1 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
1 leurs yeux. Le cas des Faux-Monnayeurs le montre clairement. En morale : défaitisme quand il s’agit de gestes qui pourraient entr
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
2t par une révolution ? Je vous demande de me dire clairement votre pensée à ce sujet. Eiichi se taisait. Une minute, deux minutes
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3ens des villes, au décor de leur « vie ». J’ai vu clairement qu’ils sont en péril d’inanition spirituelle. Ils ne dorment [p. 161]
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
4les nôtres, mais nous en avons davantage. Je vois clairement que leurs buts provoquent le refus, pour les mêmes raisons, aggravées
5 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
5nisation, de l’ordre social » ? Ont-ils distingué clairement le péril de sécularisation de l’Évangile impliqué dans leur attitude,
6 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
6 [p. 38] Ceci marqué, nous pourrons répondre plus clairement à ceux qui croient à leur question, j’entends à ceux qui nous la pose
7 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
7alectique de Barth se laissera-t-il d’autant plus clairement définir qu’on le définira par son opposition globale à la dialectique
8 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
8bourgeois vaguement chrétiens s’en rendent compte clairement. Nous avons longtemps cru que le « point de vue mystique » pouvait se
9 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
9s moyens. Le problème des fins humaines est assez clairement posé et résolu par le marxisme. Contre le communisme, une polémique d
10 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
10eut atteindre par l’action politique peuvent être clairement définies, mais elles restent diverses et incommensurables entre elles
11 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
11ns même de la politique en général qui n’est plus clairement aperçu, dans l’élite de la nation. [p. 248] On sent qu’un homme huma
12 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
12nisme une idée si pure et si absolue qu’il voyait clairement que nul homme ne peut jamais se dire chrétien. Cette position paradox
13 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
13quoi nous avons tant de peine à définir et nommer clairement les maux dont nous souffrons, et le bien qui nous les révèle. En véri
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
14nautaire de la personne, en vérité, ressort assez clairement de nos définitions, mais il peut être utile, pour fixer davantage les
15 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
15nent. Notre ambition doit donc se limiter à poser clairement le problème, et à formuler, si possible, le principe critique qui nou
16 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
16clésiastique, mais je ne puis pas m’exprimer plus clairement. Voici donc, en peu de mots, ce que je crois, pour mon compte. L’ango
17 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
17e les principes qui furent à l’origine de l’Édit, clairement manifestés par son « application », sont bel et bien les mêmes qui de
18ons : — la faction catholique, dont l’opinion est clairement exprimée par les Assemblées du clergé réclamant à grands cris la dest
18 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.5. Importance de la notion de commune mesure
19s si la vision de la fin s’efface ou cesse d’être clairement perçue comme il arrive quand les premiers succès comblent nos appétit
19 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
20oursuit la culture. Vraie mesure, ce sous-entendu clairement perçu par tous les clercs, qui rapporte toutes les démarches de la pe
20 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
21 Or, c’est ici toute la question. Faut-il résumer clairement le contenu des pages qui précèdent ? Je dirai simplement ceci : le re
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
22re contemporaine, nous indiquent aujourd’hui plus clairement que jamais nos buts prochains, nos fins dernières. Si nous condamnons
22 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — Préambule
23sur l’essentiel. (Je pèse chaque mot.) Étant bien clairement entendu que l’essentiel n’est pas ce qu’un dictateur pense, n’est pas
23 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
24que la plupart des hommes n’ont même jamais conçu clairement qu’une troisième attitude est possible à l’égard de la réalité. Et ce
25iste. Je n’ai peut-être pas toujours marqué aussi clairement qu’il le fallait le refus que je veux opposer à la tentation titaniqu
24 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
26ire contemporaine nous indiquent aujourd’hui plus clairement que jamais nos buts prochains, nos fins dernières. Si nous condamnons
25 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
27 ce miracle : que l’Écriture parle, qu’elle parle clairement, ici et maintenant, que je la croie, que je lui obéisse et qu’elle me
26 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
28époque confuse n’a pas encore su distinguer assez clairement pour riposter. [p. 11] II S’il faut définir brièvement cette menace
27 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
29 le peuple ? — fût-ce pour son bien… On voit très clairement pourquoi l’État national-socialiste ne peut pas appliquer le système
28 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
30ns même de la politique en général qui n’est plus clairement aperçu, dans l’élite de la nation. On sent qu’un homme humain, intell
29 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
31ments, citadins mais râpés, ne la renseignent pas clairement. Et que penser d’un « Parisien » qui manifeste l’intention de rester
32me plaît de croire qu’elle s’ignore. Je distingue clairement ceci : il y a une immense libération intérieure dans la certitude que
30 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
33ments, citadins mais râpés, ne la renseignent pas clairement. Et que penser d’un « Parisien » qui manifeste l’intention de rester
31 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
34que — ou ne sera pas. Il apparaît de plus en plus clairement que la voie de l’étatisme est celle du réformisme, donc, du laisser-a
32 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
35ausses nouvelles que dans une intention politique clairement définie, connue de tous, [p. 28] et constituant par là même une clé d
33 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
36 le peuple ? — fût-ce pour son bien… On voit très clairement pourquoi l’état national-socialiste ne peut pas appliquer le système
34 1938, Esprit, articles (1932–1962). Revue des revues (septembre 1938)
37ernalistes. Au total, ce Manifeste de huit pages, clairement écrit, sans équivoques, intégralement fédéraliste (et non régionalist
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
38lorsqu’il serait dangereux ou impossible d’avouer clairement un certain nombre de faits sociaux ou religieux, ou de relations affe
36 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
39it » dans tous ces faits. Que cela soit donc bien clairement établi : l’individu ou le pays qui se reconnaît une vocation chrétien
37 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
40? C’est que le Diable, par nature, ne sera jamais clairement et honnêtement définissable. Il est celui qui s’arrange toujours pour
38 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
41Mais l’offensive suppose un plan. Un plan commun, clairement déterminé et compris de la même manière par tous ceux qui devront l’e
42avec d’autant plus de passion que l’on sait moins clairement ce qu’ils signifient. J’ai dit que l’ordre véritable suppose la liber
39 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable VII : La cinquième colonne (26 novembre 1943)
43ue le Diable est justement celui qui n’est jamais clairement et honnêtement définissable. Il est celui qui s’arrange toujours pour
40 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
44nisme une idée si pure et si absolue qu’il voyait clairement que nul homme ne peut jamais se dire chrétien. Cette position paradox
41 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
45laudel n’écrira pas : je vais vous expliquer cela clairement, mais : « Tel est le mystère qu’il s’agit de reporter sur le papier d
42 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
46’avez-vous à mettre à la place ? — D’abord voyons clairement la situation. — C’est tout vu, nous y sommes, quel est votre système 
43 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
47emple de notre vie politique suisse illustre très clairement. En effet, les mots Fédération et Fédéralisme sont compris de deux ma
48nant, pour clore ces quelques remarques, exprimer clairement devant vous la conviction qui les inspire. [p. 80] Il n’y a, dans le
49es, qu’il suffit de grouper pour qu’elles parlent clairement, et d’ordonner pour qu’un mot d’ordre s’en dégage. Quelques faits La
50semble à première vue qu’un tel programme soit si clairement inscrit dans les données du siècle, et si lisible aux meilleures volo
44 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
51 Fédération européenne. Ce sont, pour parler très clairement : l’opposition de la Russie soviétique ; les préjugés nationalistes,
52e voulait-elle ? Il est bien difficile de le dire clairement sans la trahir. Elle voulait — selon les termes de l’invitation adres
45 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
53ande espérance la vocation de l’Europe se définit clairement. Elle est d’unir ses peuples selon leur vrai génie, qui est celui de
46 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
54de derrière la tête, ou révèle au contraire, bien clairement, l’absence d’idée maîtresse, de grande vision du but, de volonté. J’e
47 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
55e c’est prématuré, je vous supplierai de déclarer clairement à quel moment, et sous quelles conditions, cela cessera d’être prémat
48 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
56ances progressivement resserrées. Mais ils voient clairement, d’autre part, que la garantie des autonomies cantonales ne saurait p
57doctrine entre les deux partis conservateurs sont clairement indiquées par leurs noms : l’un est avant tout catholique, l’autre av
49 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
58s sur ce plan. Elles se manifestent beaucoup plus clairement dans la psychologie des deux peuples : l’Allemand indéterminé, toujou
59l. ⁂ La vocation européenne de la Suisse est donc clairement inscrite dans son « appartenance à trois grandes civilisations de l’O
60 L’origine permanente de la neutralité suisse est clairement désignée dans cette page. Comment un pays dont l’essence consiste en
50 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
61assiné. Son but est donc sans équivoque, son rôle clairement tracé dans l’action générale. L’incertitude n’affecte dans Hamlet que
62, d’entrée de jeu, tout comme Hamlet, il avait vu clairement l’acte historique qu’il était chargé d’accomplir. Mais les choses de
51 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
63, peut devenir décisif. Expliquons-nous donc bien clairement, sans hésiter à souligner des évidences. Les vrais motifs de notre
52 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
64t qu’il vise et que vous affirmerez, en déclarant clairement et simplement pourquoi l’Europe doit aujourd’hui s’unir, et quelle Eu
53 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
65, mais des réalisations immédiates, dans un cadre clairement défini. Et l’on ne saurait qu’y applaudir. [p. 2] Cependant, le souc
54 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
66e domination retournés contre nous. Nous avons vu clairement que nos pays n’avaient plus d’autre issue pratique, d’autre avenir po
67bien dans un délai garanti. Mais elle a déterminé clairement nos responsabilités d’Européens devant le monde que nous avons changé
55 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
68e domination retournés contre nous. Nous avons vu clairement que nos pays n’avaient plus d’autre issue pratique, d’autre avenir po
69bien dans un délai garanti. Mais elle a déterminé clairement nos responsabilités d’Européens devant le monde que nous avons changé
56 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
70 la CED en France.) Ces deux faits indiquent très clairement où nous pouvons intervenir, d’une part en offrant des moyens d’expres
57 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
71nt la forme et la complexité structurelle sont si clairement définies par les lois des ondes, que beaucoup de choses se passent co
58 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
72sme. Mais les crimes de Staline illustraient trop clairement les vices de tout système dictatorial. Que faire pour donner le chang
73. ne récuse d’ailleurs que certains des « excès » clairement démentiels de Staline, aucune de ses méthodes fondamentales, lesquell
59 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
74ion spécifiquement européenne apparaît alors bien clairement : il est de former et promouvoir des hommes à la fois libres et respo
60 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
75s, ont aussi la plus grande répugnance à formuler clairement les principes qu’ils observent. L’Angleterre met une coquetterie à n’
61 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
76nt la forme et la complexité structurelle sont si clairement définies par les lois des ondes, que beaucoup de choses se passent co
62 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
77léonasmes si fréquents dans l’argot pour insister clairement. La démocratie populaire n’est en fait que la suppression de certains
63 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
78araît plus sensible que l’objet de la quête n’est clairement connaissable. Pourtant, certaines options fondamentales ont pu condit
64 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le vocabulaire politique des Français (novembre 1958)
79ais non pas d’une manière univoque, invariable et clairement déclarée. Sartre, décrivant la manifestation du 4 septembre, nous mon
65 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
80e. La vocation du Centre, à Genève, se trouve ici clairement inscrite dans les faits.   2. Recherches à l’échelle européenne. L’Eu
66 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
81ulture. La vocation du CEC se trouve, ici encore, clairement inscrite dans les faits.   2. Recherches à l’échelle européenne. L’Eu
67 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
82assiné. Son but est donc sans équivoque, son rôle clairement tracé dans l’action générale. L’incertitude n’affecte en lui que les
83, d’entrée de jeu, tout comme Hamlet, il avait vu clairement l’acte historique qu’il était chargé d’accomplir. Mais les choses de
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
84l aborde. Quelques siècles plus tard, il apparaît clairement que la Grèce n’est qu’une « petite partie » de l’Europe. Cicéron (Pro
69 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
85 la nature des causes le réclamera, simplement et clairement, sans figure et tumulte de procès, en l’absence de tout subterfuge et
70 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
86tant vanté, ainsi que les chroniques le font voir clairement. Et de même, ils causèrent à la langue latine et aux ouvrages des sav
71 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
87e celui du climat ou de la race. Ce fait apparaît clairement si on considère sa structure entrecoupée de mers et de grands fleuves
88ours selon la logique.) Il ne m’apparaît que trop clairement, depuis fort longtemps, que le monde se trouve irrémédiablement placé
89t et le tact pour toutes choses : ce qui démontre clairement que c’est un sens sans noblesse. … Nous autres hommes du « sens histo
90lutte contre Platon, ou, plutôt, pour parler plus clairement, comme il convient au « peuple », la lutte contre l’oppression christ
91ère dans ses notes inédites des années 1880, sont clairement irréalisables, et il le sent bien : le pessimisme, ce « marteau de la
72 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
92tandis qu’en nous et autour de nous, nous suivons clairement à la trace les premiers symptômes de notre événement, absolument semb
73 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
93alors, le premier en tout cas, à distinguer aussi clairement — celui du commandement européen. C’est sous cet angle politique, au
94chaque nation qu’on le découvre, et d’autant plus clairement que s’y exprime d’une manière plus pure et plus nette ce que la natio
74 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
95comprenions mieux ; et qu’ainsi nous voyions plus clairement ce qui, dans l’idéal romain selon Virgile, est dû à l’esprit philosop
75 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
96 la philosophie. La « crise » alors pourrait être clairement interprétée comme l’apparent échec du rationalisme… se compromettant
97manisme possible, mais il faut bien nous dire, et clairement, que c’est un humanisme tragique. Nous sommes en face d’un monde inco
76 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
98ue les contemporains ne s’en rendent pas toujours clairement compte — restera sans cesse calculée dans la somme de son présent. Au
77 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
99 rapports entre la culture et la politique y sont clairement définis 316  : La structure politique d’une nation affecte sa cultur
100nnons à ce mot de « culture », de manière à faire clairement ressortir la distinction entre, d’une part, l’organisation matérielle
78 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
101 semble que le sentiment des peuples se soit déjà clairement manifesté à ce sujet. Aux Gouvernements d’assumer aujourd’hui leurs r
102ande espérance la vocation de l’Europe se définit clairement. Elle est d’unir ses peuples selon leur vrai génie, qui est celui de
79 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
103ion spécifiquement européenne apparaît alors bien clairement : il est de former et promouvoir des hommes à la fois libres et respo
80 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
104civiques nationaux, vont apparaître beaucoup plus clairement si nous regardons ce qui se passe aux USA et dans les pays communiste
81 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
105importante qu’il vaut mieux ne pas en parler trop clairement. Puis il réunit tout son monde dans une belle salle, retourne s’asseo
82 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
106 Au cœur de l’hémisphère privilégié apparaît donc clairement, comme en graphique, la fonction mondiale de [p. 28] l’Europe. Et voi
83 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
107essité d’un dialogue entre les cultures résultent clairement de ces deux phénomènes antagonistes. Les contacts inévitables, s’ils
108unes —, ce qu’il nous reste à faire apparaît plus clairement. V. Méthodes de dialogue 1. Organiser le dialogue des cultures sur
84 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
109qu’à nous de la saisir. » On ne saurait dire plus clairement que l’intérêt de l’Angleterre serait d’exciter toute mésentente possi
85 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
110e, il aurait pour effets inévitables : — de poser clairement le problème du régime politique de l’Europe de demain, jamais encore
86 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
111, le paradoxe est là, posé dans toute sa force et clairement affirmé comme principe et comme fin de la construction : l’union est
87 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
112, restée longtemps sans nom et sans doctrine trop clairement formulée, constitue le véritable apport de la Suisse comme telle à l’
113ances progressivement resserrées. Mais ils voient clairement, d’autre part, que la garantie des autonomies cantonales ne saurait p
88 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
114e, il aurait pour effets inévitables : — de poser clairement le problème du régime politique de l’Europe de demain, jamais encore
89 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
115près-midi.) » Vingt ans plus tard, il m’apparaît clairement que toutes les difficultés et frustrations qu’allait subir au cours d
90 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
116és de nos terres. Si bien qu’on ne voit plus très clairement s’il s’agit de poser les bases de la paix ou de s’assurer des bases p
91 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
117ation tragique et féconde, qui nous apparaît plus clairement depuis que se dressent à l’Est comme à l’Ouest deux civilisations plu
92 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
118e domination retournés contre nous. Nous avons vu clairement que nos pays n’avaient plus d’autre issue pratique, d’autre avenir po
119u get your money back ! Mais nous avons déterminé clairement nos responsabilités immédiates devant l’Europe et devant le monde, et
93 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
120 nécessité du dialogue entre les cultures ressort clairement de ces deux phénomènes antagonistes : car sans dialogue, ils nous con
121cunes — ce qu’il nous reste à faire apparaît plus clairement. Ma thèse fondamentale consiste à soutenir que nous devons dorénavant
122 dans la mesure où ces grands thèmes apparaîtront clairement comme étant d’intérêt commun à l’échelle du genre humain. Je citerai 
94 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
123ion spécifiquement européenne apparaît alors bien clairement : il est de former et promouvoir des hommes à la fois libres et respo
95 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
124s ». Cette histoire, conclut René Nelli, « montre clairement que nul ne trouvait extraordinaire dans la bonne société qu’une dame
125clure la passion du mariage. Je l’avais dit assez clairement, dès ma première version. Je n’ai pas varié depuis, mais un peu avanc
96 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
126ur aujourd’hui, nous ne pouvons ni savoir ni voir clairement ce que sera l’École demain. Nous pouvons seulement reconnaître que le
97 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
127j’en retrouve les notions de base rapidement mais clairement formulées dans ce livre paru en 1936. Voici qui peut illustrer l’effe
98 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
128 des régions ? Il faut que nous le reconnaissions clairement. Il y a sans doute ici plusieurs spécialistes de ces problèmes qui po
99 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
129ersoniques ou des déchets nucléaires, il apparaît clairement que l’État-nation constitue l’obstacle principal à la solution de ces
100 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
130ers des objectifs qui ne leur sont ni naturels ni clairement perceptibles, ni conformes à leurs aspirations immédiates. Le gouvern