dans les forêts de chasse : on allait deux à deux, l’arme en ballant, durant des heures sans di
12t en ce temps-là plus inquiétants que le fusil de chasse de mes hôtes prussiens. Et puis, allez donc voir un peu dans les cryp
8 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
13n ne peut décrire, mais qui fait voir le monde et chasse nos fantômes, notre devoir n’est pas de revenir vers les ténèbres pou
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
14 ceux qui écrivent au xxe siècle que de faire la chasse aux gros malentendus qui parcourent en tous sens la jungle du vocabul
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
15son trou [p. 116] Quand la marée remonte et nous chasse peu à peu vers la plage, nous nous attardons encore à chercher dans l
11 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
16C’est une rencontre improvisée, un rendez-vous de chasse philosophique. Mieux comparé : tout ce que l’on voudra qui évoquerait
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
17nt accomplir un exploit (meurtre d’un étranger ou chasse glorieuse) pour acquérir le droit de se marier : le combat contre le
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
18 qu’il faut pourtant dire. L’amour qui purifie et chasse toute pensée vile. Le vouloir de l’amour se substituant au vouloir pr
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
19s ; les cérémonies, l’étiquette, les tournois, la chasse et surtout l’amour ». Elle a même exercé une influence déterminante s
20mblables à celles qui gouvernent le tournoi et la chasse. » L’Arbre des Batailles d’Honoré Bonet est un traité sur le droit de
15 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
21 désormais à un sport beaucoup plus excitant : la chasse au Diable dans nos idéaux et dans l’insignifiance de nos actes. Et ce
16 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
22e : produire le péché en série et rationaliser la chasse aux âmes. Il faut avouer que presque toutes nos inventions techniques
23ra de n’avoir qu’une seule vie. [p. 153] Ennui : chasse gardée du Démon. Parce que n’importe quoi peut y devenir tentant, si
17 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
24e : produire le péché en série et rationaliser la chasse aux âmes. Il faut avouer que presque toutes nos inventions techniques
18 1944, Les Personnes du drame. Introduction
25, selon le mot de Luther, nous croyons jouer à la chasse quand, bien souvent, c’est nous qui sommes chassés ! ⁂ Et ceci sera p
19 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
26liers d’employés déjà cités se livrent donc à une chasse impitoyable à la situation neuve ou vraie, pour la tuer. En même temp
20 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Les enfants américains réclament des bombes atomiques (20 décembre 1945)
27 biches et les daims sont amenés dans la forêt de chasse au moyen de taxis aériens. Déjà la télévision en couleurs prouve qu’e
21 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
28 à droite, en contre-bas, deux hommes en veste de chasse et deux jeunes femmes très blondes boivent des whiskies, sans se déra
29Paraît dans la porte du fond un homme en veste de chasse qui tient des verres de whisky à la main. Deux femmes blondes entrent
22 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
30iches et les daims sont amenés dans les forêts de chasse au moyen de taxis aériens. Déjà la télévision en couleurs prouve qu’e
23 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
31, à droite, en contrebas, deux hommes en veste de chasse et deux jeunes femmes très blondes boivent des whiskys, sans se déran
32Paraît dans la porte du fond un homme en veste de chasse, qui tient des verres de whisky à la main. Deux femmes blondes entren
24 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
33, à droite, en contrebas, deux hommes en veste de chasse et deux jeunes femmes très blondes boivent des whiskies, sans se déra
34Paraît dans la porte du fond un homme en veste de chasse qui tient des verres de whisky à la main. Deux femmes blondes entrent
25 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Noël à New York (décembre 1946)
35iches et les daims sont amenés dans les forêts de chasse au moyen de taxis aériens. Déjà la télévision en couleurs prouve qu’e
26 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
36liers d’employés déjà cités se livrent donc à une chasse impitoyable à la situation neuve ou vraie, pour la tuer. En même temp
27 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
37e soir réunit le couple quelques instants pour la chasse au taxi, s’ils sortent ensemble. Et le reste, souvent, se perd dans l
28 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
38étaient montés en haut. Pour le pâturage, pour la chasse, mais aussi pour le simple plaisir de monter. Et qu’arrivés au but, i
29 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
39iers, acteurs ou artistes, grands maniaques de la chasse ou du jeu, courtisans, courtisanes, ascètes, « indiscrets » ou ratés
30 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
40et se réunissent devant le seuil d’un pavillon de chasse. Les portes s’ouvrirent à deux battants ; l’éclairage étincelant, la
41il a de l’esprit et de la volupté et il jouit des chasses et des intrigues de la connaissance — qu’il poursuit jusqu’aux étoile
42t : « Il est heureux jusque dans les échecs de sa chasse, puisque son plaisir est dans la chasse plus que dans la prise. » L’e
43ecs de sa chasse, puisque son plaisir est dans la chasse plus que dans la prise. » L’excitation de la chasse lui suffit donc,
44asse plus que dans la prise. » L’excitation de la chasse lui suffit donc, et, l’on insiste : elle est même pour lui « l’essent
31 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
45t pas en place — note Jean Paulhan. Il préfère la chasse à la prise ». Impatience de l’Aventurier et d’un certain type de sens
46it ni le mari transi d’Emmanuèle, ni le nomade en chasse de brefs plaisirs solaires, ni André Walter, ni Ménalque. Il eût semb
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
47iers, acteurs ou artistes, grands maniaques de la chasse ou du jeu, courtisans, courtisanes, ascètes, « indiscrets » ou ratés
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
48ée d’une pleine lune blanche sur chaque flanc, la chasse devant lui sans répit à travers toute la Béotie, jusqu’à ce qu’elle s
34 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
49et se réunissent devant le seuil d’un pavillon de chasse. Les portes s’ouvrirent à deux battants ; l’éclairage étincelant, la
50il a de l’esprit et de la volupté et il jouit des chasses et des intrigues de la connaissance — qu’il poursuit jusqu’aux étoile
35 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
51t : « Il est heureux jusque dans les échecs de sa chasse, puisque son plaisir est dans la chasse plus que dans la prise. » L’e
52ecs de sa chasse, puisque son plaisir est dans la chasse plus que dans la prise. » L’excitation de la chasse lui suffit donc,
53asse plus que dans la prise. » L’excitation de la chasse lui suffit donc, et l’on insiste : elle est même pour lui « l’essenti
36 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
54ers à deux kilomètres de là, et qu’un appareil de chasse s’était posé pour quelques minutes, l’après-midi même, sur la piste p
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
55il bien fourni. [p. 123] Trois Suisses vont à la chasse aux escargots et ils comparent leurs prises en fin de journée. « Moi,
38 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
56vaise humeur et le concert à tous les étages, des chasses d’eau après la « dramatique » à la Télé. Mais entre l’abbaye de la Tr
39 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
57s, elles déclencheront des formes nouvelles de la chasse aux sorcières et de l’exorcisme. On n’enverra plus au bûcher mais à l