1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
1lossale, sur un rocher, les bras levés, dirige la circulation de Pest. Gül-Baba est moins théâtral). D’ailleurs le tombeau est vide
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
2 Zarathoustra ? Quand nos écrivains, lassés de la circulation des idées citadines, éprouveront le besoin de créer véritablement que
3 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
3ie végétale. C’est ainsi que Berlin réglemente la circulation de ses ferments de tristesses intellectuelles, sur une petite superfi
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
4lossale, sur un rocher, les bras levés, dirige la circulation de Pest. Gül-Baba est moins théâtral). D’ailleurs le tombeau est vide
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
5ême y trouve sa part, car l’invention favorise la circulation du sang, amplifie le rythme des marées qui baignent nos membres. J’ai
6 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
6 est actif, il se piquera de favoriser sa mise en circulation. Jeter une idée « nouvelle » dans la circulation — rêve du sociologue
7 circulation. Jeter une idée « nouvelle » dans la circulation — rêve du sociologue — consiste, en effet, à s’en débarrasser personn
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
8 des tirades généreusement libertaires, enraye la circulation, « mais traverse dans les clous ». p. 913 e. « Querelles de fami
8 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
9er dans cette revue toute l’importance : c’est la circulation constante qui s’opère aujourd’hui entre les anciennes catégories soci
9 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
10es mots abstraits sont nécessaires à une certaine circulation d’idées qui « représentent » les choses et le concret, comme les bill
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
11l’on se sentait relégué à l’écart de la « vraie » circulation. Et l’on ne voyait guère que des gares, ce qu’il y a de plus attrista
11 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
12l’on se sentait relégué à l’écart de la « vraie » circulation. Et l’on ne voyait guère que des gares, ce qu’il y a de plus attrista
12 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
13s, vagabondages, passages, glissements, liaisons, circulation… Thibaudet s’est parfaitement défini : « badaud de la République des
13 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
14 des communications fécondes entre les êtres, une circulation des cultures, une respiration des âmes. Et ceci qui est le plus impor
14 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
15ira pas les richesses escomptées et déjà mises en circulation. Cette crise du xivᵉ siècle eut, entre autres conséquences graves, ce
15 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
16e bizarre qui est dans l’air de la ville, dans la circulation de la foule, dans les regards croisés, les propos égarés ? [p. 46] O
17hes. Je sais qu’il y a des fous, des accidents de circulation et des erreurs de l’histoire. Le Führer déclarait un jour qu’il ne cr
16 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
18 des communications fécondes entre les êtres, une circulation des cultures, une respiration des âmes. Et ceci qui est le plus impor
17 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
19icatriser rapidement ses blessures : signe que sa circulation est bonne. Si les oppositions politiques les plus violentes laissent
20s, c’est en grande partie à cause de la constante circulation d’idées et d’hommes qui s’est établie dans ce pays entre le gouvernem
18 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
21rophes. Certes, il y a des fous, des accidents de circulation et des erreurs de l’Histoire. Mais le Führer déclarait un jour : Je n
22s. Canaux exutoires ou écluses, elles assurent la circulation entre l’Inconscient collectif et l’activité quotidienne. Condamnez-le
19 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
23es mots abstraits sont nécessaires à une certaine circulation [p. 166] d’idées qui représentent les choses et le concret, comme les
20 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). La guerre est morte (5 septembre 1945)
24t mobiles — leur seule défense imaginable — et la circulation sera dégorgée dans l’invisible stratosphère… Quant aux voyages ? Ils
21 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
25n dirait qu’on les a livrés un peu trop vite à la circulation, comme ces autos de série, larges et confortables, mais dont il est p
26asphalte plane, parois de verre et angles droits, circulation horizontale et verticale, intensité suprême de la présence humaine ju
22 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
27le compère est signalé dans la maison, je mets en circulation l’objet que vous voyez. Chaque employé doit le toucher et signer la [
23 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
28tos jaunes ou noires, harmonie fauve des façades, circulation vibrante aux pieds, fumerolles au ras de l’asphalte, et le vent fou !
24 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
29 des significations communes. (Quitte à mettre en circulation quelques valeurs encore inéchangeables cette année. Mais il convient
25 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
30t mobiles — leur seule défense imaginable — et la circulation sera dégorgée dans l’invisible [p. 19] stratosphère… Quant aux voyage
26 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
31 plus de campagne ni de centres urbains, mais une circulation perpétuelle sur la Terre et les Morts des autres. Vous voyez que les
27 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
32tos jaunes ou noires, harmonie fauve des façades, circulation vibrante aux pieds, fumerolles [p. 53] au ras de l’asphalte et le ven
33asphalte plane, parois de verre et angles droits, circulation horizontale et verticale, intensité suprême de la présence humaine ju
28 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
34icatriser rapidement ses blessures : signe que sa circulation est bonne. Si les oppositions politiques les plus violentes se résolv
35s, c’est en grande partie à cause de la constante circulation d’idées et d’hommes qui s’est établie dans ce pays entre le gouvernem
29 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
36i visas, rendue dans toute son étendue à la libre circulation des hommes, des idées, et des biens. Pour assurer ces libertés organi
37pe unie, rendue dans toute son étendue à la libre circulation des hommes, des idées, et des biens. ») Depuis deux semaines, j’ai [p
30 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
38ue nature qu’elle soit ; 4. De favoriser la libre circulation des idées, des publications et des œuvres d’art d’un pays à l’autre ;
39pe unie, rendue dans toute son étendue à la libre circulation des hommes, des idées et des biens. 2) Nous voulons une Charte des dr
31 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
40pe unie, rendue dans toute son étendue à la libre circulation des hommes, des idées et des biens. 2° Nous voulons une Charte des dr
32 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
41i visas, rendue dans toute son étendue à la libre circulation des hommes, des idées, et des biens. Pour assurer ces libertés organi
33 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
42e pressentie, qui parfois nous envoie, mêlés à la circulation bien ordonnée de ces quartiers, des signes brefs et toujours inquiéta
43ches sacrées, d’ailleurs malades, embarrassent la circulation. Des millions de singes sacrés pillent les champs rendus à la culture
34 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
44aralysés, fiscalité excessive, manque d’air et de circulation vivifiante, moyens matériels ridiculement faibles (pour les sciences)
45ever ou d’abaisser des obstacles arbitraires à la circulation normale des idées, des personnes, et des œuvres ; c’est d’autre part,
46la suppression immédiate des obstacles à la libre circulation des personnes, des œuvres, et des instruments de travail dans toute l
35 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
47es », les barrières douanières, les entraves à la circulation des personnes. De 1815 à 1847, la Suisse fut en proie à une longue ef
36 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
48ontières ni de restrictions d’établissement ou de circulation. Les régions pauvres et les régions riches sont demeurées relativemen
37 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
49stes, plus paralysantes que les taxes frappant la circulation de ses instruments et de ses produits. Chaque groupement national cro
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
50age, il reprend et développe ce thème de la libre circulation des biens et des personnes : Voilà les moyens d’entretenir la paix p
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
51-à-dire tout l’or et l’argent, sera retirée de la circulation et échangée contre une nouvelle monnaie nationale, c’est-à-dire n’aya
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
52sors, elle serait toujours pauvre. D’ailleurs, la circulation des idées est, de tous les genres de commerce, celui dont les avantag
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
53ns le parasitisme, le commerce sans la douane, la circulation sans la barrière, l’éducation sans l’abrutissement, la jeunesse sans
54t l’essence est la diversité ; oui, même si toute circulation en Europe était interrompue, si l’on devait nager dans le sang, si to
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
55ernel qui est, avec le flot cosmique en éternelle circulation, une seule et même chose. Mais nous, qu’un destin a placés dans cette
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
56pe unie, rendue dans toute son étendue à la libre circulation des hommes, des idées et des biens. 2° Nous voulons une Charte des dr
44 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
57cation que la diastole et la systole du cœur à la circulation sanguine, ou que l’attraction et la répulsion à l’animation de l’éner
45 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
58souvent l’école, et les cafés, et le marché et la circulation. À partir de cette place, banale et donc typique, un savant débarqué
46 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
59 livres comme De l’Allemagne, qui rétablissent la circulation internationale des idées, malgré les Jacobins et le Premier Empire. B
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
60ontières ni de restrictions d’établissement ou de circulation, les régions pauvres et les régions riches sont demeurées relativemen
61ères contre ses camionneurs accusés de « gêner la circulation », boycotts et arrêtés municipaux bloquant ses activités subversives.
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
62 livres comme De l’Allemagne, qui rétablissent la circulation internationale des idées, malgré les Jacobins et le Premier Empire. B
49 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
63 de la terre, du terroir natal, mais plutôt de la circulation d’idées, voire de modes nées dans des esprits ou dans des cours « étr
64és de la concentration sur un seul lieu, et de la circulation mondiale des influences, je lui ai cité une phrase de Spinoza qui a s
50 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
65jusqu’au code des feux verts et rouges réglant la circulation. Dans cet ensemble, on peut à première vue distinguer d’une part ce q
51 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
66. [p. 15] Obstacles aux échanges culturels. — La circulation des personnes est généralement entravée par des questions de passepor
67er un rôle décisif dans la vie intellectuelle. La circulation des publications pose des questions matérielles plus difficiles à rés
68aralysés, fiscalité excessive, manque d’air et de circulation vivifiante, moyens matériels ridiculement réduits, ou reçus en échang
69ever ou d’abaisser des obstacles arbitraires à la circulation normale des idées, des personnes, et des œuvres ; c’est d’autre part
70la suppression immédiate des obstacles à la libre circulation des personnes, des œuvres, et des instruments de travail dans toute l
71 circuler en liberté. Toutes les entraves à cette circulation qu’elle laisserait subsister sur son territoire, non seulement l’affa
52 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
72stes, plus paralysantes que les taxes frappant la circulation de ses instruments et de ses produits. Chaque groupement national cro
53 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
73térieures sclérosées, entravant dangereusement la circulation vitale des hommes, des capitaux et des marchandises ; enfin ses idéau
54 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
74Europe « rendue dans toute son étendue à la libre circulation des hommes, des idées et des biens ». Nous avons une union douanière
55 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
75cation que la diastole et la systole du cœur à la circulation sanguine, ou que l’attraction et la répulsion à l’animation de l’éner
76tels et leurs journaux, et même leurs embarras de circulation. Nous savons bien que tous les pays neufs imitent nos parlements, par
56 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
77tels et leurs journaux, et même leurs embarras de circulation. Nous savons bien que tous les pays neufs imitent nos parlements, par
57 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
78tégrité spirituelle et culturelle malgré la libre circulation des travailleurs intellectuels et manuels ? — La notion d’« helvétici
58 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
79Les frontières sont encore capables d’entraver la circulation des biens et des services, mais non pas d’arrêter la pollution, les o
80s nationales, en commençant par les régions où la circulation des élèves et des enseignants apparaît virtuellement la plus forte. (
59 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
81e des travailleurs ruraux, mais encore trouble la circulation matérielle entre l’homme et la terre, en rendant de plus en plus diff
82cédure d’exploitation, ruinant aussi [p. 30] « la circulation matérielle entre l’homme et la terre » dans les campagnes. Je trouve
60 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
83tionnement des grandes usines, l’alimentation, la circulation et les spectacles dans une agglomération vaste et dense.) « L’ennui n
61 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
84ires, régionales, nationales) régulatrice de leur circulation et soucieuse d’engendrer non pas l’unification des expériences [p. 25
62 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
85 encore son impuissance, là où il faudrait agir : circulation automobile, sociétés multinationales, pollution. Dans la revue d’une
63 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
86crets et opérationnels du processus. Ce modèle de circulation informatique est des plus simples ; ce qui l’est moins, c’est d’en re
64 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
87 italien. Cette « union douanière » avec la libre circulation des hommes et des marchandises à travers les frontières des Neuf, c’e
88 d’un pays à l’autre, et freinaient de ce fait la circulation des marchandises au travers des frontières. Pour éviter que l’expansi
65 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
89 du nombre d’étages ; rues et places fermées à la circulation automobile ; transports publics gratuits.) 10. L’étude des climats, d
66 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
90, droit de grève, mobilité professionnelle, libre circulation internationale, propriété individuelle, etc. ? 5. La question de la d
67 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
91uropéenne de la culture. Car elle savait que « la circulation des idées est, de tous les genres de commerce, celui dont les avantag
68 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
92pe unie, rendue dans toute son étendue à la libre circulation des hommes, des idées et des biens. 2. Nous voulons une Charte des dr