1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
1malement bon. L’idée, par exemple, d’étrangler un chat pour le plaisir me répugnait. Je détestais de peiner quelque être, mê
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2s’extasie. Il ne peut voir la duperie : ce jeu du chat et de la souris ; si Ford relâche les ouvriers et leur donne une appa
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
3ils consomment deux fois plus de machines. Jeu du chat avec la souris. On n’impose plus de résultats, on les fait trouver. N
4 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
4ntre les griffes de son égoïsme à la souris qu’un chat subtil et ironique feint de lâcher pour mieux croquer. Pourquoi ne pa
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
5 [p. 132] pièces vides où la lune avance comme un chat sur le lit conjugal, un salon glacé dont le parquet craque sans que n
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
6r nos genoux, par habitude, ce sera pour tirer un chat qui rôde autour de la faisanderie. Les couchers de soleil à cette sai
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
7ntre les griffes de son égoïsme à la souris qu’un chat subtil et ironique feint de lâcher pour mieux croquer. Pourquoi ne pa
8 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
8espearienne de notre philosophe. C’est l’image du chat d’Alice in Wonderland. Souvenez-vous de ce chat, immense et subversif
9u chat d’Alice in Wonderland. Souvenez-vous de ce chat, immense et subversif, dont le rire a le don d’exaspérer la Reine. El
10 favori : « Qu’on lui coupe la tête ! » Alors, le chat s’élève dans les airs et peu à peu rend son corps invisible, seule su
11t dignement à couper une tête pareille. Enfin, le chat disparaît complètement. Mais à certains moments, il s’amuse à renaîtr
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
12margelle du puits à gauche, où repose une vieille chatte, le chai à droite. Au delà de la cour, les planches incultes du potag
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
13ir dormir de nouveau, après la grande semaine des chats, qui avaient fait retentir le vallon de leurs déchirements wagnériens
14s luttes dans la remise. La chienne se traîne. La chatte est déjà grosse. Une puissance inexorable s’est emparée de l’espèce,
11 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
15ir dormir de nouveau, après la grande semaine des chats, qui avaient fait retentir le vallon de leurs déchirements wagnériens
16s luttes dans la remise. La chienne se traîne. La chatte est déjà grosse. Une puissance inexorable s’est emparée de l’espèce,
12 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
17margelle du puits à gauche, où repose une vieille chatte, le chai à droite. Au-delà de la cour, les planches incultes du potag
13 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alice au pays des merveilles, par Lewis Carroll (août 1938)
18ssion avec le bourreau qui refuse de décapiter un chat dont la tête seule est visible, etc.). Et pourtant, ce n’est que d’un
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
19vants modernes. Marcabru n’hésite pas à nommer un chat un chat : c’est que cela ne choque personne — et non du tout qu’il es
20dernes. Marcabru n’hésite pas à nommer un chat un chat : c’est que cela ne choque personne — et non du tout qu’il est un déb
15 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
21 invisible. Et le titre était : Nobody. Comme le chat de Cheshire dans Alice, le Diable a, de nos jours, achevé de disparaî
16 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
22fidélités. Il sait que partout où l’on appelle un chat un chat, le mal recule et perd de ses prestiges ; c’est pourquoi il a
23s. Il sait que partout où l’on appelle un chat un chat, le mal recule et perd de ses prestiges ; c’est pourquoi il a inventé
17 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
24spearienne du philosophe danois. C’est l’image du chat d’Alice in Wonderland. Souvenez-vous de ce Chat, immense et subversif
25u chat d’Alice in Wonderland. Souvenez-vous de ce Chat, immense et subversif, dont le rire a le don d’exaspérer la Reine. El
26i favori : « Qu’on lui coupe la tête ! » Alors le Chat s’élève dans les airs et peu à peu, rend son corps invisible ; seule
27 se refusent à couper une tête pareille. Enfin le Chat disparaît complètement. Mais à certains moments il s’amuse à renaître
18 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
28 tignasses d’Arabes poursuivent des chiens et des chats sous les tables, et un superbe troupeau de bœufs à grandes cornes tra
19 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
29de chiffons qui bougent, ou ce sont peut-être des chats. Des cordes tendues sur l’abîme supportent des lessives et de grands
30t sont des rectangles, à part les chiffons et les chats. Les façades, hauts rectangles troués de lumières et de scènes du soi
20 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
31mois de juillet. » — « Carrizozo (New Mexico). Un chat noir est devenu à moitié blanc. Un cowboy du village de Brigham accus
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
32. « Populaires », oui, pour ceux qui appellent un chat l’absence d’un chat, et Staline un vrai démocrate. Mais on va me dire
33i, pour ceux qui appellent un chat l’absence d’un chat, et Staline un vrai démocrate. Mais on va me dire encore : comment se
22 1948, Suite neuchâteloise. VI
34mbe lui suffit pour décrire l’ennui : « Un maigre chat noir, demi-sauvage, qui pêchait de petits poissons en plongeant sa pa
23 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
35uisses à persister dans une position d’attente. « Chat échaudé craint même l’eau froide. » Cependant, le Conseil fédéral sai
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
36ion globale de l’Occident 2 . « La nuit, tous les chats sont gris », dit le proverbe. Mauvaise formule d’union, qui ne peut s
25 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
37rs accablée de soucis matériels et qui a d’autres chats à fouetter que de méditer sur la synthèse des facultés de l’esprit hu
26 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
38rs accablée de soucis matériels et qui a d’autres chats à fouetter que de méditer sur la synthèse des facultés de l’esprit hu
27 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
39s’extasie. Il ne peut voir la duperie : ce jeu du chat et de la souris. Si Ford relâche les ouvriers, et leur donne une appa
28 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
40ctes, les geckos dépérissent, faute de geckos les chats émigrent, faute de chats les rats pullulent, ne mourant plus que de f
41ent, faute de geckos les chats émigrent, faute de chats les rats pullulent, ne mourant plus que de faim et d’entassement ; dè
42achuter sur l’île, en toute hâte, des milliers de chats qui rétablissent l’équilibre. » 38 L’histoire du barrage d’Assouan