1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
1é du plus absurde malaise, et vous rallumez votre cigare. Vous vous êtes assuré que la porte ferme bien sur l’infini. Rien à c
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
2aître, une fois dissipée la fumée des civets, des cigares et des idéologies enivrées. D’ailleurs, cette idée que j’ai l’honneur
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3 hasard dans l’espace vide où tourne la fumée des cigares. Assis sur la banquette, quelques bougres isolés produisent en silenc
4 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
4demandons pas à Barrès de quitter sa chambre, son cigare ou son moi. »      8. « La France… n’a pas su faire la révolution mor
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5 hasard dans l’espace vide où tourne la fumée des cigares. [p. 78] Assis sur la banquette, quelques bougres isolés produisent e
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
6 plus d’ouvriers, casquettes et [p. 165] bouts de cigares. Des ouvrières aussi, au regard irrité. Deux d’entre elles ont fait m
7re, je lui parlerais très doucement… La fumée des cigares lui fait peut-être mal au cœur, et aussi la curiosité sournoise des o
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
8n rapport en deux minutes. Puis on entre fumer un cigare. Une cordialité militaire, sans nulle gêne, unit le maître et les sub
8 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
9ons de mots », et les écarte avec la fumée de son cigare. Et c’est cela qui n’est pas dans l’ordre. Cette tolérance serait-ell
9 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
10 propagande hitlérienne. Bedonnants et bagués, le cigare au milieu de la bouche, ils représentent le type vulgarisé du capital
10 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
11 désirerais même imaginer. Il venait d’allumer un cigare de grand prix, dont la fumée montait comme un encens et devait être e
11 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable XI : Le Diable dans nos dieux (24 décembre 1943)
12irerais même imaginer. Il venait d’allumer un bon cigare dont la fumée montait comme un encens et devait être en bonne odeur à
12 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
13ts à dire à ces messieurs, et c’est à propos d’un cigare. Certains se chargent eux-mêmes du message. Le dimanche, on nous tran
13 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
14utre) : lecteur à haute voix dans une fabrique de cigares, où les ouvriers devaient travailler sans ouvrir la bouche ; d’où la
14 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
15rs paysans dans une odeur de bouillon Maggi et de cigares de Brissago, qui étaient ce que Joyce préférait en Suisse. Et cette f
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
16rs paysans dans une odeur de bouillon Maggi et de cigares de Brissago, qui étaient ce que Joyce préférait en Suisse. Et cette f
16 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
17eau temps », l’autre fumant sans cesse des petits cigares « qu’elle plantait juste au milieu de sa bouche grande, charnue et bi