1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Lucien Fabre, Le Tarramagnou (septembre 1929)
1ptembre 1929) d Lucien Fabre, ingénieur, poète, chroniqueur scientifique, « Prix Goncourt », curieux homme. Il se livre à des tra
2 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
2plus excitant foisonnement de citations — poètes, chroniqueurs, musicographes, Notker, Dante, Nietzsche —, une pétulance idéologique
3 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
3si M. Brasillach en parle. Il y aura toujours des chroniqueurs qui auront besoin de parler de Rimbaud pour faire jeune. Il y aura to
4 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
4uissante). Il faudrait, c’est l’évidence, que les chroniqueurs parlent surtout des livres qui ne bénéficient pas de ce battage comme
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
5urent souvent appelés « religions ». Chastellain, chroniqueur de la Bourgogne, nomme ainsi l’ordre de la Toison d’Or (dernier en da
6ar la religion, en l’attaquant, l’exaspérait. Les chroniqueurs, les sermons et les satires de ce siècle nous révèlent qu’il connut u
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
7 de passions. Les actions que nous rapportent les chroniqueurs du temps sont parmi les plus folles, les plus « surréalistes » qu’ait
7 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
8autant plus vite qu’il a mieux éclairé — écrit un chroniqueur du temps — notre banneret Manuel apparut parmi nous comme un flambeau
8 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
9 — J’améliore mon anglais courant en écoutant les chroniqueurs de la radio. Il y faut une certaine patience. Chaque émission est fin
10touché aux larmes par la qualité d’une soupe. Les chroniqueurs les plus fameux s’arrêtent soudain dans leur analyse des nouvelles po
9 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
11s quand il rentrera dans les affaires, ou se fera chroniqueur, comme c’est souvent le cas, on publiera de même le montant de son tr
10 1947, Carrefour, articles (1945–1947). Fédération ou dictature mondiale ? (9 avril 1947)
12 plus de 70 000 sympathisants. Plusieurs savants, chroniqueurs influents de la radio, magistrats et écrivains réputés, font partie d
11 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
13itre de toutes les alliances et ligues — écrit un chroniqueur du xvie siècle, Josias Simler — concerne le secours que les uns doiv
14uisses qu’à une époque toute récente. Les anciens chroniqueurs ignorent le mot, quand la chose est partout dans les faits qu’ils rap
12 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
15a lecture de leurs meilleurs penseurs et de mille chroniqueurs, épouvantés enfin par la Bombe H, prennent du « progrès technique » u
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
16a lecture de leurs meilleurs penseurs et de mille chroniqueurs, épouvantés enfin par la Bombe H, prennent du « progrès technique » u
14 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur un certain cynisme (septembre 1957)
17aul Morand, Jean Giono, André Malraux et le jeune chroniqueur François Mauriac… » Eh bien ? J’avoue que je ne comprends pas. Je con
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
18és pour leur foi à Agaune, après avoir, selon les chroniqueurs du temps, fait le tour de presque toute l’Europe : omne … fere Europa
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
19 le Vénérable (675-755), historien des Anglais et chroniqueur « Des six États du monde », l’Europe était essentiellement composée d
20de, — sinon l’Europe ? C’est bien ce que font les chroniqueurs et les panégyristes du temps, presque malgré Charles, semble-t-il : c
17 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
21que nous publions aujourd’hui mettre en garde les chroniqueurs contre une omission d’importance, et qui fausserait le tableau des vr
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
22 la plus ancienne démocratie du monde. Du premier chroniqueur national, Ægidius Tschudi (xvie siècle) jusqu’aux manuels scolaires
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
23 existence. Le Livre Blanc de Sarnen en 1470, les chroniqueurs Simler et Tschudi au xvie siècle, et tous les autres jusqu’en 1760 a
24fois la lettre. Qu’on en juge par cette page d’un chroniqueur zurichois du xvie siècle, Josias Simler : Le principal et premier c
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
25us vite [p. 211] qu’il a mieux éclairé — écrit un chroniqueur du temps — notre banneret Manuel apparut parmi nous comme un flambeau
21 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’écrivain et l’événement (7-8 septembre 1968)
26nscient des peuples. Entre ces deux extrêmes, des chroniqueurs du temps comme Fitzgerald, Morand, Moravia, Proust, et le T. S. Eliot
22 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
27urs de l’Europe et des États-Unis, suivis par les chroniqueurs des journaux et par l’élite de la bourgeoisie, chantent sur tous les
23 1970, Le Cheminement des esprits. Postface. L’écrivain et l’événement
28nscient des peuples. Entre ces deux extrêmes, des chroniqueurs du temps comme Fitzgerald, Morand, Moravia, Proust, mais aussi le T.
24 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
29du roi Sanche d’Aragon, Philippa de Toulouse. Les chroniqueurs du temps, prolixes sur son compte, le décrivent comme « prodigue et c
25 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
30nscient des peuples. Entre ces deux extrêmes, les chroniqueurs du temps comme Proust, Dos Passos, [p. 13] Fitzgerald, Morand, Moravi
26 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
31 articles rédigés par une vingtaine des meilleurs chroniqueurs du Continent. Succès total : les agences ont été dissoutes l’une aprè
27 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
32bonne femme des écologistes ». Ainsi répètent les chroniqueurs et les ministres qui se recyclent dans les nouveaux clichés — ma défi
28 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
33ssurent les experts des gouvernements et tous les chroniqueurs des mass media. Alors, on y va ? — Et [p. 63] comment ! Les plans de
29 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
34té des électeurs, leurs députés, et la moitié des chroniqueurs qui inventent l’opinion publique tout en croyant peut-être qu’ils l’e
30 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
35 continent— comme disent étourdiment ministres et chroniqueurs éblouis par l’exemple français — étant exclue par l’extrême diversité
36nter notre inertie et l’invincible propension des chroniqueurs à taxer de « psychose d’Apocalypse » toute espèce de dénonciation d’u
31 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
37nter notre inertie et l’invincible propension des chroniqueurs à taxer de « psychose d’Apocalypse » toute dénonciation d’un facteur
32 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
38 écologique, souvent qualifié de « mode » par des chroniqueurs irréfléchis, répond en réalité à la « mode » du bétonnage des campagn
33 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
39 quelques ministres, un ou deux chefs d’État, les chroniqueurs des mass media, qui sont les plus efficaces à court terme. Il ne s’ag