1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
1mosphère goethéenne d’utilité, — au sens élevé et civilisateur du terme. La notion moderne de superflu, qui donne aux plaisirs monda
2 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
2ans nos catégories morales. Rôle d’exutoire, rôle civilisateur. Mais le mythe s’est déprimé et profané en même temps que les formes
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
3enues du même Orient par les deux rives de la mer civilisatrice, naquit le grand modèle occidental du langage de l’amour-passion. 1
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
4ains de ses aspects, très favorable à l’équilibre civilisateur. Cependant, du seul fait qu’elle s’opposait à la propagation de l’esp
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
5ans nos catégories morales. Rôle d’exutoire, rôle civilisateur. Mais le mythe s’est déprimé et profané en même temps que les formes
6 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
6aine de sa virtu, moins religieuse d’ailleurs que civilisatrice. D’où l’effet de révélation que produisit l’œuvre de Freud, l’impress
7 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
7ants que subit la psyché occidentale. La fonction civilisatrice, ordonnatrice et dynamique qui pourrait aussi bien être la leur, exig
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
8 bien au contraire, elle est au terme de l’effort civilisateur 209  : Il serait vain de croire que l’Europe, en ces siècles de sauv
9e des Indes, voilà désormais le véritable élément civilisateur de l’Asie. C’est l’Europe au contraire, que nous sommes destinés à in
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
10onnelle, presque invraisemblable » de l’influence civilisatrice de l’Europe : Le monde est en train de prendre à notre Europe ses ar
11 qu’elles-mêmes. Du point de vue de son influence civilisatrice, la victoire de l’Europe est extraordinaire, sensationnelle, presque
10 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
12ants que subit la psyché occidentale. La fonction civilisatrice, ordonnatrice et dynamique qui pourrait aussi bien être la leur, exig
11 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
13et propagée le long des rives nord de la même Mer civilisatrice jusque dans les pays du sud de l’Europe : le catharisme ; et enfin la
12 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
14r ou l’autre, de participer pleinement à l’effort civilisateur. Maintenant que c’est fait ou en train de se faire, et que voilà fran
13 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
15r ou l’autre, de participer pleinement à l’effort civilisateur. Maintenant que c’est fait ou en train de se faire, et que voilà fran
14 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
16é. Mais, dès lors que le succès même de l’effort civilisateur nous force à choisir notre avenir, à le décider librement, du même co
15 1977, L’Avenir est notre affaire. Introduction. Crise de l’Avenir
17semblent partiellement neutralisées, le mouvement civilisateur se retourne sur l’homme lui-même et se met à créer la société. Alors
18s. Aujourd’hui, c’est le succès même de l’effort civilisateur de l’Occident qui nous force à choisir notre avenir, et par-là nous m